Native
Banque CIC

La découverte de l'individualité – une digression historique

Dans le clan de l'âge de pierre, il y avait peu de place pour l'individualité.
Dans le clan de l'âge de pierre, il y avait peu de place pour l'individualité.image: Shutterstock

La découverte de l'individualité – une digression historique

04.11.2022, 10:5204.11.2022, 11:54
Peter Blunschi
Peter Blunschi
Peter Blunschi
Suivez-moi
présenté par
Branding Box
présenté par
Branding Box

Chaque être humain est unique. Même les jumeaux et autres enfants multiples ont des caractéristiques différentes, tant physiques que psychologiques. Nous sommes des individus par nature et disposons d'une capacité à penser par nous-mêmes relativement unique sur cette planète. Pendant longtemps, l'histoire de l'humanité a pourtant été dominée par le collectivisme.

Les raisons de ce phénomène remontent aux débuts de notre espèce. Pour nos ancêtres, faire partie d'un groupe et se conformer à des règles communes afin d'obtenir de la nourriture et un abri était une question de survie. Dans la plupart des cas, être «expulsé(e)» du clan équivalait purement et simplement à une condamnation à mort.​

Une certaine forme d'individualité était imaginable au sein du groupe, par exemple concernant la fabrication d'objets d'artisanat. Toutefois, il y avait des limites évidentes à l'épanouissement personnel. Ce n'est qu'avec les progrès de l'histoire des idées et de la technologie que l'homme a pu s'exprimer davantage en tant qu'individu. Mais de nombreuses limites n'ont toujours pas été surmontées aujourd'hui.

L'histoire de l'individualité a été influencée par les esprits remarquables de penseurs réputés, dont voici une sélection:

Avant de poursuivre avec la thématique de l'individualité, voici une courte interruption publicitaire:

Tu veux exprimer ton individualité?
Avec CIC ON, la banque CIC te propose des services bancaires modernes qui répondent à toutes tes exigences. Ton nouveau compte est ouvert en quelques minutes. Tu gères tes finances de manière flexible, 24 heures sur 24 et où que tu sois, sur l'application ou sur ton ordinateur. Et si tu as des questions, une équipe de conseillers compétents est à ta disposition à tout moment. Découvres-en plus sans attendre!
Image de promotion
Image de promotion

Revenons maintenant à notre digression...

Socrate

Der Tod des Sokrates von Jacques-Louis David
Un acte radical d'individualité: Socrate choisit de boire la coupe de ciguë alors qu'il avait la possibilité de fuir pour rester la vie.photo: wikimedia

On considère la Grèce antique comme le début de notre civilisation occidentale. C'est à Athènes qu'est née la forme originelle de la démocratie. Et c'est aussi là qu'est né l'un des plus grands savants de l'histoire: le philosophe Socrate. Il a vécu de 469 à 399 av. J.-C. et reste considéré comme le précurseur de la pensée occidentale, bien qu'il n'ait rien écrit lui-même.​

Socrate est également considéré comme un pionnier de l'individualisme. Un mode de vie déjà visible dans son apparence extérieure. On dit qu'il traînait souvent sur la place du marché d'Athènes sans se laver et en pyjama. Il agaçait ses contemporains en ne dissertant pas comme les autres philosophes, mais en les harcelant de questions permanentes.​

Par cette maïeutique ou «art des sages-femmes», Socrate voulait inciter les gens à «accoucher» de leurs propres idées. Il s'incitait à penser par lui-même. Les puissants d'Athènes trouvaient cela suspect. Ils accusèrent Socrate d'impiété et de pervertir la jeunesse. Il fut finalement condamné à mort et à boire la ciguë.

Nous revenons tout de suite à l'individualité, mais avant cela, une brève interruption publicitaire:​

Mais revenons maintenant à nos penseurs...

Jésus

Leonardo da Vinci: Das letzte Abendmahl (1495-1498)
«La Cène» de Leonardo da Vinci, l'une des représentations de Jésus les plus connues.photo: Wikimedia

Jésus, le prédicateur itinérant de Nazareth, n'a jamais voulu fonder sa propre religion. Il était et est toujours resté juif, mais ses idées révolutionnaires ont irrité les autorités religieuses et civiles. D'une certaine manière, Jésus était l'individualiste parfait, car peu d'hommes avant lui avaient développé des idées aussi radicales.

Il s'est opposé à la tentation du pouvoir et a appelé à «aimer son prochain comme soi-même». Il engageait ainsi doublement l'individu, en l'invitant à s'aimer lui-même – à ne pas confondre avec le narcissisme – et à aimer les autres. Il interprétait le terme «prochain» de manière universelle et disait même d'aimer son ennemi.

Rien d'étonnant donc au fait que Jésus ait été exécuté comme Socrate. Et que la religion qui s'est ensuite construite sur sa pensée n'ait pas seulement rendue cette dernière méconnaissable, mais l'ait carrément inversée. Les églises aimaient le pouvoir et prônaient la haine des autres. L'individualiste Jésus était en avance sur son temps. Et il l'est encore aujourd'hui.

Martin Luther

ARCHIVE --- ZUM AUFTAKT DES JUBILAEUMSJAHRES 2017, DER 500-JAHR-FEIER DER REFORMATION, STELLEN WIR IHNEN DIESES BILD DES DEUTSCHEN REFORMATORS MARTIN LUTHER, URHEBER DIESER KIRCHLICHEN ERNEUERUNGSBEWE ...
Martin Luther a tenu bon à Worms, même devant l'empereur Charles Quint.photo: KEYSTONE

Le pouvoir de l'Eglise catholique et ses abus ont poussé un moine augustin allemand à se rebeller. Martin Luther a défié l'Eglise avec ses 95 thèses, devenant le fondateur de la Réforme. En 1521, alors qu'il devait révoquer ses thèses devant la Diète impériale à Worms, il refusa, invoquant sa conscience.

Il n'a sans doute jamais prononcé la phrase «Me voici, je ne peux pas faire autrement». Mais la révolte de Luther contre l'empereur Charles Quint est vue comme un moment clé de l'individualisme. Luther, qui s'est établi tardivement, s'en est toutefois écarté. Il a condamné le soulèvement des paysans qui s'étaient réclamés de sa conception de la liberté et a exigé l'obéissance aux autorités.

Le protestantisme et l'éthique du travail associée ont cependant contribué à l'épanouissement de l'individu. C'est surtout vrai dans les pays anglo-saxons, où l'individualisme s'est davantage enraciné qu'ailleurs. La Déclaration d'indépendance des Etats-Unis définit même la «quête du bonheur» comme un droit de l'homme.

Voltaire/Kant

Immanuel Kant
Emmanuel Kant était notoirement connu pour être un homme de salon, mais ses opinions étaient radicales.

L'individualité a été mise en avant par les Lumières au XVIIIe siècle. Un philosophe de premier plan fut François-Marie Arouet, mieux connu comme Voltaire. Il n'a jamais prononcé la célèbre phrase «Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire» de cette manière, mais elle résume bien sa façon de penser.

Emmanuel Kant a également joué un rôle majeur. Sa devise «Aie le courage de te servir de ton propre entendement» renvoie à Socrate. Dans l'impératif catégorique «Agis uniquement d'après la maxime qui fait que tu peux aussi vouloir que cette maxime devienne une loi universelle», on peut reconnaître des traces de l'amour du prochain prôné par Jésus.

Mais on peut aussi en déduire le revers de la médaille de l'individualité. Elle peut se transformer en égoïsme pur et simple, sans tenir compte des autres et de la nature. En réaction à l'individualisme et au libéralisme qui en découle, des mouvements opposés tels que le nationalisme, le fascisme, le communisme ou l'islamisme ont aussi vu le jour.​

Ils ont causé une souffrance infinie au cours des XXe et XXIe siècles. Car le désir de l'homme de vivre son individualité se heurte souvent à l'opposition de ceux qui préfèrent la prétendue sécurité de la collectivité. Et on le constate même dans les démocraties occidentales libérales, où la société s'est le plus individualisée.

Dans d'autres cultures, l'individualité est encore difficile à gérer, que ce soit dans le monde islamique, dans l'hindouisme avec son système de castes officiellement interdit mais indéracinable, ou encore en Extrême-Orient, où les écoles de pensée orientées vers le collectif, comme le confucianisme, ont encore aujourd'hui une influence majeure sur les sociétés.​

Au cours des dernières années, les idées libérales sont même sur le recul. Mais tout porte à croire que l'individualisme l'emportera. Les milliers de jeunes Russes qui ne veulent pas faire la guerre en sont la preuve, tout comme les femmes intrépides qui se battent contre l'obligation de porter le voile en Iran.

Vis ton individualité même à la banque!
Avec CIC ON, la banque hybride combine le meilleur des mondes de la banque numérique et traditionnelle. Tu ne paies que ce dont tu as vraiment besoin et tu as toujours une équipe de conseillers à tes côtés. Vis tes rêves avec la nouvelle offre de banque en ligne de la banque CIC. Découvres-en plus sans attendre!
Image de promotion
Image de promotion
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!