DE | FR
Le maillot ukrainien, cette «provocation politique» pour la Russie. watson

Image: shutterstock

L'UEFA ordonne à l'Ukraine de modifier son maillot

Lundi, le maillot jaune et bleu de l'Ukraine a suscité des protestations de la part du voisin russe. En cause: une silhouette du pays avec en impression la péninsule de Crimée annexée par la Russie. L'UEFA s'est prononcée, et elle n'est pas contente.



La politique s'invite dans l'Euro 2020. Jeudi, L'UEFA a en effet imposé à l'Ukraine de modifier son maillot suite aux protestations russes. Celui-ci a été présenté le 5 juin dans une publication Facebook du chef de la Fédération ukrainienne de football (UAF), Andrii Pavelko.

Pour l'occasion, l'assortiment à domicile de l'équipe s'est vêtu d'une carte de l’Ukraine, dont l'avant est accentué du slogan «Gloire à l’Ukraine!», tandis que le dos s'épingle d'un «Gloire aux héros!». Le voici👇:

Problème: la carte du pays inclut aussi la Crimée, dont une partie est annexée par la Russie en 2014. Sur les réseaux sociaux, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a qualifié cette action de «geste artistique désespéré», pendant qu'un député russe, Dmitri Svischev, désignait le design du maillot de «provocation politique». Un avis partagé par l'association sportive, en tout cas pour la mention «Gloire aux héros!», qui a décidé que l'uniforme devait «être retiré (...) en vue des matches de compétition de l'UEFA».

Interdire, mais seulement en partie

En revanche, elle a rejeté la protestation russe visant le slogan «Gloire à l'Ukraine», approuvé par l'UEFA depuis 2018 et qui «peut être considéré comme une phrase générique et apolitique», pour peu qu'il soit analysé isolément.

Vitaly Milonov, député de la Douma, avait de son côté demandé d'interdire le motif de la Crimée. Selon lui, il s'agissait d'une «violation des règles internationales». Mais l'UEFA ne l'a pas non plus entendu de cette oreille, et a validé cette version de la carte. Elle a rappelé que la carte correspondait aux frontières internationalement reconnues du pays.

L'Ukraine figure dans le groupe C et entamera sa compétition dimanche face aux Pays-Bas, avant d'affronter la Macédoine du Nord puis l'Autriche.

La Russie est dans le groupe B, avec la Belgique, qu'elle affronte samedi, la Finlande et le Danemark. Ukraine et Russie ne peuvent pas s'affronter avant les quarts de finale de l'Euro. (ats/mndl)

L'évacuation et la démolition du Molino, à Lugano

1 / 14
L'évacuation et la démolition du Molino, à Lugano
source: sda / samuel golay
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Jonas, 21 ans, a décidé un jour qu'elle s'appellerait Yona. Témoignage

Plus d'articles sur le sport

Aimer cette équipe de Suisse, c'est prendre le risque d'être déçu

Link zum Artikel

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel

Des geeks alémaniques font la loi dans l'industrie des paris sportifs

Link zum Artikel

Fabio Celestini est-il trop «tronchu» pour entraîner Young Boys?

Link zum Artikel

Dans un sport mécanique, mourir reste une option. Ils l'avaient oublié

Link zum Artikel

Bacsinszky: «On ne sait jamais tout, chaque joueuse a sa part d'ombre»

Link zum Artikel

Fribourg pleure l'un de ses diamants, Jason Dupasquier

Link zum Artikel

Roy Hodgson, le dictateur sympathique qui a décomplexé la Nati

Link zum Artikel

A Roland-Garros, on boude, on prie et on dit déjà des bêtises

Link zum Artikel

Le FC Sion joue sa peau ce soir. Les 10 raisons d'un déclin

Link zum Artikel

Mondial de hockey: «On n'a même pas le droit d'ouvrir la fenêtre de notre chambre»

Link zum Artikel

Il y a 20 ans, un Romand changeait la face du football portugais

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Il rejoue en Premier League... dix ans après son dernier match

Link zum Artikel

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La «réunion» de Friends épinglée pour manque de diversité

Le réalisateur du nouvel épisode de Friends est monté au créneau afin de défendre son show épinglé par les critiques pour son manque de diversité. La série est-elle has been?

Dans le monde (et on exagère à peine) il y a deux camps: les fans de Friends et les autres. Ces derniers, souvent issus de la génération Z, bataillent depuis des années pour souligner les nombreux travers du show, qui ne serait plus du tout en accord avec les valeurs de la société.

Selon un article de The Independant, les jeunes estiment que la série Friends est homophobe, transphobe, raciste, sexiste et grossophobe. En cause, notamment: l’attitude de Joey à l’égard des fans, le prétendu …

Lire l’article
Link zum Artikel