Société
Télé-réalité

«Cosmic Love»: Nabilla a raison d'animer une émission débile

En 2018, l'artiste Andy Picci faisait de Nabilla la Joconde des internets. «C'est une muse pour tout le monde», disait-il à l'époque.
En 2018, l'artiste Andy Picci faisait de Nabilla la Joconde des internets. «C'est une muse pour tout le monde», disait-il à l'époque.

«Cosmic Love»: Nabilla anime une énième émission débile? Elle a raison

Le 6 janvier 2023, Nabilla lâchera sa famille, son empire et ses 8 millions de followers pour incarner une nouvelle émission de télé-réalité sur Prime Video: Cosmic Love. Si le programme a tout pour prendre l'eau, Nabilla est aujourd'hui très loin de la cruche que plus d'un pensait il y a dix ans.
15.12.2022, 18:5016.12.2022, 06:41
Suivez-moi
Plus de «Société»

«J’ai monté un empire. Il y a Martine à la plage et il y a Nabilla à la conquête du monde.» La gosse des Eaux-Vives, devenue princesse à Dubaï, a toujours Raiponce à tout. Et surtout aux langues mal brossées qui rêvent (encore) de la noyer dans sa supposée bêtise. Celle qu'on disait cruche des écrans, puis gourde d'Instagram, n'a pourtant jamais fini à la flotte.

«Non mais, allô, quoi» souffle ses dix bougies, mais on a l'impression que Miss Salon de l'auto de Genève, cuvée 2011, hante nos rêves d'enfants et nos insomnies numériques depuis toujours. Dix ans ont suffi à Nabilla Leona Grange Benattia pour transformer sa puissante beauté en beauté puissante, brassant désormais l'argent comme le chlore de sa piscine.

«Je gagne le salaire d’un bon footballeur de Ligue 1, un bon joueur de l’Olympique de Marseille»
Nabilla à Libération, il y a pile un an.

En 2011, Nabilla n'a que dix-sept petites années au compteur (elle avait menti sur son âge pour s'offrir le droit de faire des émissions débiles). La Suissesse évolue alors en «ligue 2 de la télé-réalité», si l'on en croit le flaire d'un ancien recruteur des «Anges de la télé-réalité», cité par Le Parisien. Comprenez: pas aussi chère que les «petites starlettes de Secret Story». Pour cette «zéro diplôme», qui arpentait les boîtes de nuit lausannnoises avant de compter les pièces de sa mansarde dubaïote, ce sera suffisant.

Nabilla, pieds dans l'évier le temps d'un superbe shooting avec Alice Moitié.
Nabilla, pieds dans l'évier le temps d'un superbe shooting avec Alice Moitié.

Découverte dans «L'amour est aveugle» sur TF1, talons de quinze et top léopard, la gamine n'a cessé depuis de taper dans l'oeil. Jusqu'au borgne Jean-Marie Le Pen, en mai 2013, pressé de réagir à cette imposante existence en affirmant, tout goujat qu'il est, qu'elle «a de beaux seins, je crois».

Une bonne décennie plus tard, après un coup de couteau, la case prison, un mariage en blanc, une famille en or et plusieurs millions de chiffre d'affaires, Nabilla revient en 16/9 pour incarner Cosmic Love sur Amazon Prime Video.

La bande-annonce:

Vidéo: youtube

Une énième émission débile, dans laquelle une nouvelle grappe d'abrutis feront mine de chercher l'amour dans les astres, alors qu'ils termineront leur chute dans la benne sans fond des étoiles filantes télévisuelles.

Mais là n'est pas vraiment la question. Et Nabilla le sait mieux que personne: si ses clientes se badigeonnent la tronche avec ses cosmétiques, c'est la muse qu'ils achètent, pas les vertus dermatologiques.

Quand Nabilla accepte de se démouler d'une vie de cocon pour animer une émission de télé-réalité, ça équivaut à s'offrir un peu de visibilité place Vendôme quand on s'appelle Chanel. De la publicité ultra-ciblée, parfait pour grappiller de nouvelles aficionados biberonnées à TikTok et finir de payer le sixième jacuzzi. Cette «musulmane moderne», qui se sent plus volontiers italienne qu'algérienne, n'a finalement que trente piges. Et la fille spirituelle de Kim Kardashian n'a toujours pas sa langue dans sa pochette Dior.

«Je veux être vous»
Nabilla à Kim, en 2013 et en larmes, lorsque la business-woman américaine est venue faire un petit coucou dans la maison des «Anges de la télé-réalité».

Dix ans après le raz-de-marée, la Franco-Suissesse n'est pas devenue Kim. Mais elle est plus que jamais Nabilla, femme d'affaires, épouse, maman, muse. Bien sûr, en faisant défiler son compte Instagram, on ne découvre pas la théorie de la relativité ou la solution pour botter durablement les fesses de Vladimir Poutine. On y voit beaucoup de beauté, une franche sérénité, des valeurs familiales gravées dans le marbre blanc et un faste un peu cul-cul. Mais pour la santé mentale de ses huit millions de petites groupies, ça vaudra toujours mieux que dix minutes à bouffer du populisme con-con sur TPMP.

La réussite familiale, sans un pli.
La réussite familiale, sans un pli. instagram

Et puis, dix ans, c'est aussi le temps qu'il a fallu à la plupart de ses consoeurs de l'époque pour finir SDF, enrichir les psychiatres ou (re)trouver un taff de serveuse. Si Loana n'a pas su devenir Nabilla, c'est avant tout parce que chasser la célébrité n'aura jamais les mêmes répercussions sur le corps, l'esprit et les bourses, que de viser le pouvoir.

En cela, Madame Benattia-Vergara est peut-être bien l'une des rares véritables influenceuses. Et Cosmic Love n'y changera rien: l'habile Nabilla s'est définitivement débrouillée pour naître, une deuxième fois, sous une bonne étoile.

Cosmic Love avec Nabilla - Bande-annonce I Prime Video
Video: youtube
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici la langue la plus séduisante
Le son fait la musique. Il en va de même pour les langues. Mais quelle est la plus attirante au monde? Une étude a tenté de le déterminer.

Votre cœur peut s'emballer lorsque vous entendez une certaine voix. C'est la même chose avec les langues. Certaines d'entre elles peuvent sembler plus ou moins «attirantes», en raison de leur mélodie et de leur sonorité. Certains aime l'italien, d'autres ont la chair de poule en entendant l'espagnol et d'autres encore trouvent que l'allemand est affreux. C'est fondamentalement très subjectif et cela varie d'une personne à l'autre.

L’article