ciel couvert
DE | FR
Sport
Cyclisme

Jonas Vingegaard opte pour la Suisse

Le coureur de la Jumbo-Visma fait de la Suisse son nouveau terrain de jeu.
Le coureur de la Jumbo-Visma fait de la Suisse son nouveau terrain de jeu.Image: keystone

Le vainqueur du Tour de France opte pour la Suisse

Jonas Vingegaard a trouvé son nouveau camp de base, et il se situe dans les Alpes suisses.
27.11.2023, 11:5601.12.2023, 14:20
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Le Danois Jonas Vingegaard cherchait, depuis quelque temps déjà, un nouveau pied-à-terre en Europe, loin de son petit village de Glyngøre, auquel il est attaché, quitte parfois à devoir privilégier les entraînements sur home-trainer pour y rester.

Après avoir posé ses valises pendant plusieurs semaines sur les rives du lac d'Annecy, en France, du printemps dernier jusqu'à la Grande Boucle, le double vainqueur du Tour a établi un nouveau camp de base en Suisse, dans le canton du Tessin, après plusieurs venues dans la région au cours de l'année écoulée.

Une deuxième maison

Si le coureur de la Jumbo-Visma a opté pour le Tessin, c'est évidemment pour les conditions d'entraînement rêvées que propose le canton, surtout en hiver. Adieu les routes plates et le froid du Danemark - il dispose dans le sud de la Suisse de nombreuses ascensions au pied de sa porte, ainsi que d'un climat agréable pour sa préparation hivernale. Le champion de 26 ans ne négligera pas pour autant les stages en altitude, notamment ceux effectués à Tenerife.

Vingegaard et sa famille étaient habitués à énormément voyager, «six à sept logements par an» explique Trine Hansen, la femme du coureur, au média danois BT. Et c'est dans le but de réduire ce chiffre, que l'idée d'un pied-à-terre bien situé, au Tessin, est venue.

«Nous avons loué un logement en Suisse et nous réfléchissons maintenant à savoir si nous devrions acheter quelque chose. Nous créons une base où Frida (la petite fille du couple) dispose d'un lit et de jouets, afin de créer un sentiment de convivialité. Parce qu'en ce moment, nous avons le sentiment qu'elle est déracinée. Nous essayons donc de calmer le jeu et de moins bouger, mais il n'est pas du tout certain que nous lâchions notre adresse de Glyngøre. Nous voulons construire un endroit où nous pouvons accrocher un tableau au mur et nous l'approprier»
Trine Hansen

Jonas Vingegaard confirme, dans un autre média, en l'occurence TV 2 Sport, cette volonté de se poser, de ne plus s'éparpiller à différents endroits, afin d'améliorer la vie de famille.

«Avant, nous étions obligés de voyager à différents endroits, mais maintenant, c'est fini, cela va nous aider. Nous nous sommes installés, nous sommes devenus plus calmes, et ça nous facilite la vie»
Jonas Vingegaard

Au cœur des Alpes et de l'Europe, à proximité des plus grandes courses du calendrier international, Jonas Vingegaard pourra également s'éviter de longs transferts durant la saison, entre deux épreuves. Chaque année, il devrait néanmoins continuer à venir quelques semaines en France, entre le Dauphiné et la grande échéance du Tour.

Vingegaard n'est pas le premier cycliste danois à choisir le Tessin. Mads Pedersen et Mikkel Honoré y vivent à l'année, alors que Mattias Skjelmose envisagerait de les rejoindre.

La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
McLaren réalise un record au Grand Prix du Qatar
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le HC Bienne vire un coach qui n'a jamais eu sa chance
Petri Matikainen avait repris le poste le plus difficile de la ligue. Il n'avait rien à gagner et tout à perdre. Bienne l'a limogé et pourrait engager un grand nom du hockey mondial.

Depuis l'introduction des playoffs (1986), aucun directeur sportif n'a eu autant de patience que Martin Steinegger avec Petri Matikainen. Et ce pour une bonne raison: il était en fait impossible de trouver le bon successeur à Antti Törmänen, qui avait quitté ses fonctions à la fin de la saison dernière en raison d'un cancer.

L’article