Société
Native

6 graphes sur le gaspillage alimentaire en Suisse et à l'étranger

Comprendre le gaspillage alimentaire en 6 graphiques

Déchets alimentaires à Manille, Philippines.
Déchets alimentaires à Manille, Philippines.image: keystone
présenté par
Branding Box
présenté par
Branding Box
Le problème touche les pays pauvres et riches: le gaspillage alimentaire. Explications en 6 points.
26.07.2022, 10:5327.07.2022, 12:44

C'est un problème mondial. Certains en ont trop, d'autres pas assez. Vous l'avez? Non? On parle de la nourriture. Pourtant, des tonnes de déchets alimentaires sont produites chaque année que ce soit dans les pays industrialisés, comme la Suisse, ou dans les pays dits en développement.

Selon les estimations de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), 1,3 milliard de tonnes de biens comestibles sont gaspillées dans le monde, ce qui représente un tiers de toute la nourriture produite.

Même dans les pays à faible revenu? Et bien oui. Mais pas pour les mêmes raisons qu'en occident. En Afrique subsaharienne, par exemple, la plupart des déchets alimentaires sont dus au stockage, aux ravageurs de toutes sortes ou encore aux bactéries. En réalité, seule une petite quantité de déchets alimentaires proviennent directement des consommateurs.

Des tonnes à la poubelle

La situation est différente dans les pays industrialisés: des pertes se produisent tout au long de la chaîne de valeur, mais une grande partie de la nourriture encore consommable est tout simplement perdue.

De quoi parle-t-on?
Il s'agit des aliments produits, mais non consommés sont appelés «déchets alimentaires».

Ainsi, rien qu'en Suisse, 90 kilos (en moyenne) sont perdus, chaque année, par le consommateur à la fin de la chaîne de valeur. Cela ne nuit pas seulement à l'environnement, mais représente également une perte d'argent: chaque ménage suisse jette sur un an pour plus de 600 francs de denrées alimentaires.

Quels aliments finissent le plus souvent à la poubelle, comment les déchets sont éliminés ou transformés et quelles pertes alimentaires sont les plus nocives pour le climat?

Qui gaspille la nourriture?

Le gaspillage alimentaire est répandu dans le monde entier. En effet, ce ne sont pas seulement les consommateurs qui sont responsables de la perte de nourriture, mais toute la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Cette dernière comprend les différentes étapes par lesquelles passent les aliments pour arriver jusqu'à votre réfrigérateur.

Image

Cela commence au niveau de la production et se termine à celui des ménages eux-mêmes. A toutes ces étapes, il y a du gaspillage, et ce pour des raisons très diverses.

Nous en venons bientôt aux faits concernant le gaspillage alimentaire, mais avant cela, une brève interruption publicitaire:

Réduire le gaspillage alimentaire: Nous vous aidons!
Le gaspillage alimentaire est l'un des plus grands problèmes environnementaux. La bonne nouvelle? Vous pouvez contribuer à le résoudre. Et nous vous y aidons. Avec des conseils utiles et nos réfrigérateurs dotés d'une technologie de pointe, grâce à laquelle les aliments restent frais jusqu'à trois fois plus longtemps. Apprenez-en plus maintenant!
Image de promotion

Et maintenant, revenons-en aux faits...

Ce qui ne diffère guère, en revanche, c'est que les pertes dues à la production alimentaire (agriculture, transformation, etc.) sont aussi importantes dans les pays industrialisés que dans les pays en développement.

Mais il y a une différence: en Europe, en Amérique du Nord et en Australie, les consommateurs gaspillent davantage la nourriture que dans les pays à faible revenu.

Comment les pertes alimentaires varient à travers le monde

Image
graphique: fao

Quels sont les aliments les plus gaspillés dans le monde?

Parmi les 1,3 milliard de tonnes de nourriture perdues à travers la planète, les fruits et légumes représentent la plus grande part, suivis par les céréales et toutes les racines et tubercules comme les pommes de terre, le céleri ou le fenouil.

Les produits frais comme les fruits et les légumes sont ceux qui s'abîment le plus souvent lors de la production et de la transformation. Toutefois, un autre facteur entre en ligne de compte: selon une enquête de «Feedback Global», les agriculteurs acceptent souvent une surproduction afin de pouvoir répondre avec certitude aux exigences des acheteurs. Pour les carottes à trois pattes ou les concombres tordus, on trouve rarement d'autres débouchés.

Combien de nourriture est jetée en Suisse?

Selon les enquêtes de la Confédération, environ 2,8 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées dans notre pays. Cela correspond au poids de 19 230 baleines bleues, les animaux les plus lourds du monde.

Image
Image: Shutterstock

Environ un tiers des aliments comestibles se perd entre le champ et l'assiette. Les ménages suisses produisent toutefois plus de déchets alimentaires que l'agriculture. L'Office fédéral de l'environnement (Ofev) estime que cette situation est due au manque de valorisation des aliments et à une mauvaise compréhension de la date limite de consommation.

Quels sont les aliments les plus souvent jetés en Suisse ?

A tous les niveaux de la chaîne alimentaire, le pain et les produits de boulangerie finissent le plus souvent à la poubelle, suivis par le poisson et les légumes et les pommes de terre. En ce qui concerne ces dernières, un cinquième de la récolte n'arrive pas jusqu'au commerçant – parce qu'elles ne répondent pas aux «exigences cosmétiques».

Le fromage et la viande de bœuf parviennent généralement jusqu'au supermarché, où ces deux produits d'origine animale doivent souvent être jetés. Dans le cas de la viande de bœuf, il s'agit de parties comestibles peu demandées qui ne se vendent pas bien et finissent donc à la poubelle, et pour le fromage, il s'agit du petit-lait, un sous-produit.

Comment les aliments sont éliminés ou transformés

La plupart des aliments jetés par les consommateurs peuvent être réutilisés sous une autre forme, comme celle d'aliments pour animaux, d'engrais ou encore pour la production d'électricité et de chaleur. Environ un cinquième finit dans les sacs à ordures.

Quel type de déchets alimentaires nuit le plus au climat ?

Tous les aliments jetés ne polluent pas l'environnement dans la même mesure.

Les produits frais comme les fruits et les légumes ont un impact beaucoup plus faible sur l'environnement que les aliments qui consomment beaucoup de ressources comme l'eau, le transport ou l'emballage. Il s'agit notamment des fèves de café ou de cacao et des produits d'origine animale comme le beurre, la viande, le fromage et les œufs.

Unités de charge écologique (UCE) par kilogramme de déchet alimentaire évitable dans les ménages et la restauration. Plus la catégorie de denrée alimentaire se situe dans le haut de la figure, plus so ...
Unités de charge écologique (UCE) par kilogramme de déchet alimentaire évitable dans les ménages et la restauration. Plus la catégorie de denrée alimentaire se situe dans le haut de la figure, plus son impact environnemental par kilogramme est élevé. La réutilisation des déchets alimentaires permet par exemple de substituer des aliments pour animaux ou du compost. La figure tient compte du bénéfice de ces valorisations pour l'environnement. graphique: bafu
Nous déclarons la guerre au gaspillage alimentaire!
Une réfrigération et un stockage adéquats des aliments sont essentiels pour réduire le gaspillage alimentaire. Trois éléments clés font la différence: des températures stables, une humidité adéquate et un environnement approprié. Les réfrigérateurs innovants d'Electrolux réunissent ces caractéristiques et conservent vos aliments jusqu'à trois fois plus longtemps. Découvrez-le maintenant!
Image de promotion
Image de promotion

(cst)

Traduit de l'allemand par Tanja Maeder

Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Quand un cheval sauvage retrouve son habitat naturel, ça donne ça
Au Kazakhstan, le cheval de Przewalski fait son retour dans la steppe qui l'a vu naître après des années de lutte pour sa préservation.

Les chevaux de Przewalski constituent la plus ancienne population de chevaux vivant à l'état sauvage. Menacés d'extinction dans leur région d’origine, ces spécimens d’Asie centrale sont désormais réintroduits dans leur terre du Kazakhstan. Sept chevaux ont été libérés après un voyage périlleux de 5000 kilomètres mené en collaboration avec des zoos européens.

L’article