DE | FR
Sydney McLaughlin, 5 choses à savoir sur la nouvelle star du sprint. watson

Sydney McLaughlin (centre) gagne autant que Simon Biles (gauche) et est adorée d'Allyson Felix (droite). Image: shutterstock/instagram

5 choses à savoir sur la nouvelle étoile du sprint

Dimanche, Sydney McLaughlin a battu le record du monde du 400m haies. Si vous ne la connaissez pas (encore), voici une petite présentation de la championne, qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo.



Elle a décroché sa qualification pour les JO de Tokyo en s'offrant le record du monde du 400 mètres haies, dimanche 27 juin à Eugene aux Etats-Unis. En passant sous la barre mythique des 52 secondes, Sydney McLaughlin est devenue la première femme de 21 ans à abaisser le record du monde du 400 mètres haies.

Elle a ainsi avancé de 26 millisecondes le précédent record du monde de sa compatriote Dalilah Muhammad, qui a elle terminé deuxième dimanche.

Ce n'est pas la première fois que la native du New Jersey réalise l'inimaginable. La vie de la jeune Américaine est marquée par de super gènes de l'exploit et des performances toutes plus hors normes les unes que les autres. La preuve en cinq points.👇

Sydney McLaughlin a été la plus jeune athlète des JO

En 2016 déjà, Sydney MyLaughlin a battu le record du monde des 400 mètres haies dans la section cadets avec 54,46 secondes. Elle a, par la suite, enchaîné avec un autre record du monde, chez les juniors avec 54,15 secondes. Lesquels exploits l'ont amenée à se qualifier lors des sélections olympiques américaines le 10 juillet 2016.

Fait d'autant plus étonnant, elle a réalisé ces performances à seulement 16 ans et est devenue, en ce sens, la plus jeune Américaine à se qualifier pour les Jeux olympiques. La dernière fois, c'était en 1972. A l'époque la sauteuse en hauteur Cindy Gilbert était allée aux JO à peine âgée de 15 ans.

Sydney McLaughlin, lors des Jeux olympiques de Rio le 19 août 2016. instagram

L'une des plus célèbres sportives est fan d'elle

Le 17 février 2021, Sydney McLaughlin est citée par le magazine Time dans le «Time 100 Next», autrement dit, parmi les jeunes personnalités les plus influentes du monde. Dans les lignes qui la décrivent, les éloges d'Allyson Felix, l'une des plus grandes sprinteuses olympiques de l'histoire, font mouche.

«Elle a le potentiel pour devenir la plus remarquable de tous les temps au 400 mètres haies. Mais, plus important encore, la force de Syd' peut avoir un impact sur des vies entières»

Allyson Felix, sprinteuse olympique d'athlétisme time

La gagne, c'est une affaire de famille

Le patronyme de Sydney vous dit peut-être quelque chose et ce n'est pas un hasard. La championne du monde se trouve être la petite sœur de Taylor McLaughlin, vice-champion du monde junior 2016 sur 400 mètres haies.

Mais ce n'est pas tout. Ensemble, ils semblent s'être donnés pour objectif de perpétuer l'excellent héritage sportif de leurs parents qui ne sont autres que Willie et Mary McLaughlin, respectivement demi-finaliste du 400 mètres haies aux JO de 1984 et coureuse d'élite au lycée selon le magazine spécialisé Height Zone.

«Il y a une certaine pression à la hauteur du nom des McLaughlin. Les gens s'attendent à ce que vous battiez des records. Mais j'essaie juste de faire de mon mieux et de m'amuser»

Sydney McLaughlin new jersey.com

La sportive vaut au moins un million de dollars

A seulement 21 ans, la fortune nette de Sydney McLaughlin serait estimée entre un et cinq millions de dollars. C'est quasi autant que la gymnaste professionnelle Simon Biles dont le salaire est évalué entre deux et six millions de dollars grâce à ses 30 médailles olympiques.

Sydney McLaughlin gagne presque autant que Simon Biles. watson

Simon Biles Image: shutterstock

Sydney McLaughlin déglingue aussi dans un autre sport

C'est à croire qu'elle a toutes les qualités. Si l'Américaine s'épanouit plus que jamais en enjambant les obstacles, d'autres sports la galvanisent, comme elle le montre régulièrement dans ses stories Instagram.

Et sinon, dans l'actu sport du jour, il y a le foot et Marie a un avis là-dessus:

Vidéo: watson

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Enceinte de 8 mois, elle montre la rudesse du sport à ces hommes

Une professionnelle du CrossFit américaine, enceinte jusqu'au cou, a proposé à ses clients de s'entraîner avec d’énormes ballons attachés sur le ventre, en guise de faux ventre. Et il y a de la souffrance.

Michelle Duboc, as du CrossFit à Miami, a mis ses clients à rude épreuve lors d'une séance de sport, un peu spéciale.

Et pour cause. La future maman a équipé cinq de ses clients d’énormes ballons attachés sur le ventre par des sacs en plastique.

Publiée sur Instagram, la vidéo a été tournée à l’occasion du Murph Challenge, une compétition en l’honneur d’un Navy Seal tué en Afghanistan. Elle a rassemblé plus de 9 millions de vues.

Auprès d’ABC News, son mari explique que le ballon en question …

Lire l’article
Link zum Artikel