Société
Netflix

Selon Netflix, vous n'allez pas très bien

Image
image: netflix, canva, montage: watson

Selon Netflix, vous n'allez pas très bien

Apparemment, vous avez froid en dedans, tout près du coeur, en 4K Ultra HD.
29.12.2023, 20:5130.12.2023, 10:17
Suivez-moi
Plus de «Société»

Il suffit d'un simple détonateur pour prendre le pouls d'une population. Un attentat, une pandémie, une inflation ou une élection sont autant d'éléments extérieurs susceptibles d'offrir quelques indices sur le moral des troupes. Si, ces dernières semaines, on pouvait vous croire angoissés, défaitistes, isolés, revanchards ou gueulards, il n'en est rien. Selon Netflix, trois tracas majeurs vous étreignent: la vie en ville, la pauvreté et l'absence de chaleur.

Le 25 décembre dernier, la vidéo la plus regardée sur cette plateforme de streaming n'a pas été Holiday ou Le Grinch. Pas non plus cette énième série populaire que l'on peut enfin rattraper sous un plaid. Ou le spectacle controversé de l'humoriste britannique Ricky Gervais, démoulé pile le jour de Noël, tel un dernier cadeau empoisonné.

Mais un feu. Un feu de cheminée.

Image

A chacun le sien, apparemment. En France, c'est le programme baptisé Crépitement de bois de bouleau de cheminée qui a animé le ballet des fourchettes dans la dinde. Une séquence d'une heure qui offre l'illusion d'être allé couper des bûches en famille et d'avoir autre chose pour braver le froid qu'un lugubre chauffage au sol ou une eau-de-vie qui aurait survécu à grand-papa.

C'est à la fois beau et effrayant de savoir que l'on a encore la force d'invoquer un petit coin de cheminée. Surtout quand c'est pour se chamailler sur le Moyen-Orient, l'immigration, les trottinettes électriques, le foie gras et Gérard Depardieu. Et puis, tant pis si les flammes nourrissent un écran plat en 4K Ultra HD, plutôt que la cavité bien connue du père Noël.

Comme un concert de Kiss en hologrammes ou une polémique sur les réseaux sociaux, tant que c'est bien fichu, on n'y voit que du feu.

La bûche palliative, c’est parce qu’on n’a bientôt plus de quoi se frotter les mains contre de vraies flammes. Les cheminées, celles avec de la pierre et des braises, se font aussi rares que la maison des parents, le séjour au chalet, les appartements haussmanniens et les bons films sur Netflix. On n'a plus le temps, plus l'argent ou plus les parents.

Dommage. Une cheminée, c'est là où l’on dépose un trophée, boit un chocolat chaud après quelques pistes noires, lit un roman qui fait du bien, baise quand on est amoureux. Alors peut-être bien que Crépitement de bois de bouleau de cheminée, en 4K Ultra HD, c’est tout ce qu'il nous reste pour réchauffer nos nouvelles tristesses.

Bonne année?

Les séries les plus attendues de 2024
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
On a mangé dans le meilleur resto du monde
Le Central de Lima a été élu meilleur restaurant du monde. On a entrepris le voyage culinaire du Pacifique aux Andes mis en scène par le célèbre chef péruvien Virgilio Martínez.

4200 MASL. C'est ce qui est écrit sur le menu à côté d'un plat de maïs, de kiwicha et de feuilles de patate douce. Est-ce le prix d'un plat au «Central»? Non, car la monnaie péruvienne est le soles, abrégé en SOL; 4200 soles correspondraient à environ 985 francs. Ce serait cher pour l'un des quatorze plats d'un menu de dégustation, même dans le meilleur restaurant du monde – et c'est justement le Central à Lima qui porte ce titre. Cela fait plusieurs années que les critiques gastronomiques le classent en tête des 50 meilleurs restaurants du monde.

L’article