DE | FR
Le moment fatidique où le footballeur Cristiano Ronaldo a déclaré «de l'eau, pas de Coca-Cola!», en pleine conférence de presse de l'Euro 2020.
Le moment fatidique où le footballeur Cristiano Ronaldo a déclaré «de l'eau, pas de Coca-Cola!», en pleine conférence de presse de l'Euro 2020. Image: twitter

Ikea lance une bouteille «réservée à l'eau» appelée Cristiano

Le géant suédois de l'ameublement s'amuse à sa façon du tacle de Cristiano Ronaldo envers Coca-Cola.
22.06.2021, 14:4522.06.2021, 14:50

Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant qu'Ikea se serve de la polémique provoquée par le geste du footballeur Cristiano Ronaldo, s'offrant ainsi un joli coup de pub. La multinationale suédoise vient de dévoiler une bouteille, destinée exclusivement à de l'eau, nommée «Cristiano».

En pleine conférence de presse, Cristiano Ronaldo avait écarté deux bouteilles d'un des sponsors principaux de l'Euro 2020, en déclarant avec virulence, devant les caméras du monde entier: «De l'eau, pas de Coca-Cola!». Son acte a provoqué une énorme chute de l'action du producteur de la boisson à bulles.

En effet, l'incident avait fortement affecté la capitalisation boursière de Coca-Cola, faisant perdre quatre milliards de dollars au groupe. Et ce, malgré le fait que la marque américaine soit l'un des sponsors officiels de la compétition.

«Le joueur portugais ne fera face à aucune procédure disciplinaire. Chacun est libre de boire les boissons qu'il préfère.»
Déclaration de l'UEFA, juste après l'incident.

(jch)

Le garage de Ronaldo

1 / 11
Le garage de Ronaldo
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une malédiction frappe Chelsea: oui, les sportifs sont superstitieux
Le numéro 9 ne sera pas porté cette saison du côté de Stamford Bridge. Il serait maudit, selon les joueurs. Les croyances métaphysiques sont légion dans le sport de haut niveau. Et elles peuvent avoir des effets réels.

Thomas Tuchel a fait une confidence très inhabituelle en conférence de presse vendredi. Le coach allemand de Chelsea a fait savoir qu'aucun de ses joueurs ne veut porter le numéro 9. Par superstition.

L’article