Sport
Hockey sur glace

National League: Pourquoi Dubé doit rester coach de Gottéron

L?entraineur fribourgeois Christian Dube, avec son ensemble de Noel « Le Grinch », lors du match du championnat suisse de hockey sur glace de National League entre le HC Fribourg-Gotteron, HCFG, et Ge ...
Christian Dubé occupe le double poste de coach et directeur sportif de Fribourg-Gottéron depuis octobre 2019.Image: KEYSTONE

Pourquoi Christian Dubé doit et va rester coach de Fribourg-Gottéron

Le coach et directeur sportif des Dragons est critiqué depuis l'élimination en pré-playoffs. Pourtant, c'est de plus en plus sûr qu'il gardera son double mandat. Grâce, entre autres, à une raison très précise.
23.03.2023, 11:57
Klaus Zaugg
Klaus Zaugg
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Les fans de Gottéron sont déçus. Mais ils restent fidèles. Le président du club, Hubert Waeber, a déjà pu se réjouir d'un petit signe juste après l'élimination contre Lugano en pré-playoffs:

«Cette même nuit, j'ai reçu vingt appels de personnes qui voulaient commander un abonnement pour la saison suivante»
Hubert Waeber, président de Fribourg-Gottéron

A Fribourg, il y a une liste d'attente pour les abonnements de saison avec environ 350 noms dessus. Les personnes qui ont appelé l'autre nuit n'ont pas eu de chance: Hubert Waeber affirme que, jusqu'à présent, personne n'a renoncé à son précieux sésame pour le prochain exercice.

Hubert Waeber, president HC Fribourg-Gotteron, prend la pose, lors d?une conference de presse sur l?ouverture de la nouvelle patinoire BCF ARENA, ce mardi 8 septembre 2020, a Fribourg. (KEYSTONE/Antho ...
Hubert Waeber, président optimiste de Fribourg-Gottéron.Image: KEYSTONE

Pourtant, le club fribourgeois et ses supporters sont encore secoués par une saison décevante (7e place en saison régulière et élimination en pré-playoffs). Depuis 2011, Christian Dubé fait partie de cette famille Gottéron. En tant que joueur jusqu'en 2015, puis comme directeur sportif. Depuis le 4 octobre 2019, il a le double mandat de directeur sportif et entraîneur en chef. En National League, seul Fribourg confie ces deux postes clés au même homme.

Mais le bilan de «l'ère Dubé» depuis 2015 est très maigre: une seule série de play-offs gagnée (il y a un an contre Lausanne). C'est trop peu pour un club ambitieux. Néanmois, Hubert Waeber est catégorique: la stratégie de Gottéron, qui vise le titre d'ici 2025, ne changera pas.

Des cages pas assez grandes, une famille et Martin Luther

Avec son maigre palmarès, Christian Dubé est logiquement sous le feu des critiques. Doit-il partir? Cette option est improbable. Il a un contrat de directeur sportif et d'entraîneur jusqu'en 2025 et Hubert Waeber est un président intelligent qui sait faire preuve de bon sens et prendre des décisions objectives et réfléchies. Le boss confie que toutes les discussions n'ont pas encore été menées.

«Mais je pars du principe que Christian Dubé continuera à faire partie de la famille Gottéron»
Hubert Waeber

Reste à savoir dans quelle fonction. S'il n'a plus le double mandat d'entraîneur et de directeur sportif, il y aura bien sûr une réduction de salaire. «Nous ne payons pas le même montant si quelqu'un n'a plus que la moitié de son travail», valide Waeber.

Fribourg's Head Coach Christian Dube, during the preliminary round game of National League A (NLA) Swiss Championship 2022/23 between HC Ambri Piotta and Fribourg Gott�ron at the Gottardo Arena i ...
Les dirigeants de Gottéron comptent encore sur Christian Dubé.Image: KEYSTONE

Gottéron a développé une bonne culture de l'analyse de situation de crise. Ces analyses peuvent être critiques et les discussions honnêtes, mais l'ambiance est plutôt familiale et ne ressemble pas à celle d'un procès. Après tout, Christian Dubé est au club depuis douze ans déjà et il sait, en plus, très bien se vendre. La preuve: ces derniers jours, il a défendu ses décisions derrière la bande, dans le vestiaire et dans le bureau du directeur sportif avec autant de sagesse et de passion que Martin Luther en 1521 avec ses thèses réformatrices.

Et Hubert Waeber semble convaincu par les explications de son coach et directeur sportif:

«Même si nous sommes tous déçus, tout n'a pas été mauvais cette saison. Nous étions bons offensivement, les statistiques montrent que nous faisions partie des équipes ayant le plus d'occasions de but. Mais le puck ne voulait tout simplement pas rentrer. Nous avons eu le troisième plus grand nombre de tirs sur les poteaux. Nous devrions en fait demander à la ligue d'agrandir les buts de quelques centimètres.»
Hubert Waeber

Oui, l'auto-défense de Christian Dubé porte déjà ses fruits.

Un cas très spécial et un fiston qui rend fier

Quand le prudent président dit qu'il part du principe que Christian Dubé restera membre de la famille Gottéron, il laisse évidemment ouverte la possibilité que le Canadien quitte la famille de son propre chef. La question s'adresse donc à Christian Dubé. Il est d'abord sur la défensive: «Ne me demandez pas. Parce que les discussions ne sont pas encore terminées et que je ne peux pas répondre aux questions sur mon avenir.» Mais il concède:

«Je n'ai pas de projet de retour au Canada et je veux continuer à faire partie de la famille Gottéron»
Christian Dubé, coach et directeur sportif de Gottéron

Et à Fribourg, on ne pourra sans doute pas se passer de Christian Dubé pour une raison bien précise. Elle a un nom propre: Chris DiDomenico. Le Québécois semble être le seul à pouvoir cadrer le bouillant attaquant, actuellement au CP Berne.

«DiDo» n'a jamais créé de polémique durant les deux saisons où il a évolué à Gottéron sous les ordres de Dubé (2020 à 2022). Lors de son deuxième exercice, il a été le meilleur buteur des Dragons en saison régulière (54 points en 49 matchs) et en play-offs (15 points en 9 matchs). Avec 1,67 point par match, il a même été le joueur le plus productif des play-offs l'année passée. Et, sur les bords de la Sarine, il n'y a jamais eu de discussion sur le fait que le Canadien ait trop ou trop peu de temps de glace.

Fribourg-Gotteron PostFinance Top Scorer Christopher DiDomenico, vorne, feiert seinen Treffer zum 3-4 gegen SC Rapperswil-Jona Lakers Torhueter Noel Bader waehrend dem Eishockey-Meisterschaftsspiel de ...
Chris DiDomenico va à nouveau porter le maillot de Fribourg-Gottéron dès la saison prochaine.image: keystone

Après quelques coups de fil intéressants avec Christian Dubé, on arrive à la conclusion suivante: oui, le Québécois va rester. Et il pourra même dire cet été sur les terrains de golf que Gottéron a été champion suisse. Oui, son fils Liam a été sacré avec les M15 fribourgeois dimanche dernier. Capitaine, il a largement contribué à la victoire décisive face au CP Berne (7-6) en marquant un but et en délivrant trois assists.

Les grands Dragons – toujours à la recherche d'un premier titre national – ont donc une jolie source d'inspiration avec leurs jeunes homologues. Et Christian Dubé doit certainement espérer que ce Graal soit conquis avant l'arrivée de son fiston en première équipe.

Adaptation en français: Yoann Graber

Des mèmes pour parler de la réforme des retraites en France
1 / 15
Des mèmes pour parler de la réforme des retraites en France
source: instagram
partager sur Facebookpartager sur X
Un match de hockey junior vire à la castagne
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Usain Bolt a perdu un record qui en dit long sur sa carrière
Le roi du sprint court vient de se faire déposséder d'un record juniors qu'il détenait depuis 22 ans. Et on ne parle ni de 100 mètres ni de 200 mètres, c'est dire à quel point le Jamaïcain était programmé pour performer dans une autre discipline.

Usain Bolt a pris sa retraite sportive en 2017. Or il détient toujours les records du monde du 100 mètres et du 200 mètres. Celui du 4x100 mètres, qu'il partage avec Nesta Carter, Michael Frater et Yohan Blake, est également en sa possession. Ses meilleures performances dans les catégories jeunes sont en revanche progressivement effacées des tablettes.

L’article