larges éclaircies
DE | FR
Société
ONU

L'égalité femmes-hommes en Suisse? Selon l'ONU, on y est pas encore

Des femmes manifestent lors d'une marche a l'ocasion de la greve feministe ce mardi 14 juin 2022 a Geneve. (KEYSTONE/Valentin Flauraud)
Image: KEYSTONE

L'ONU n'aime pas la manière dont la Suisse gère l'égalité homme-femme

Lundi 31 octobre, le comité onusien a fait part à la Suisse de 70 recommandations pour obtenir une meilleure égalité entre les genres. Car malgré des progrès, il reste du chemin à faire.
01.11.2022, 10:5301.11.2022, 17:58
Plus de «Société»

Selon l'Organisation des nations unies (ONU), il reste encore du chemin à faire en termes d'égalité entre femmes et hommes, notamment sur la question de la définition du viol et sur l'égalité salariale.

«Seul un oui est un oui»

Le comité compétent de l'ONU a examiné – pour la quatrième fois depuis 2001 – l'application en Suisse de la Convention de l'ONU sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF). Résultat? Il publie lundi 31 octobre une septantaine de recommandations.

Les critiques concernent notamment les fortes disparités entre cantons au niveau des taux de condamnation pour viol. Le comité recommande de mener une analyse afin d'en déterminer les causes et de prendre les mesures qui s'imposent.

A ce sujet, l'ONU plaide clairement pour la solution du «seul un oui est un oui», soit le principe du consentement, à l'instar des normes internationales. Actuellement, en Suisse, seule la pénétration non consentie d'une femme par un homme est considérée comme un viol. Et la victime doit avoir démontré une certaine résistance.

Une modernisation du droit pénal est prévue. Mais les Chambres ne sont pas d'accord: le Conseil des Etats aimerait s'en tenir au concept «non, c'est non», soit l'expression du refus. La commission compétente du National a récemment déclaré sa préférence pour le principe du consentement.

Contrôle sur l'égalité salariale

Autre problème: l'égalité salariale. La majorité des entreprises suisses, soit les PME, ne sont pas concernées par l'obligation d'effectuer des contrôles sur l'égalité entre les salaires. En effet, seules les entreprises employant 100 personnes ou plus ont dorénavant ce devoir. L'ONU recommande des contrôles réguliers pour tous les employeurs, sans critère de taille.

De plus, tous les cantons ne disposent pas encore d'un bureau spécifiquement dédié à l'égalité, ce qui est problématique.

Le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes va analyser les recommandations et prévoit de publier un rapport intermédiaire sur l'avancement de certaines recommandations dans deux ans.

L'ONU a toutefois aussi salué les progrès de la Suisse en matière d'égalité, grâce aux réformes législatives, notamment la révision de la loi sur l'égalité en 2020 ou la légalisation du mariage entre personnes de même sexe. Le rapport relève aussi d'autres mesures encourageantes, comme par exemple la Stratégie Egalité 2030 et le plan d'action relatif à la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul sur la violence contre les femmes. (aga/ats)

Des manifestations, en Iran et ailleurs
1 / 11
Des manifestations, en Iran et ailleurs
Des Iraniennes tiennent des photos de Mahsa Amini, les mains peintes en rouge, lors d'une manifestation devant le consulat d'Iran suite à la mort de Mahsa Amini, à Istanbul, en Turquie, le 17 octobre 2022.
source: epa / sedat suna
partager sur Facebookpartager sur X
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les tontons et tatas sont en voie de disparition en Suisse
Dans un avenir proche, les structures familiales seront dramatiquement bouleversées dans le monde entier. Avec des conséquences importantes pour la société.

Imaginez... Vous êtes à un repas de famille et devez faire face à cet oncle hyper agaçant et à ses blagues de mauvais goût ou encore à cette tante, qui déclenche une querelle d'héritage pour une somme dérisoire. Fort heureusement, il y a encore la cousine, compréhensive et qui, depuis votre adolescence, console chacun de vos chagrins d'amour. Un repas d'une famille nombreuse comme on en connaîtra probablement plus puisque l'évolution démographique est en baisse.

L’article