larges éclaircies
DE | FR
Société
Influenceur

Dylan Thiry: l'affaire de trafic d'enfants devient judiciaire

Des députés saisissent la justice contre Dylan Thiry pour trafic d'enfants

Après avoir partagé deux audios compromettants, Booba en a balancé un troisième dans lequel Dylan Thiry détaille comment ramener une petite fille illégalement de Madagascar. Deux députés français ont saisi la procureure de la République de Paris.
27.04.2023, 11:5427.04.2023, 12:48
Plus de «Société»

L'affaire Dylan Thiry continue. Après avoir épinglé l'influenceur luxembourgeois en révélant deux notes vocales dans lesquelles on l'entend parler d'un business de proxénétisme et de trafic d'enfants, Booba, le Mediapart des «influvoleurs», a dévoilé ce mercredi 26 avril un troisième audio dans lequel on entend Dylan Thiry détailler comment ramener une petite fille illégalement de Madagascar.

Le troisième audio à écouter ici:

Vidéo: twitter
«Imagine, il y a une petite fille de 3 ans, 4 ans ou 5 ans. Elle est à Madagascar, elle n'a pas de famille et tout ça. Moi je dois la faire venir en Europe pour que ça devienne ma fille. En fait, je vais prendre le passeport de n'importe quel pote à moi qui a une fille noire. Avec ce passeport-là, c'est comme si j'étais venue avec elle à Madagascar et en fait, je repars avec elle en Europe.»
Dylan Thiry, cet homme qui croit qu'en prenant le passeport d'une enfant noire, il pourra faire entrer une autre enfant noire en France🤦‍♀️.

Jusqu'à maintenant, le blond de 28 ans répondait en stories Instagram au volant de sa décapotable de luxe à Dubaï, ville dans laquelle il s'est installé depuis quelques années. Hier encore, il faisait le malin en se disant «dans la sauce» entre deux chansons et en conseillant à ses 1,6 million de fans de s'entourer des bonnes personnes, avant de poster des vidéos de lui au fitness et des vidéos de son repas du soir, comme si c'était une journée normale.

Image
instagram

Mais désormais, l'affaire devient politique. Les députés français Stéphane Vojetta et Arthur Delaporte ont annoncé saisir la procureur de la République de Paris au titre de l'article 40 du code de procédure pénale sur des «soupçons de délits de trafics d'enfants». La justice va enquêter et déterminer si Dylan Thiry sera poursuivi.

«C'est inacceptable. Cela s'appelle du trafic d'enfants et pas besoin d'attendre une loi d'influenceurs pour poursuivre ceux qui s'en rendent coupables», a poursuivi Stéphane Vojetta sur Twitter. «ll est souhaitable qu'une enquête soit réalisée pour déterminer si ces enregistrements sont véridiques, et s'ils reflètent des situations auxquelles doit s'appliquer le droit français.»

Le Luxembourgeois est également visé par cinq plaintes pour escroquerie et abus de confiance pour avoir détourné de l'argent récolté avec son association «Pour nos enfants», aujourd'hui dissoute.

On vous en parlait ici:

Pour se défendre, Dylan Thiry fait du Dylan Thiry, c'est-à-dire qu'il va sur Instagram et qu'il implique Dieu en écrivant des phrases inspirantes du genre: «Quand le mensonge prend l'ascenseur... la vérité prend l'escalier.» A noter également que l'influenceur se transforme petit à petit en Simon Leviev, le Tinder Swindler révélé par Netflix, puisque désormais il utilise également le fameux «mes ennemis».

Il a vraiment dit ça:

Image
capture d'écran

Il faudra patienter encore un peu pour savoir si l'affaire sera portée devant la justice. Une chose est sûre, Dylan Thiry est en train de se faire «cancel» sur les réseaux sociaux. Les internautes l'appellent désormais Sheitan Thiry, Sheitan signifiant «le diable».

Dylan Thiry avait déjà montrer son intelligence en faisait la promo d'un médicament miracle👇

Vidéo: twitter

Vous aimez Dubaï? Vous avez le droit. Par ici:

1 / 19
Dubaï la magnifique
Hummer rose barbie Dubaï
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette pub suisse devrait vous choquer
A une époque où le moindre écart est sanctionné par l'opinion publique, la présence de Jeremy Meeks, un ancien criminel, comme égérie d'une marque de parfum suisse devrait faire réagir. Sauf que personne n'a appelé au boycott.

Il s'appelle Jeremy Meeks et son visage est visible sur la place du Marché à Vevey (VD), par exemple, ou dans les trains CFF. Vous ne le connaissez pas? Le beau gosse et mannequin-acteur, dont la carrière a démarré le 18 juin 2014 – par hasard. La diffusion de sa photo sur le compte Facebook du département de la police de Stockton, en Californie, a provoqué une déferlante de commentaires et de likes sous la photo du caïd de 30 printemps.

L’article