Sport
Tennis

US Open: quel est ce mal mystérieux qui frappe le tournoi?

epa10831989 Hubert Hurkacz of Poland waits for the medical staff during their second round match with Jack Draper of Great Britain at the US Open Tennis Championships at USTA National Tennis Center in ...
Hubert Hurkacz a failli s'évanouir à l'US Open.Image: EPA

Quel est ce mal mystérieux qui frappe l'US Open?

Un nouveau joueur, Hubert Hurkacz, a connu une grosse défaillance sur le court, où il a failli s'évanouir. Rumeurs et microbes circulent.
01.09.2023, 09:2201.09.2023, 17:26
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Personne ne peut dire s'il s'agit d'une nouvelle épidémie ou d'une «simple» grippe intestinale, mais un mauvais virus circule dans les vestiaires de l'US Open. De nombreux joueurs souffrent de douleurs à l’estomac et se sentent épuisés. Quatre ont dû abandonner ou n'ont pas pu défendre leurs chances décemment.

La nuit dernière, c'est Hubert Hurkacz, tête de série no 14, qui a subi une grosse défaillance sur le court. Le Polonais n’arrivait plus à respirer et était au bord de l’évanouissement. Après l'intervention des médecins, il a pu terminer la rencontre mais sans parvenir à inquiéter Jack Draper, une vraie anomalie considéré la condition physique de l'Anglais.

Incapable de produire un effort, Ruusuvuori avait dû déclarer forfait avant même le début du tournoi, tandis que Thiem s'est écroulé en plein match, lui aussi, avant d'abandonner 👇:

Vidéo: watson

Certes, l’US Open est un tournoi où l'on tombe facilement malade. A une chaleur étouffante, avec des taux d'humidité parfois extrêmes, succède une climatisation glaçante qui, du soir au matin, ronronne dans toutes les pièces, véhiculant son lot de microbes. Jeudi, Novak Djokovic s'est plaint avec humour de la température qui régnait en conférence de presse: «On dirait une chambre cryogénique!»

Wawrinka est en pleine forme, lui

Depuis qu'il dispute l'US Open, Stan Wawrinka a passé de nombreuses journées au fond du lit mais pas cette fois, semble-t-il. Souvent brillant, porté par une foule totalement acquise, le champion de 38 ans a battu l'Argentin Martin Etcheverry 7-6 (8/6) 6-7 (7/9) 6-3 6-2. Il a notamment frappé ce passing époustouflant:

Sa tâche au tour suivant sera plus compliquée: «Stan the Man» retrouve l'étoile montante Jannik Sinner (no 6). Mais quand la santé va...

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Adulé ou décrié, le Hongrois Martin Adam divise à l'Euro
Il a fait sensation lorsqu'il est entré en jeu samedi contre la Nati. Sa silhouette imposante, sa barbe fournie et son parcours atypique font de lui l'une des principales stars de l'Euro. Martin Adam est néanmoins touché par certaines critiques sur son physique. Il devrait être de retour ce mercredi contre l'Allemagne.

Il n'est pas passé inaperçu. Tous les regards étaient même braqués sur lui avant qu'il n'entre sur la pelouse, à 10 minutes du terme de la rencontre, samedi lorsque la Suisse menait seulement 2-1 face à la Hongrie.

L’article