DE | FR

Avant/Après: ce que l'éruption volcanique a fait à Tonga

Les conséquences de l'éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai, suivie d'un tsunami, sont désastreuses: des pans entiers de l'archipel sont couverts de cendres ou ont été ravagés. Comparatif avant et après les dégâts.
19.01.2022, 09:3619.01.2022, 11:21

L'éruption a été entendue jusqu'en Alaska, à plus de 9000 kilomètres de là: un énorme champignon de fumée de 30 kilomètres de haut qui a dispersé cendres, gaz et pluies acides à travers la région Pacifique, immédiatement suivi du déclenchement d'un tsunami. Les conséquences sont considérables.

Les îles Tonga apparaissent dévastées. Les images satellites montrent des pans entiers de l'archipel couverts de cendres ou ravagés par un tsunami. Le volcan qui a fait éruption samedi semble presque entièrement englouti dans le Pacifique. Le bilan fait état de trois morts.

image after
image before
A gauche, une photo prise le 14 janvier 2022, à droite, le 16 janvier 2022.

L'étendue des dégâts reste mal connue dans ce petit royaume de 100 000 habitants, coupé du monde après la rupture du câble le reliant au réseau internet.

image after
image before
A gauche, une photo prise le 9 janvier 2022, à droite, le 17 janvier 2022.

Des vagues de 15 mètres de haut ont été enregistrées, a témoigné le gouvernement des Tonga dans un communiqué. Elles ont déferlé sur la capitale Nuku'alofa, dont les habitants ont fui vers les hauteurs, laissant derrière eux des maisons inondées, tandis que des roches et de la cendre tombaient du ciel.

image after
image before
A gauche, une photo prise le 29 décembre 2021, à droite, le 18 janvier 2022.

Trois personnes ont été tuées et «un certain nombre» ont été blessées, a ajouté le gouvernement sur Twitter, qualifiant l'explosion du volcan de «désastre sans précédent».

image after
image before
A gauche, une photo prise le 9 janvier 2022, à droite, le 18 janvier 2022.

L'Organisation mondiale de la santé a affirmé qu'une centaine de maisons avaient été endommagées, dont 50 détruites sur la principale île des Tonga, Tongatapu, où cinq à dix centimètres de cendres et de poussières sont tombés. En raison du risque de pollution par les résidus volcaniques, la Croix-Rouge a annoncé l'envoi de 2516 conteneurs d'eau.

image after
image before
A gauche, une photo prise le 8 décembre 2021, à droite, le 16 janvier 2022.

La capitale Nuku'alofa a été recouverte de deux centimètres de cendres et de poussières volcaniques, décrit l'Ocha dans un rapport d'urgence. L'électricité a été rétablie dans certains quartiers de la ville, de même que le réseau téléphonique local, mais les communications internationales sont interrompues.

image after
image before
A gauche, une photo prise le 5 novembre 2020, à droite, le 16 janvier 2022.
image after
image before

Eruption du Nyiragongo en mai 2021

1 / 10
Eruption du Nyiragongo en mai 2021
source: sda / rebecca blackwell
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Russie n'envoie plus de gaz en Finlande, quid de la Suisse?
Moscou met à mal la Finlande. La raison? Le pays nordique a refusé de payer le fournisseur russe Gazprom en roubles. Et pire encore, il a osé demander son adhésion à l'Otan. La Suisse risque-t-elle la même sentence?

Gazprom a «complètement arrêté ses livraisons de gaz» à la Finlande, dévoile le géant russe dans un communiqué. L'échéance du 20 mai est arrivée et le pays nordique n'avait toujours pas payé en roubles (monnaie russe), si bien que la sanction est tombée.

L’article