Sport
Hockey sur glace

National League: Gottéron doit arrêter son cirque pour gagner

Gotterons Raphael Diaz, Gotterons Julien Sprunger, und Gotterons Killian Mottet, reagiert nach der Niederlage 1-2, beim Eishockey Pre Playoff, Spiel 1, der National League zwischen dem HC Fribourg Got ...
A l'image de ses joueurs cadres Raphael Diaz (numéro 16) et Julien Sprunger (86), Fribourg est l'une des équipes les plus âgées de National League.Image: keystone

Gottéron doit arrêter son cirque pour être enfin champion

La saison 2023/24 de National League commence ce mercredi soir avec le derby Fribourg-Lausanne (19h45). Les Fribourgeois espèrent renouer avec les play-offs et enfin y cartonner. Pour ça, ils doivent changer leur état d'esprit.
13.09.2023, 15:34
Klaus Zaugg
Klaus Zaugg
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Christian Dubé a enchanté le public soir après soir lorsqu'il était encore joueur à Lugano, Berne et Gottéron (1999-2015). Il était alors presque comme un artiste de cirque, et c'est assez logiquement qu'il était devenu le hockeyeur le mieux payé de son époque dans notre championnat. Dès 2015, il est aussi devenu le fonctionnaire le mieux payé de l'histoire de Fribourg-Gottéron en occupant la double fonction d'entraîneur et de directeur sportif.

Mais en huit ans, le charismatique Canadien n'a remporté qu'une seule série de play-offs (le quart de finale contre Lausanne en 2022). En revanche, il s'est classé quatre fois dans les six premiers en saison régulière. C'est ce qui nous fait dire aujourd'hui que Gottéron fonctionne comme un cirque.

Car un cirque parcourt le pays durant une partie de l'année, réjouit les spectateurs avec ses prestations et se retire à temps en automne, lorsque le temps devient rude et peu agréable, pour entrer en hibernation. Gottéron est une sorte de «cirque du hockey», qui réjouit les spectateurs de septembre à début mars et qui, en règle générale, se retire à temps pour le repos estival dès le mois de mars, lorsque le hockey devient rude et peu agréable.

Fribourgs Spieler werden von den Fans gefeiert, nach dem Eishockey Meisterschaftsspiel der National League zwischen dem HC Fribourg Gotteron und HC Ambri-Piotta, am Freitag, 6. Januar 2023 in der BCF  ...
La BCF Arena de Fribourg fait très souvent le plein.Image: keystone

En fait, c'est une formule gagnante: Fribourg amasse de l'argent pendant la saison régulière, de septembre à début mars. Qu'il y ait ensuite quelques représentations supplémentaires en play-offs est certes important pour l'esprit, mais à la lumière des faits, ce n'est plus décisif pour les caisses du club. Il est donc logique que l'estime pour le «directeur du cirque» Christian Dubé n'ait pas souffert du bilan déplorable en play-offs.

Une double casquette cette saison encore
Le 4 octobre 2019, Christian Dubé, alors directeur sportif de Gottéron, licencie le coach Mark French et s'autoproclame entraîneur-chef sans la moindre expérience sur un banc. Depuis, il dirige le département sportif de Gottéron en tant que directeur sportif et entraîneur. Il est le seul à assumer cette double casquette dans la ligue. Cette saison, en plus de Pavel Rosa, il a engagé l'ex-coach de GE Servette Patrick Emond comme assistant. Dubé abandonnera son double rôle à la fin de cette saison et sera seulement entraîneur lors de sa dernière année de contrat, en 2024/25.

Et pourtant, au vu des investissements, le bilan sportif de «l'ère Dubé» est insuffisant. Mais tant que le spectacle offert pendant la saison régulière tiendra en haleine les visiteurs du «cirque Gottéron», le Québécois n'aura pas de gros soucis à se faire. Ces trois dernières années, les Dragons ont bien diverti le public, deux fois en tant qu'équipe de pointe (3e en 2020/21, 2e en 2021/22) et la saison dernière, la qualification directe pour les play-offs n'a été ratée qu'en raison d'une fin de saison difficile (quatre défaites lors des six derniers matchs).

Et voilà que l'une des plus grandes attractions de National League (Chris DiDomenico) revient à la BCF Arena, ce qui nous fait dire que Gottéron ne vit pas seulement de victoires et de défaites, mais aussi d'émotions et de drames.

C'est plus une usine à rêves qu'une entreprise sportive entièrement tournée vers le succès.

Christian Dubé a réussi à remplir la nouvelle patinoire à 93,17% l'avant-dernière saison et même à 99,04% lors du dernier exercice. Il s'agit des taux de remplissage les plus élevés de la ligue (et de loin). Peu importe que, en tant que directeur sportif et entraîneur, il n'ait pas encore remporté le moindre titre de champion. Si l'Homme ne vit pas que de pain, les fans de Gottéron ne vivent pas non plus que de victoires et de titres. Ils veulent rêver. Les romantiques et les optimistes espèrent un premier titre, les réalistes et les malveillants songent, eux, à la fin de l'ère Dubé.

Gotterons Chefrainer und Sportdirektor Christian Dube reagiert beim Eishockey Pre Playoff, Spiel 1, der National League zwischen dem HC Fribourg Gotteron und dem HC Lugano, am Dienstag, 7. Maerz 2023, ...
Christian Dubé, entraîneur et directeur sportif de Gottéron.Image: keystone

Les points forts et les points faibles des Dragons

Chris DiDomenico apporte les émotions et l'imprévisibilité offensive dont Gottéron a besoin pour marquer à nouveau au moins 150 buts.
Le gardien Reto Berra pourra-t-il tenir toute la saison? Le bonheur de son équipe en dépend en grande partie. Bryan Rüegger ne peut pas le remplacer comme Connor Hughes l'a fait la saison dernière.
Fribourg dispose de la stabilité défensive grâce à un axe central fort et de l'expérience pour éviter une crise pendant la saison régulière. De plus, sous la présidence pragmatique d'Hubert Waeber, la direction ne se laisse pas déstabiliser par les émotions du quotidien.
Le club fribourgeois n'a gagné qu'une seule série de play-offs au cours des neuf dernières années. Au printemps, les réservoirs sont donc vides. On peut ainsi se demander si la condition physique, qui se construit dès l'été, est suffisamment travaillée.
Dans sa patinoire, Gottéron bénéficie des émotions et, au moins pendant la saison régulière, de l'énergie pour compenser les lacunes du jeu.
De nombreux joueurs clés offensifs et défensifs ont déjà 34 ans ou plus: Ryan Gunderson, Chris DiDomenico, Julien Sprunger, Raphael Diaz et Reto Berra.

Le pronostic

5ème place

Gottéron a de loin assez de talent et de stabilité défensive pour passer une saison régulière sans souci dans la première moitié du classement. Mais pour ça, il faut que Reto Berra reste en bonne santé et puisse disputer au moins 40 matchs. Si nécessaire, Christian Dubé devra engager un gardien étranger.

Bryan Rüegger et Loic Galley, prêté à Thurgovie, ne sont pas encore des numéros 2 utilisables comme Connor Hughes la saison dernière. Il est peut-être risqué de ne miser que sur un seul gardien, mais pour le reste, Christian Dubé a fait ses devoirs: sur les six positions, les étrangers de Gottéron font partie des meilleurs de la ligue. Fribourg ne devrait donc pas rencontrer beaucoup de problèmes dans cette phase qualificative: la cinquième place est un pronostic réaliste.

Adaptation en français: Yoann Graber

Les images spectaculaires du télescope James Webb
1 / 22
Les images spectaculaires du télescope James Webb
La nébuleuse de la Lyre prise en photo par le télescope James Webb.
source: esa/webb
partager sur Facebookpartager sur X
Avez-vous déjà vu un torrent de vin rouge?
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse bat le Canada et jouera la finale du Mondial de hockey!
Les hommes de Patrick Fischer ont éliminé le Canada aux tirs au but samedi (3-2). Ils défieront la Tchéquie pour le titre mondial, dimanche à Prague.

Après 2013 à Stockholm et 2018 à Copenhague, revoilà la Suisse en finale. Et cette fois, c'est au terme d'une série de tirs au but que les Helvètes se sont qualifiés. Kevin Fiala et Sven Andrighetto ont été les buteurs lors de cette séance. Contrairement à la finale en 2018 contre la Suède et au quart de finale à Riga en 2021 face à l'Allemagne, la Suisse n'a donc pas cédé dans cet exercice.

L’article