pluie modérée
DE | FR
Sport
International

Brisbane va accueillir les JO d'été de 2032

C'est officiel: les JO d'été de 2032 auront lieu à Brisbane

People celebrate in Brisbane, Australia, Wednesday, July 21 , 2021, following an announcement by the International Olympic Committee that Brisbane was picked to host the 2032 Olympics The Australian c ...
Des habitants de la ville fêtent l'événement.Image: sda
La ville australienne de 2,28 millions d'habitants va accueillir les Jeux Olympiques d'été en 2032.
21.07.2021, 10:5321.07.2021, 14:41
Plus de «Sport»

Brisbane a décroché mercredi l'organisation des JO d'été de 2032, permettant au monde olympique de préparer l'avenir à deux jours de l'ouverture des Jeux de Tokyo, tumultueux pour la ville-hôte et troublés par la pandémie.

Il n'y a pas eu de suspens, puisque la ville était seule en lice. Elle a été élue par les membres du CIO réunis pour leur 138e session dans la capitale japonaise et succèdera donc à Paris, hôte des JO-2024, puis à Los Angeles, hôte de ceux de 2028.

C'est la troisième fois de son histoire que l'Australie accueillera les Jeux d'été, après Melbourne en 1956 et Sydney en 2000. (ats)

Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky force Poutine à dévoiler son jeu
L'Ukraine publie pour la première fois le nombre de ses propres victimes de la guerre et le président Zelensky ouvre la porte à des négociations avec la Russie. S'agit-il d'une manœuvre politique ou d'une vraie chance pour la paix?

Vladimir Poutine maîtrise particulièrement bien le jeu de la peur: le Kremlin se dit officiellement prêt à négocier sous certaines conditions, mais ses fidèles comme Dmitri Medvedev menacent d'utiliser des armes nucléaires. Ainsi, Poutine parvient toujours à déstabiliser les sociétés occidentales et leurs gouvernements. Sans doute un souvenir de son passage au KGB.

L’article