ciel couvert
DE | FR
Sport
Football

André Villas-Boas veut revenir à Porto mais vit un cauchemar

Tottenham Hotspur's manager Andre Villas-Boas looks on from the dugout before the start of their English Premier League soccer match against Manchester United at White Hart Lane, London, Sunday,  ...
André Villas-Boas vit des jours compliqués au FC Porto. Image: keystone

Cet ex-coach star veut changer de job mais vit un véritable cauchemar

André Villas-Boas, passé sur le banc de Tottenham et Marseille entre autres, veut devenir président du FC Porto. Mais il se heurte à la colère des fans.
24.11.2023, 11:54
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Depuis qu'il manifeste publiquement un fort intérêt à la présidence du FC Porto, André Villas-Boas vit dans un nid de vipères. L'ancien coach de Tottenham, Zenit Saint-Pétersbourg ou encore Marseille a été plusieurs fois la cible de violences physiques et psychologiques.

La dernière attaque en date a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi. Le Portugais la raconte dans un message posté sur Instragram:

«Aujourd'hui, vers 00h48, ma résidence a été la cible d'actes de violence et de vandalisme. Des pétards ont été lancés, ce qui nous a alerté moi, un de mes collaborateurs et quelques voisins»

Et ce n'est pas tout. Dans cette même publication, «AVB» explique que plus tard dans la nuit, son collaborateur, qui se trouvait sur les lieux, «a été violemment agressé par des inconnus et s'est vu voler certains biens, dont son véhicule». Le malheureux a dû être transporté à l'hôpital pour y recevoir des soins.

Tags, patriarche et voix influentes

Ce n'est pas la première fois qu'André Villas-Boas subit des déprédations à son domicile. Fin novembre, il avait retrouvé son mur d'enceinte tagué avec les insultes «traidor» (traître) et «ingrato» (ingrat) accolées à son nom.

Les tags en question

Image
image: capture d'écran dominiodebola.com

Mais pourquoi tant de haine envers le technicien, sur le banc du FC Porto lors de la saison 2010-2011 et qui n'a pourtant jamais fait l'affront au club du Nord de signer chez le grand rival Benfica? Il n'y a qu'une seule raison et elle est simple: en laissant entendre qu'il présentera sa candidature pour la présidence du FC Porto l'été prochain, «AVB» fait concurrence au véritable patriarche du club, Jorge Nuno Pinto da Costa, 82 piges et président depuis 1982.

L'homme d'affaires portugais Jorge Nuno Pinto da Costa, président du FC Porto depuis 1982.
L'homme d'affaires portugais Jorge Nuno Pinto da Costa, président du FC Porto depuis 1982.image: fc porto

Or, le papy homme d'affaires est très apprécié par les socios du FC Porto, rappelle So Foot. Au point d'être, pour beaucoup d'entre eux, indéboulonnable.

C'est par exemple l'avis de Fernando Madureira, dit «Macaco», personnage influent du club en tant que leader des Super Dragões, le principal groupe ultra:

«Cela serait un énorme manque de respect! (réd: de soutenir Villas-Boas face à Pinto da Costa) Tout Portista doit soutenir Pinto da Costa à vie. Par gratitude déjà, et pour tout ce qu’il a déjà donné et continue de donner au FCP. Il doit être notre président jusqu’au jour où il nous quittera! Et j’espère que cela perdurera jusqu’à ses 100 ans!»
epa04753492 Zenit's head coach Andre Villas-Boas (C) celebrates after the Russian Premier League soccer match between FC Zenit St Petersburg and FC Ufa at the Petrovsky stadium in St. Petersburg, ...
Plus facile d'enjamber les panneaux publicitaires que de devenir président du FC Porto... Image: keystone

«Macaco» n'est pas la seule figure importante du FC Porto – vainqueur durant l'ère Pinto da Costa de deux Ligues des champions (1987 et 2004) et d'une Europa League (2011) notamment – à s'opposer à une candidature de Villas-Boas. L'entraîneur Sérgio Conceição (en poste depuis 2017) a carrément balayé l'hypothèse qu'«AVB» prenne la place de Pinto da Costa. «André a marqué l’histoire du FC Porto, il est fan du club, et c’est pourquoi je respecte ses opinions (...). Mais pour moi, il a abordé un sujet qui n’en est pas un.» Bim!

Une assemblée générale qui dégénère

La situation est tellement enflammée chez les Dragons que l'assemblée générale du 13 novembre a dû être reportée à cause de bagarres dans la salle entre partisans de Villas-Boas et de Pinto Da Costa. «Évidemment présent, l’ancien entraîneur de Marseille a lui aussi été violemment pris à partie. D’abord invectivé, il a ensuite été malmené physiquement avant d’être évacué», précise So Foot.

Les images de l'agression de certains socios contre André Villas-Boas 📺

Vidéo: twitter

Mais Villas-Boas n'est pas du genre à avaler des couleuvres, alors il s'est indigné sur Instagram en parlant de l'un «des jours les plus sombres de l’histoire du FC Porto» et a appelé le club à «se retrouver sur ses principes, ses valeurs et ses fondements».

Pour l'instant, tous ces actes d'intimidations n'ont pas eu raison de sa motivation. La suite de la saison s'annonce chaude chez l'actuel 3e du championnat portugais.

La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
Andrea Bocelli fait pleurer Roger Federer
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Contre Servette, ce fan de Delémont a vécu une soirée très spéciale
Les SR Delémont, petit poucet de la Coupe de Suisse, se sont inclinés mercredi contre Servette (0-2) en quarts de finale. watson a suivi le match avec Alain Rebetez dit «Pastis», un supporter jurassien de la première heure.

«Ce matin en me réveillant, j'étais déjà stressé par le match», s'émeut Alain Rebetez, 66 ans. Le retraité, qui nous attendait dès 18h00 devant le stade de la Blancherie à Delémont, ne tient pas en place.

L’article