DE | FR
British corner

L'ombre de la Super Ligue plane sur le derby d'Angleterre

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League, décrypte l'actualité du football britannique. Présentation de la journée 34 et quelques tuyaux FPL.
29.04.2021, 21:0513.05.2021, 18:31

Le projet avorté de Super Ligue a monopolisé les débats autour des stades, sur les terrasses des pubs et jusque dans les foyers au cours des dix derniers jours. Pour une fois, le fan de foot anglais a relégué les discussions autour de son équipe favorite au second plan. C'est comme si le football britannique s'était trouvé une nouvelle forme de solidarité pour lutter contre un envahisseur commun décidé à s'affranchir de l'histoire collective.

Les manifestations pour demander le départ des dirigeants à l'origine du projet se sont succédées dans les rues de Londres, Liverpool et Manchester. Lors des conférences de presse, le thème est systématiquement revenu dans la bouche des entraîneurs. Ces différents acteurs ont saisi que les enjeux du projet dépassaient largement le simple fait de jeu, car c'est bien les fondements du système du football qui ont été remis en question ces derniers jours. Dans l'ombre de la Super Ligue, il reste encore toutefois cinq journées de championnat à disputer.

Le match Le derby d'Angleterre

Old Trafford
Old TraffordImage: sda

L'affiche de ce weekend pâtit forcément de ce contexte particulier. En effet, le match au sommet mettra aux prises deux "traitres" du Big Six qui avaient communiqué leur participation à la Super Ligue, avant de s'en retirer deux jours plus tard: Manchester United et Liverpool.

L'affrontement entre les deux clubs les plus titrés et les plus populaires du royaume s'est naturellement octroyé l'appellation de derby d'Angleterre. Même si les deux équipes ne se situent pas dans la même ville, la proximité entre ces deux grandes cités du Nord-Ouest (50 kilomètres à vol d'oiseau) permet l'appellation de derby.

Sur le terrain, les débats sont âprement disputés. L'intensité prend bien souvent le pas sur la qualité footballistique proposée. Lors du match aller à Anfield en janvier, les filets n'avaient pas tremblé. Trois mois plus tard, c'est Liverpool qui devra aller chercher la victoire. Car si Manchester est solidement installé à la 2e place du classement, l'équipe de Jürgen Klopp (6e) va devoir cravacher pour décrocher une place européenne.

Alors que la rivalité entre les deux clubs s'exprime fortement dans les tribunes habituellement, le stade d'Old Trafford sonnera creux dimanche. Et c'est vraiment dommage à double titre.

Au-delà de l'absence d'une des plus chaudes ambiances du championnat, on aurait aimé voir si le contexte particulier aurait impacté l'atmosphère dans les travées d'Old Trafford dimanche. Après avoir fait front commun face à la mégalomanie de leurs dirigeants, les deux clans auraient-ils défendu leur cause commune dans le stade ? Auraient-ils même observé une trêve historique pour délivrer un message unifié à leurs dirigeants ?

La pandémie nous prive malheureusement de cette curiosité.

Watford les frelons repiquent en Premier League

Tout est dit, ou presque, en deuxième division anglaise (Championship) dans la lutte pour la promotion. Comme Norwich, qui avait assuré son retour dans l'élite il y a deux semaines, Watford évoluera en Premier League la saison prochaine. La victoire 1-0 des Hornets (les frelons) contre Milwall samedi dernier leur assure un retour en Premier League, une saison après l'avoir quittée.

L'équipe dirigée par Xisco Munoz a obtenu sa promotion en s'appuyant notamment sur la meilleure défense de la ligue. Appelé à remplacer Vladimir Ivic en décembre dernier, le coach espagnol a fait remonter l'équipe londonnienne de la 5e à la 2e place du classement.

On se réjouit particulièrement de retrouver le virevoltant ailier sénégalais Ismaila Sarr que plusieurs clubs de Premier League s'arrachaient déjà l'année dernière. Mais aussi, le capitaine Troy Deeney et sa "grosse gueule" assumée.

A deux journées du terme du championnat, les équipes qui disputeront les play-offs sont également connues. Il s'agit de Brentford, Bournemouth, Swansea et Barnsley. Ces quatre équipes s'affronteront pour désigner la 3e équipe promue qui rejoindra Norwich et Watford en Premier League la saison prochaine.

Racisme en ligne le boycott prend de l'ampleur

Il y a deux semaines dans le British Corner, nous avons décrypté le phénomène de la haine raciale sur les réseaux sociaux. Plusieurs athlètes et clubs britanniques s'étaient mobilisés pour dénoncer cette dérive.

Samedi dernier, les plus importantes associations de football anglais, dont la Fédération anglaise de football (FA) et la Premier League, ont déclaré un boycott de leur réseaux sociaux du 30 avril au 3 mai.

Les institutions du football britanniques espèrent ainsi faire pression sur le gouvernement et les grandes sociétés qui gèrent ces réseaux sociaux afin d'instaurer des nouvelles lois permettant de sanctionner les auteurs de ces actes.

«Les entreprises des réseaux sociaux doivent être tenues responsables si elles continuent à ne pas assumer leurs responsabilités morales et sociales face à ce problème endémique.»
Edleen John, Directeur des Relations internationales de la FA

Même si on n'est pas certain que les géants des réseaux sociaux tremblent sous la menace de ce boycott, l'initiative a le mérite de rassembler tous les principaux acteurs du football anglais derrière cette cause. Et c'est déjà une petite victoire en soi.

Tous les bons plans FPL pour la GW34

L'équipe à cibler
A contre-coeur, la plupart des Managers se sont débarrassés des joueurs de Leeds en raison d'une série de rencontres compliquées. Une série que les Peacocks ont pourtant très bien négociée puisqu'ils restent sur une série de six matches sans défaites, après avoir notamment affronté Chelsea, Manchester United et Liverpool. Les hommes de Marcelo Bielsa s'apprêtent à s'engager dans une série de matches favorable. Alors que l'attention se portait principalement sur ses atouts offensifs, Leeds a également convaincu sur le plan défensif. Le latéral reconverti en milieu de terrain Stuart Dallas constitue évidemment le principal centre d'intérêt. Mais à côté de lui, Alioski (4.3), Ayling (4.4), Struijk (4.0) ou Llorente (4.4) représentent tous des alternatives crédibles et bon marchés. Le potentiel d'arrêts fait d'Ilan Meslier un des gardiens les plus intéressants d'ici la fin de saison. Sur le plan offensif, on attend impatiemment le retour de blessure de Raphinha, même si Bamford représente aussi une valeur sûre pour les cinq derniers matches de la saison.
Le capitaine
De retour de blessure, Harry Kane est à nouveau le choix numéro un au moment d'élire son capitaine ce weekend. Son compère de l'attaque chez les Spurs Heung-Min Son est également un candidat face à une équipe de Sheffield qui prépare déjà sa saison prochaine en Championship. Dans la forme de sa vie, Kelechi Iheanacho s'impose désormais comme un capitaine en puissance, d'autant plus face à une défense de Southampton souvent suspecte.
Qui sera ton capitaine pour la GW34?
Les différentiels
Il est probablement l'un des joueurs les plus spectaculaires de Premier League. Remis des blessures et du coronavirus, Allan Saint-Maximin (5.1) exprime à nouveau son talent avec Newcastle. Il sera à nouveau le danger numéro un de son équipe dimanche contre une équipe d'Arsenal qui se concentre essentiellement sur l'Europa League en cette fin de saison. De son côté, Burnley semble avoir trouvé un allant offensif qu'on ne leur connaissait pas encore. Si Chris Wood a attiré toute la lumière avec son triplé contre les Wolves la semaine passée, Dwight McNeil (5.7) représente une option intéressante du côté des Clarets. Le jeune ailier anglais est probablement le joueur le plus doué dans l'effectif de Burnley et aura l'occasion de se mettre en évidence face à la défense poreuse de West Ham. Seuls quatre joueurs ont fait mieux que ses quinze occasions créées au cours des six dernières GW.
La stat
Le replacement de Timothy Castagne sur le flanc droit de la défense de Leicester porte ses fruits. Le latéral belge a créé cinq occasions de but et tenté trois tirs depuis son replacement lors de la GW31. Des statistiques très intéressantes pour un défenseur qui a été récompensé par un but et un assist sur ses deux derniers matches. Leicester se déplace à Southampton avant de recevoir Newcastle ces deux prochains weekends. L'occasion est donc belle pour Castagne de soigner ses stats.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates! 🍻

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Constantin: «J'avais envisagé que Gelson me remplace»
Lors d'une interview accordée à la RTS après le match contre Servette (3-3), dimanche, le président du FC Sion a expliqué qu'il aurait aimé «faire un pas de recul» et laisser Gelson Fernandes à la tête du club.

Mené 3-1 par Servette, dimanche après-midi lors de l'ultime journée de Super League, le FC Sion a failli être barragiste. Il doit son maintien au gardien servettien Omeragic, coupable sur plusieurs buts, et à l'égalisation arrachée par Karlen en toute fin de rencontre (3-3).

L’article