Sport
Football

Europa League: Servette a ses chances contre la Roma

Le defenseur genevois Nicolas Vouilloz gauche, le milieu genevois Miroslav Stevanovic, centre, le defenseur genevois Keigo Tsunemoto, droite, laissent eclater leur joie, lors de la rencontre de footba ...
Nicolas Vouilloz et Keigo Tsunemoto célébrant leur victoire face au Lausanne-Sport.Image: KEYSTONE

AS Rome-Servette: c'est le meilleur moment pour battre Mourinho

Le Servette FC affronte la Roma, ce jeudi en Italie (21h00), pour le compte de la 2e journée de Ligue Europa. Un adversaire de prestige, que les hommes de René Weiler défient au meilleur des moments. Explication en cinq points.
05.10.2023, 11:1505.10.2023, 17:55
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Défait 0-2 sur sa pelouse contre le Slavia Prague, Servette s’attaque à un grand d’Europe. Avec déjà une obligation de points, pour ne pas être distancé au classement.

De prime abord, la Roma fait peur, il faut dire que le vainqueur de la toute première Conference League détient un effectif redoutable, avec en son sein des joueurs comme Lukaku, Dybala et Paredes. Toutefois, en y regardant de plus près, le timing de ce match laisse penser que les Servettiens peuvent réaliser un gros coup. Voici cinq raisons d'y croire pour les Grenat 👇

Les Romains sont à la traîne en Série A

Après sept journées de championnat, le club de la Louve pointe à une triste treizième place au classement. Dix points séparent les Romains de l’Inter et du Milan AC, un monde pour si peu de journées disputées. Leur coach José Mourinho le concède volontiers, il s’agit de son plus mauvais début de saison en carrière. Un départ poussif, malgré ce 7-0 infligé à Empoli mi-septembre.

Classement de Série A.
Classement de Série A.image: TXT

Les dernières sorties de la Roma ne sont pas flamboyantes, loin de là. Un nul concédé face au Torino, une lourde défaite 4-1 sur la pelouse du Genoa, avant ce succès 2-0 contre Frosinone, sans briller (seulement 51% de possession, 5 tirs cadrés et le but du break en toute fin de match).

Seule lueur d’espoir pour l’AS Rome à l’issue de la rencontre: la connexion Dybala - Lukaku qui s’est enfin dessinée. Les deux joueurs se sont trouvés à plusieurs reprises, notamment sur l’action menant au premier but. D’ailleurs, au micro de DAZN, l’attaquant belge affichait son enthousiasme.

«Avec chaque coéquipier avec qui j'ai travaillé, nous avons toujours eu de bonnes relations. Il est important de se connaître, de savoir comment votre coéquipier veut le ballon. Paulo est un joueur avec beaucoup de qualité et nous voulons tous les deux faire de notre mieux pour le club.»

La Roma devrait aligner une équipe «bis»

Servette n’affrontera pas seulement une équipe mal en point en championnat. Selon les dires de plusieurs médias italiens, Mourinho pourrait faire tourner. Il a déjà annoncé qu’il ne titulariserait pas Dybala, un joueur «fragile», que tout bon manager doit savoir préserver.

Roma's Romelu Lukaku in action during the Serie A soccer match between Roma and Frosinone, at the Rome Olympic stadium Sunday, Oct. 1, 2023. (Alfredo Falcone/LaPresse via AP)
«Big Rom» face au but contre FrosinoneImage: AP LaPresse

Lukaku — quatre buts en six matchs — devrait lui aussi être laissé au repos. Une aubaine pour Servette, à moins que le coach portugais ne joue une fois de plus au bluff.

Le Special One menacé

Mauvais résultats obligent, la crise guette à Rome. Sous contrat jusqu’à juin 2024, Mourinho pourrait rapidement être sur la sellette en cas de nouveaux revers ces prochaines semaines. Le manager reste toutefois confiant, sûr de lui. En conférence de presse, il renvoie l’image qu’on lui connait.

«Il y a trois mois, on disait que ce serait un drame si je devais partir. Et maintenant, il semble que je sois le problème. Je n’écoute ni ne regarde ce qui se dit ou s’écrit à mon sujet, il y a des gens qui me rapportent des choses. Je ne suis pas un problème, derrière chaque situation, il y a plusieurs facteurs.»
José Mourinho

Coach Mourinho détient toujours la confiance de ses dirigeants, mais déjà, on s’active en coulisses pour lui trouver un successeur la saison prochaine. Des noms fuitent, comme celui de Conte, comme le rapporte Tuttosport. C’est dans ce contexte houleux que le Portugais et ses hommes aborderont le match contre Servette.

epa10888551 Roma's Jose Mourinho gestures during the Italian Serie A match between Genoa CFC and AS Roma, in Genoa, Italy, 28 september 2023. EPA/LUCA ZENNARO
José Mourinho est contesté à Rome. Image: keystone

Le Sheriff Tiraspol n’est pas passé loin de l’exploit

Dans sa quête de points, Servette peut prendre exemple sur Tiraspol, qui a longtemps ennuyé la Roma lors de la première journée de Ligue Europa. Le club moldave s’est incliné 1-2, en attrapant le montant en première mi-temps, puis en concédant un autogoal lors du deuxième acte. Rageant.

Servette retrouve peu à peu la confiance

Le déplacement dans le mythique Stade Olympique de Rome ne sera pas une mince affaire. Mais Servette peut y croire, d’autant que l’équipe reste sur une victoire encourageante. Les Grenat sont parvenus à renverser le LS en deux minutes, samedi à l'occasion du derby lémanique (2-1). Voilà qui témoigne d’une belle force de caractère.

Une caractéristique indispensable aux Genevois s'ils veulent ramener un bon résultat de la Ville éternelle et débloquer leur compteur en Europa League.

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Jeremstar milite contre la maltraitance animale au défilé Vuitton
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une partie de mon âme s'est brisée avec la défaite de Rafa
Rafael Nadal a été bon. Il a même «joué l'acier», comme on disait dans le tennis club de ma jeunesse. Mais ça n'a pas suffi face à Zverev, lundi. Entre deux larmes, retour sur ce match qui restera tristement gravé dans la mémoire des fans du roi de Roland-Garros.

Tristes. Et un peu sonnés. Voilà comment les fans de Rafa se sentent, comment je me sens en regardant Rafa, la tête basse, prendre la direction des vestiaires après sa défaite face à Zverev. Un match au goût de revanche, après la demi-finale entre les deux joueurs, en 2022, lors de laquelle l'Allemand avait quitté le court en chaise roulante, sa cheville à l'angle droit.

L’article