DE | FR
Bild

British corner

Les Reds s'enfoncent dans la zone rouge

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League, décrypte l'actualité du football anglais. Présentation de la journée 28 et quelques tuyaux pour vous.



Liverpool est à la dérive. Le scénario, qui semblait se dessiner en début d'année 2021, vient de se confirmer: le tenant du titre ne sera pas en mesure de défendre sa couronne. Pire, les Reds (8es) risquent de se retrouver boutés hors des quatre places qualificatives pour la lucrative Ligue des Champions.

Le classement

Si les hommes de Jürgen Klopp ont fait illusion jusqu'au Boxing Day - ils étaient en tête au soir du 26 décembre -, la deuxième partie du championnat ressemble à une chute libre. Le bilan des sept derniers matches est éloquent et cruel pour la deuxième équipe la plus titrée du pays: six défaites pour une seule victoire (contre la lanterne rouge Sheffield).

Liverpool's Mohamed Salah and Liverpool's Rhys Williams react after Fulham's Mario Lemina scored his side's first goal during the English Premier League soccer match between Liverpool and Fulham at Anfield stadium in Liverpool, England, Sunday, March 7, 2021. (Clive Brunskill/Pool via AP)

Mohamed Salah voit City s'envoler vers le titre. Image: Keystone

Liverpool est à la dérive, mais peut trouver des circonstances atténuantes, notamment dans l'avalanche de blessures qui l'a englouti cette saison. Dès la 6e journée, le gardien du club rival de la ville (Everton) découpait Virgil Van Dijk. Verdict: rupture des ligaments croisés et fin de saison prématurée pour l'un des le (?) joueur majeur de la conquête du titre la saison passée.

Depuis, le poste de défenseur central à Liverpool semble être frappé par une malédiction, puisque les joueurs, qui s'y sont ensuite essayés, se sont retrouvés sur le flanc suite à différentes blessures: Gomez, Matip, Fabinho, Henderson. Véritable clé de voute du titre la saison passée, le système défensif des Reds s'est logiquement écroulé, entraînant dans sa chute le reste de l'équipe. Salah semble être redevenu la copie brouillonne de lui-même qu'on avait découvert lors de son passage au FC Bâle, tandis que Mané et Firmino ont marqué autant de buts à eux deux que le défenseur central de West Bromwich Kyle Bartley en 2021 (2 réussites)...

D'habitude si enjoué, le charismatique entraîneur Jürgen Klopp apparaît désormais tendu et las lors des interviews. Pire, il semble impuissant face au destin qui accable son équipe. Il devra vraisemblablement se concentrer sur un coup d'éclat en Ligue des Champions pour sauver sa saison.

You'll Never Walk Alone promet le célèbre chant de supporters. La pandémie a contraint les abonnés à rester assis chez eux. Et l'équipe apparaît, soudain, terriblement vulnérable sans le soutien inconditionnel de ses fidèles, à Anfield. Eux qui savent mieux que personne réveiller leur équipe, lors d'un jour sans, pour aller cueillir des victoires au courage. Liverpool marchera une nouvelle fois seul, à Wolverhampton, lundi soir.

Un "YNWA" sans supporters, c'est fade comme une bière sans gaz

abspielen

L'hymne de Liverpool repris par les joueurs et le staff (ici lors des célébrations du titre à huis-clos). Vidéo: YouTube/Sattiyan Selvarajah

Le match à suivre North London Derby

La semaine dernière, on vous parlait de la rivalité entre les deux clubs de Manchester. Dimanche, à 17h30, c'est un autre derby qui se disputera en Premier League. Celui-ci se déroulera dans le Nord de Londres et mettra aux prises Tottenham Hotspurs et Arsenal.Le North London Derby constitue une des rivalités les plus exacerbées de la perfide Albion.

D'un côté, les Gunners d'Arsenal, club fondé par des ouvriers d'une manufacture d'armes au sud de la Tamise, qui s'est ensuite implantée au nord de Londres. De l'autre, les Spurs de Tottenham, dont le surnom est inspiré d'un personnage plein d'audace imaginé par Shakespeare. Cette rivalité a pour origine la proximité entre les stades des deux équipes, situés à 5 kilomètres l'un de l'autre.

La rivalité du North London Derby en 2 minutes

abspielen

Vidéo: YouTube/COPA90 Stories

Dans ce contexte, il suffit d'une étincelle pour attiser le feu. Celle-ci est venue du côté de l'UEFA, bien malgré elle. Le tirage au sort de la Ligue Europa a voulu que les deux équipes londoniennes reçoivent leur adversaire, lors du match retour des 1/8es de finale. Or, la règle stipule que deux équipes d'une même ville ne peuvent accueillir de matches européens le même jour, afin d'éviter le brassage de supporters. L'UEFA a donc tranché: Tottenham disputera son match aller à domicile ce soir, tandis qu'Arsenal devra se taper un déplacement en Grèce, à trois jours du derby. Il n'en fallait pas plus pour attiser les braises.

La réplique de Mourinho, après qu'Arteta a fustigé la décision de l'UEFA

Respectivement 7e et 10e de Premier League, Tottenham et Arsenal sont décrochés de la lutte pour le titre cette saison. Cet affrontement promet, toutefois, une belle opposition de style entre le jeu léché d'Arteta (Arsenal) et celui beaucoup plus direct de Mourinho (Tottenham). Lors du match aller, Tottenham s'était imposé 2-0... malgré 30% de possession de balle.

Thomas Tuchel Une injection de pragmatisme en PL

A peine arrivé en Premier League, Thomas Tuchel est déjà entré dans l'histoire. Lundi, il est devenu le premier entraîneur de la PL à réussir un blanchissage, à l'occasion de ses cinq premiers matches à domicile. Une victoire contre Everton 2-0, sans ratures ni flamboyances, qui porte la signature du nouvel homme fort de Chelsea.

Limogé du PSG le 29 décembre, Tuchel a débarqué sur les rives de la Tamise un mois plus tard, pour y trouver une équipe en souffrance (9e). Il y a remplacé Frank Lampard, qui n'est jamais parvenu à trouver la bonne alchimie au sein d'une équipe, pourtant renforcée par une campagne de transferts cinq étoiles: Havertz, Zyiech, Werner, Chilwell, Silva. Avec sa tête de premier de classe, Tuchel a donc pour objectif de réinstaller Chelsea parmi les bons élèves de la PL, grâce à ses méthodes éprouvées.

Chelsea's head coach Thomas Tuchel embraces Chelsea's Jorginho at the end of the English Premier League soccer match between Chelsea and Everton at the Stamford Bridge stadium in London, Monday, March 8, 2021. (Mike Hewitt/Pool via AP)

Image: AP POOL Getty

Le coach de 47 ans a rapidement imposé sa patte et injecté une nouvelle dose de pragmatisme à la Premier League. Lucide, froid, clinique, les adjectifs qui caractérisent le tacticien allemand s'appliquent également au style de jeu qu'il insuffle à Chelsea. Toujours invaincu en Premier League, Tuchel s'appuie sur une stabilité défensive impressionnante (2 buts encaissés en 9 matches). Il est même parvenu à relancer un Marcos Alonso qu'on pensait au placard depuis belle lurette.

Samedi, les Blues subiront un nouveau test en se déplaçant sur le terrain de l'excentrique équipe de Leeds et son allant offensif reconnu. Pas de quoi ébranler la sérénité de leur coach, qui prépare déjà son équipe pour la saison prochaine. S'il parvient à allier la flamboyance des nouvelles recrues Zyech, Havertz ou Werner à sa solidité défensive, Chelsea sera un sérieux client pour le titre la saison prochaine.

D'ici là, gageons que le coach allemand saura prononcer le nom de son capitaine correctement...

"Azpli" 😂 quand Pulisic corrige Tuchel sur la prononciation d'Azpilicueta

Tous les bons plans FPL pour la GW29

L'équipe à cibler

Aucune rencontre ne saute aux yeux d'un manager Fantasy. Il y a quelques mois, cela aurait été le cas pour le Fulham-Manchester City de samedi. Mais les Cottagers, qui luttent contre la relégation, sont devenus extrêmement difficiles à manier et présentent des statistiques défensives impressionnantes (2 buts encaissés lors des 7 derniers matches). On préfèrera, dès lors, miser sur une équipe de Tottenham en net regain de forme offensivement et qui peut s'appuyer sur son trio offensif Son-Bale-Kane. Et comme nous l'avons vu plus haut, le North London Derby a souvent débouché sur des matches riches en buts.

Le capitaine

Son festival contre Crystal Palace (2 buts, 2 assists) a prouvé qu'il était à nouveau en pleine possession de ses moyens. A la passe décisive ou à la conclusion, Harry Kane (11.3) se trouve systématiquement au coeur des actions offensives des Spurs. Il en a montré suffisamment pour qu'on lui confie le brassard de capitaine ce week-end. Parier sur un joueur de Manchester City peut rapporter beaucoup, mais comporte aussi une grosse incertitude en considérant le risque de rotation. Sur la lancée de son match, contre Southampton, Kevin de Bruyne (11.8) serait mon favori côté skyblue. Le remuant Richarlison (8.0) représente également une option intéressante ce week-end, face à une équipe de Burnley qui se surprend à jouer ces derniers temps, parfois aux dépends de sa stabilité défensive.

Qui sera ton capitaine pour la GW28?

Les différentiels

De retour de blessure, le fantasque milieu offensif Wilfried Zaha (7.1) a l'occasion d'exploiter la défense peu mobile de West Bromwich ce samedi. Même si Crystal Palace ne traverse pas une excellente phase, on sait que l'Ivoirien est capable de forcer la décision à lui tout seul. Kelechi Iheanacho (5.6) représente un intrigant différentiel cette semaine. En l'absence de Barnes et Maddison, l'attaquant de Leicester s'est illustré aux côtés de Vardy avec deux buts, lors des deux derniers matchs. La réception de Sheffield lui offre la possibilité de poursuivre sur sa lancée. Comme Gareth Bale (9.4) est encore un vrai différentiel (présent dans seulement 6.1% des équipes), on ne peut passer à côté de l'occasion de le citer ici.

Tottenham's Gareth Bale, second left, celebrates after scoring his side's second goal during the English Premier League soccer match between Tottenham Hotspur and Crystal Palace at the Tottenham Hotspur Stadium in London, Sunday, March 7, 2021. (Julian Finney/Pool via AP)

Bale dans ses oeuvres face à Palace dimanche dernier. Image: AP POOL Getty

La stat

Aaron Cresswell (5.8) a passé lundi la barre symbolique des 10 assists cette saison. Un total impressionnant pour un latéral à 11 journées de la fin du championnat. En charge des corners et de la majorité des coups de pied arrêtés, le défenseur de West Ham peut compter sur des coéquipiers habiles de la tête comme Dawson, Soucek ou Diop pour convertir ses centres. Une statistique qui lui vaut d'être largement le défenseur le plus prolifique cette saison sur Fantasy. Et au vu de la forme affichée par West Ham, les points ne sont pas prêts d'arrêter de tomber.

Le bon plan

Les phases finales de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa sont lancées. Liverpool, Manchester City et Chelsea sont encore engagés en CL, tandis que Manchester United, Tottenham et Arsenal figurent en EL. Si votre budget le permet, attendez que les matches européens en semaine soient terminés, pour faire vos transferts. Vous tirerez des indices pour deviner la composition d'équipe du week-end et vous pourrez réagir au mieux en cas de blessures.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine ? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme ? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous. Prenez le temps de répondre au minimum à une question déjà posée par un autre lecteur/joueur.

Cheers mate ! 🍻

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Réveil musculaire

Du suspense partout, jusque sur les tables de poker

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos à parcourir et des questions à soulever.

Le FC Barcelone s'est imposé sur le tard contre Valladolid (1-0) grâce à une réussite de Dembele à la 90e, ce qui signifie:

Tout le monde pensait que la Liga était pliée après le début de saison euphorique de l'Atlético (50 points sur 57 possibles lors des 19 premiers matches), mais les joueurs de Diego Simeone ne progressent plus depuis dix journées (16 unités sur 30). Dans un long papier qui réjouira les hispanophones, le quotidien AS explique cette baisse de régime par une perte de …

Lire l’article
Link zum Artikel