Sport
Tennis

Roland-Garros: Swiatek, fan de Nadal, bat Muchova, fan de Federer

epa10683752 Iga Swiatek of Poland (L) reacts with Karolina Muchova of the Czech Republic after winning their Women's final match during the French Open Grand Slam tennis tournament at Roland Garr ...
Iga Swiatek et Karolina Muchova après la finale de Roland-GarrosKeystone

Swiatek, fan de Nadal, bat Muchova, fan de Federer

Au terme d'une grande finale qu'elle a bien failli perdre, Iga Swiatek a remporté son quatrième titre du Grand Chelem. Karolina Muchova a tout pour devenir une rivale et offrir au tennis féminin une opposition de style à la Federer-Nadal.
10.06.2023, 19:0310.06.2023, 19:05
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Iga Swiatek a conquis son troisième titre à Roland-Garros, le quatrième de sa carrière en Grand Chelem. Au terme d'une finale passionnante qui, une fois n'est pas coutume dans ce stade, a duré longtemps (très exactement 2 h 46), la Polonaise a battu la Tchèque Karolina Muchova (WTA 43) 6-2 5-7 6-4.

Iga Swiatek ne cache pas qu'elle a souffert: «J'ai vraiment dû m'accrocher.» Son palmarès à Roland-Garros est impressionnant et ressemble de plus en plus à celui de son modèle Rafael Nadal. A tout juste 22 ans, Iga Swiatek a déjà fait aussi bien que Serena Williams, Monica Seles et Arantxa Sanchez-Vicario. Seules cinq femmes ont triomphé plus souvent à Paris, la recordwoman étant Chris Evert (7) qui, samedi, lui a remis le trophée en main propre.

Iga Swiatek, enfin une patronne

La domination de la No1 mondiale sur cette surface est pourtant moins flagrante que par le passé. Mais le résultat final est le même. Depuis que ses rivales biberonnent (Barty, Osaka), Iga Swiatek est bien devenue le nouveau visage que le tennis féminin attendait depuis longtemps, et qu'il cherchait désespérément derrière des profils trop stéréotypés (Rybakina, Kvitova, Azarenka), trop instables (Bencic, Raducanu, Garcia, Jabeur, etc) ou trop fragiles (Andreescu).

Poland's Iga Swiatek celebrates winning the women's final match of the French Open tennis tournament against Karolina Muchova of the Czech Republic in three sets, 6-2, 5-7, 6-4, at the Rolan ...
Iga Swiatek, la compétitrice.Keystone

D'une ancienne adolescente timide, «incapable de regarder les gens dans les yeux», Iga Swiatek est devenue une vraie patronne, totalement assumée et légitime. Sans nier une part de maniaquerie et de nervosité. «On dit la même chose de Nadal», relève-t-elle au sujet de son idole, auquel elle a tout pris: la positive-attitude, l'analyse permanente, l'adaptabilité, l'humilité, le travail, le défi physique et mental qu'elle impose à ses adversaires.

Karolina Muchova, enfin une rivale

Certes, il s'en est fallu de peu pour qu'Iga Swiatek ne tombe de son piédestal durant cette quinzaine. En demi-finale, la gauchère brésilienne Beatriz Haddad Maia a gâché une balle d'égalisation à un set partout, avant de perdre quatre des cinq derniers points du match.

Karolina Muchova of the Czech Republic plays a shot against Poland's Iga Swiatek during their final match of the French Open tennis tournament at the Roland Garros stadium in Paris, Saturday, Jun ...
Karolina Muchova, l'esthète.Keystone

Karolina Muchova, plus encore, est parvenue à faire douter Iga Swiatek, alors que cette dernière menait tranquillement 6-2 3-0. La Tchèque de 26 ans, qui jouait sa première finale majeure, a même bénéficié d'une balle de break à 4-4 dans la manche décisive, après avoir mené 2-0 puis 4-3 service à suivre dans cet ultime set.

Esthète dans l'âme, Muchova offre un tennis différent, résolument intuitif et varié. Elle reconnaît avoir beaucoup étudié le jeu de Roger Federer et reproduit certaines de ses caractéristiques dominantes: le slice, la volée, le revers, le jeu vers l'avant.

Même s'il est impossible de prédire que son épopée aura une suite, Muchova a tout en main (et quelle main!) pour devenir une vraie rivale et offrir au tennis féminin une opposition de style à la Federer-Nadal. (chd/ats)

Il entre dans le top 100 et craque
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Federer s'engage pour la relève, mais oublie les Suisses
«Rodgeur» est resté discret lors de sa visite à Wimbledon. Pourtant, son influence ne cesse de croître. Il joue par exemple un rôle dans le développement des jeunes talents qu'On soutient. La stratégie est à l'international, tant pis pour la relève helvétique.

Lorsque Roger Federer a fait ses adieux au circuit en pleurant, il a fait la promesse de ne devenir «ni un fantôme, ni un étranger» pour le milieu du tennis. Jusqu'à présent, l'homme de 42 ans a tenu parole. A la demande de ses enfants, il vient de se rendre plusieurs jours à Wimbledon, où il détient toujours le record de victoires.

L’article