ciel couvert
DE | FR
International
Vidéo

Ce cascadeur traverse un minibus roulant à 80km/h

Vidéo: watson

Ce cascadeur traverse un minibus roulant à 80km/h

Evgeny Chebotarev a traversé un minibus qui roulait à 80 km/h, avant de s’écraser sur le goudron sans une égratignure.
19.01.2022, 18:4019.01.2022, 18:43
Sainath Bovay
Suivez-moi
Plus de «International»

Les Russes sont connus pour ne pas avoir froid aux yeux. Le cascadeur Evgeny Chebotarev en est le meilleur exemple. Sur ces images impressionnantes, le jeune homme de 30 ans a littéralement traversé à toute vitesse une Mercedes Sprinter, un bus de sept mètres de long, avant d’atterrir sur la route sans la moindre égratignure. Il a publié cette vidéo sur son compte Instagram. Perché sur un cadre en bois, on le voit percuter le minibus et le traverser sur toute la longueur.

Il effectue cette prouesse quatre mois seulement après s’être brisé la colonne vertébrale lors d’une cascade. En septembre dernier, Evgeny Chebotarev est sorti miraculeusement indemne d’un grave accident, lorsqu’il a survolé une rivière à bord d’une BMW 5. Un évènement qui aurait pu le laisser tétraplégique - mais qui n’a visiblement pas effrayé le casse-cou en recherche d’adrénaline.

Vidéo: watson
Les événements Red Bull
1 / 8
Les événements Red Bull
Red Bull Stratos: Felix Baumgartner, parachutiste de l'extrême, bat le record du saut le plus haut (38 969,4 m), devenant le premier à dépasser le mur du son en chute libre à Mach 1,25 (1 357,6 km/h).
source: ap red bull stratos
partager sur Facebookpartager sur X
Cody Laplante déchausse des deux skis et fait une chute spectaculaire
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des réunions BDSM «de dépravés» embarrassent Poutine
Sous le blase Blue Velvet, 200 adeptes de soirées sexuelles utilisent une salle funéraire de l'armée russe à Ekaterinbourg, pour «se déshabiller, boire, se droguer, se filmer et danser». Impliqué, le vice-président de la Chambre des officiers a été contraint de quitter ses fonctions et les plaintes pleuvent.

Les apôtres de Vladimir Poutine manquent d'adjectifs pour qualifier ce qu'ils viennent de découvrir sur leur écran d'ordinateur. «Inacceptable!», «irrespectueux!», «dégradant!» «blasphématoire!», «sordide!» sont les termes les plus régulièrement dégainés, depuis que des photos et des vidéos de soirées BDSM batifolent sur les réseaux sociaux. Si la teneur de ses soirées font déjà tressaillir la prude Russie, l'écrin particulier qui a accueilli «une quinzaine» de ces bastringues sexuelles scandalisent en plus haut lieu.

L’article