Société
Cinéma

Le Consentement: comment ce film a été sauvé par Tiktok

Le film Le Consentement, avec Jean-Paul Rouve et Kim Higelin, est prévu à l'affiche le 6 novembre en Suisse.

Ce terrifiant film d'auteur français a été sauvé par Tiktok

C'est un des films de l'automne qui va faire parler de lui: Le consentement est un succès auprès des jeunes en France. Ce long-métrage sur la relation d'emprise entre une adolescente et un prédateur du petit milieu parisien devient un phénomène sur Tiktok. Qu'en sera-t-il en Suisse?
15.11.2023, 18:4815.11.2023, 22:14
Plus de «Société»

C'est un succès en librairie qui se transforme en phénomène de société. Le consentement de Vanessa Springora, après avoir fait beaucoup parler de lui à sa sortie dans les rayons en 2020, devient un film et une pièce de théâtre.

La bande-annonce ici 👇

Vidéo: watson

L'histoire est celle de l'autrice du roman, prise dans une relation intime d'emprise avec l'écrivain Gabriel Matzneff, dans les années 1980. Alors mineure, elle est prise dans un engrenage de manipulation et d'abus dans le milieu intellectuel et petit-bourgeois parisien.

Le roman, qui avait séduit les cercles littéraires, intellectuels et féministes début 2020, prend une tout autre dimension cet automne. Adapté dans un long-métrage avec Jean-Pierre Rouve dans le rôle du prédateur des cercles littéraires, il est sorti le 22 octobre en France.

Tiktok amène les jeunes ados en salle

Le film, qui a fait peu d'entrées lors de sa première semaine dans les salles obscures, voit sa fréquentation augmenter de 40% puis 60% les semaines qui suivent. Un cas rare, la tendance étant d'habitude à la baisse dès la deuxième semaine. En conséquence, le nombre de salles qui le diffuse a doublé depuis sa sortie, indique France Culture.

«Le consentement était condamné à finir sa carrière comme bon nombre de films français d'auteur. Puis, Tiktok a déjoué tous les pronostics»

Mais que vient faire Tiktok là-dedans? Des ados de 13 ou 14 ans, souvent de jeunes filles, se ruent dans les salles pour voir Le consentement. Derrière ce succès, une tendance apparue sur le réseau social: de jeunes spectateurs se filment avant et après la séance et postent avec le hashtag #consentement. La plupart sont choqués.

Ce genre de succès est inhabituel dans le monde du cinéma, confirme Diana Bolzonello Garnier, attachée de presse de Prasens-Film, le distributeur suisse du Consentement.

«Le film était ciblé pour un public plus âgé, celui du livre et de Jean-Paul Rouve. Et ce sont en fait les jeunes qui s'y intéressent en masse»
Diana Bolzonello Garnier, Prasens-Film

Pour cette jeunesse biberonnée au féminisme 2.0, le propos de l'histoire est un thème majeur. La séance de cinéma est vécue à mi-chemin entre le récit initiatique, le conte d'avertissement et le film d'horreur; quasiment comme une expérience transformatrice, explique France Culture.

Un film qui doit être vu par les ados

Pour Marc Maeder, responsable ventes et acquisitions auprès de Prasens-Film, il est essentiel que le film puisse être vu par les ados. Car le long-métrage doit encore passer devant la Commission des âges suisse pour décider de sa limite.

«Le film sera peut-être limité à 16 ans. J'espère qu'il le sera à 14, car c'est l'âge du personnage principal et celui des jeunes qui viendront le voir»
Marc Maeder, Prasens-Film

«Il est très important que la parole des victimes soit entendue», complète Marc Maeder, qui se réjouit de la «progression spectaculaire» du long-métrage dans les cinémas français.

Performance de Jean-Paul Rouve

Les critiques, quant à elles, sont divisées. Mais toutes louent la performance de Jean-Paul Rouve, qui s'est transformé pour tenir le rôle de Matzneff, qu'il compare volontiers à un vampire moderne. L'acteur, visiblement chamboulé par l'expérience d'avoir joué un prédateur, a déclaré dans l'émission de FranceTélévisions, C à vous:

«Quand vous le jouez, ça fait peur. C'est vertigineux. Je rentrais le soir, je n'étais pas bien. Je n'avais jamais vécu ça avant en tant qu'acteur»
Jean-Paul Rouvec à vous

Le comédien s'est aussi confié sur le caractère libérateur que le film peut prendre lors d'un autre passage dans la même émission: «J'ai un ami proche que je connais depuis 25 ans, il est venu me dire à l'avant-première qu'il partirait peut-être avant la fin». A demi-mot, l'homme lui fait comprendre qu'il a été victime d'inceste. Un phénomène amorcé par le roman et amplifié de manière populaire au cinéma, qui explique peut-être aussi son succès.

Les avis sont divisés.
Les avis sont divisés.

Le film doit sortir le 6 décembre en Suisse. Il sera accompagné, dans la foulée, de la pièce de théâtre sur la même histoire, avec Mathilde Ségner dans le rôle de la jeune Vanessa. La pièce sera notamment jouée en Suisse le 9 décembre au théâtre de l'Octogone, à Pully, en présence de son autrice.

Une gigantesque vague emporte des baigneurs sur une plage de Rio
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici la langue la plus séduisante
Le son fait la musique. Il en va de même pour les langues. Mais quelle est la plus attirante au monde? Une étude a tenté de le déterminer.

Votre cœur peut s'emballer lorsque vous entendez une certaine voix. C'est la même chose avec les langues. Certaines d'entre elles peuvent sembler plus ou moins «attirantes», en raison de leur mélodie et de leur sonorité. Certains aime l'italien, d'autres ont la chair de poule en entendant l'espagnol et d'autres encore trouvent que l'allemand est affreux. C'est fondamentalement très subjectif et cela varie d'une personne à l'autre.

L’article