ciel couvert
DE | FR
Sport
Football

Vinicius Jr. expose le problème de racisme du foot espagnol

Vinicius Jr. expose le problème de racisme du foot espagnol
L'attaquant du Real Madrid Vinicius Junior (centre, de face) a été la cible de comportements racistes dimanche à Valence. image: capture d'écran twitter

Le foot espagnol a un gros problème de racisme

L'attaquant du Real Madrid, Vinicius Junior, a été victime de comportements racistes dimanche à Valence. Le Brésilien a publié lundi une vidéo sous forme de compilation d'actes racistes qui l'ont ciblé cette saison.
23.05.2023, 16:4223.05.2023, 18:45
Suivez-moi
Plus de «Sport»

C'est un coup de projecteur dont le football espagnol se serait volontiers passé. Depuis dimanche, il est le centre de l'attention de l'actualité sportive à cause des attaques racistes qu'a subies l'attaquant brésilien du Real Madrid, Vinicius Junior, lors de la défaite à Valence (0-1).

Après avoir dénoncé sur le moment à l'arbitre l'un de ses agresseurs verbaux, le prodige auriverde (22 ans) a publié une vidéo lundi soir sur ses réseaux sociaux, dans laquelle il a compilé les comportements racistes du public dont il a été victime cette saison en Liga.

Les images montrent des fans adverses (Atlético Madrid, Valladolid, Majorque et Barcelone), dans les stades ou la rue, insulter le Brésilien de «mono» (singe, en espagnol) ou de «sale nègre» et reproduire des cris de primates. Il y a même un mannequin à l'effigie de la star pendu sous un pont.

La compilation de Vinicius Junior sur le racisme

Vidéo: twitter

Sur Twitter, Vinicius Junior a accompagné la vidéo avec un message dans lequel il s'offusque de ces comportements racistes. Extraits:

«Chaque match à l'extérieur est une mauvaise surprise. Et elles étaient nombreuses cette saison. Souhaits de mort, poupée pendue, nombreux cris criminels... Tout est enregistré. Mais le discours tombe toujours sur des "cas isolés", "un fan". Non, ce ne sont pas des cas isolés. Ce sont des épisodes continus répartis dans plusieurs villes d'Espagne (et même dans une émission de télévision).»

Le Brésilien y déplore aussi l'inaction de la ligue:

«Que manque-t-il pour criminaliser ces personnes? Et punir les clubs sportivement? Pourquoi les sponsors ne facturent-ils pas la Liga? Les télévisions ne se donnent-elles pas la peine de diffuser cette barbarie tous les week-ends? Le problème est très grave et les communications ne fonctionnent plus. (...) Ce n'est pas du football, c'est inhumain.»

Répercussions mondiales

Les incidents de Valence dimanche ont créé une vague de soutien à Vinicius Junior à travers le monde. Le premier à avoir défendu l'attaquant du Real Madrid est son entraîneur, Carlo Ancelotti, qui s'est insurgé devant une situation «inacceptable» par rapport au racisme dans le championnat d'Espagne. D'autres stars du foot, dont Neymar, Kilian Mbappé ou encore le Brésilien Ronaldo, ont apporté publiquement leur soutien au numéro 20 Madrilène.

Cette affaire a causé l'indignation au-delà du milieu sportif. Le président du Brésil, Luis Inacio Lula da Silva (dit Lula), a même pris la parole lors d'une conférence de presse au Japon:

« Il a été attaqué. On l’a traité de singe. Il n’est pas possible, en plein 21e siècle, d’avoir des préjugés raciaux aussi forts dans autant de stades de football»
Lula, président du Brésil

Autre symbole puissant en soutien à Vinicius Junior: le Christ Rédempteur, la célèbre statue qui domine la baie de Rio de Janeiro, a été éteint pendant une heure lundi soir. Une décision prise en commun par l'Eglise catholique locale, la fédération brésilienne de football et l'Observatoire de la discrimination raciale dans le football.

«(Cette action) est un symbole de la lutte collective contre le racisme et en solidarité avec le joueur et tous ceux qui subissent des préjugés dans le monde»
Les initiateurs de l'action sur le Christ Rédempteur

Une initiative qui a plu à Vinicius Junior, comme il l'a fait savoir sur Twitter: «Une action de solidarité qui me touche. Mais je veux surtout inspirer et apporter plus de lumière à notre combat».

Mardi matin, la police espagnole a arrêté trois personnes suspectées d'avoir proféré les insultes racistes envers Vinicius Junior. Le parquet de Valence, lui, a ouvert une enquête pour délit de haine, grâce auquel sont punis pénalement les délits racistes. De son côté, le Conseil supérieur des sports (CSD) espagnol analyse les images pour identifier «les auteurs de ces insultes et comportements pour proposer les sanctions appropriées». Affaire à suivre.

23 photos qui prouvent que vous avez l'esprit mal tourné
1 / 26
23 photos qui prouvent que vous avez l'esprit mal tourné
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Cette station-service est la plus cool du monde
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«J'espère que l'engouement pour le hockey féminin n'est pas qu'une hype»
Sinja Leemann est actuellement la PostFinance Top Scorer des ZSC Lions. L'attaquante de 22 ans, véritable passionnée, nous parle de l'état du hockey sur glace féminin en Suisse et de ses rêves.

Les ambitions des hockeyeuses des ZSC Lions sont grandes. Cette année, les Zurichoises veulent défendre leur titre en PostFinance Women's League, l'élite du hockey sur glace féminin suisse. Elles sont sur la bonne voie, après avoir terminé la saison régulière à la deuxième place, quatre points derrière le CP Berne. Un bon classement auquel a largement contribué la top scoreuse des Lionnes, Sinja Leemann, avec 22 buts et 26 assists.

L’article