assez dégagé
DE | FR
Société
Restaurants

«T’es moche»: Burger King insulte des milliers de clients

Image
Source: twitter

«T'es moche», «tu sers à rien»: Burger King insulte des milliers de clients

La chaîne de restauration rapide Burger King France a fait une boulette en concoctant un plan de communication qui a choqué une partie de ses aficionados.
10.11.2022, 20:5010.11.2022, 21:20
Plus de «Société»

Gros bide pour Burger King. Jeudi 10 novembre, la filiale française de l'enseigne de fast-food a mis sur pied un plan de communication pour marquer d'une pierre blanche la Journée nationale contre le harcèlement scolaire. Elle a donc procédé à l'envoi de milliers de SMS à destination des utilisateurs de son application, via des push. Petit hic, le contenu des messages n'avait rien de succulent.

«T’es moche», «t’es naze», «tu sers à rien», «tu nous fous la honte»…
Et bon appétit, bien sûr!Burger king france

Quelques minutes plus tard, l'enseigne a envoyé un erratum assumé, indiquant:

«Vous venez de vivre ce que vivent des milliers d'enfants victimes de harcèlement»
burgerking france

L'enseigne indique ensuite que les clients peuvent, si la démarche les a touchés, acheter un menu, dont le montant sera reversé à une association militant contre la maltraitance infantile.

.

Réponses pimentées

Nombre d'utilisateurs n'ont cependant pas digéré la méthode qui se voulait pourtant bienveillante. Pour certains, c'est une série de traumatismes de jeunesse qui ont été ravivés dès la réception des invectives digitales.

«Une grande équipe comme ça, personne ne s'est dit que c’est une idée de merde d’envoyer des messages comme ça à d’anciennes victimes de harcèlement? À des personnes pas stables émotionnellement?»
Un utilisateur de l'application Burger King sur Twitter

«T'imagines, t'es un collégien victime de harcèlement, tu rentres le mercredi après les cours et même l'application de Burger King t'insulte?», réagit un twittos. «C'est complètement stupide, inconscient et dangereux ce qu'ils ont fait!», opine un autre, furieux.

Certains l'ont cependant pris avec humour. «Je crois qu'un stagiaire a pris possession de l’appli!». Enfin, pour certains, le marketing justifie tous les moyens; pas de message fort sans un buzz (même s'il s'agit d'un badbuzz):

«Bah non, du coup, vu que tu en parles, ça veut dire que ça a marché, et que tu participes à cette campagne, c'est à toi de réfléchir»

De son côté, la chaîne de restauration, connue pour ses coups de com', n'a pas fait de commentaires ni tenté de consoler ses clients désappointés.

(jod)

Il transforme les mèmes internet en cartes pop-up animées
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici à quel point votre smartphone est dangereux pour la santé
Nous avons (presque) tous un smartphone. Et pour le choisir, souvent nous nous contentons de nous cantonner à notre team: iPhone ou Samsung. Pourtant, un autre critère devrait faire la différence, son rayonnement. On vous explique.

Lorsque nous achetons un smartphone, il y a certains critères évidents qui varient d'un individu à l'autre. Qui s'intéressera en premier au prix, qui au fabricant, qui à la puissance ou le volume de la mémoire en centaines de gigas pour stocker des milliers de selfies. Quelques-uns voudront le meilleur appareil photo ou la batterie la plus performante. Et d'autres désireront savoir lequel de ces téléphones émettra le moins de rayonnements nocifs. Mais là, c'est plus compliqué, du moins ça l'était jusqu'à maintenant.

L’article