Sport
Watson au Maroc

France-Maroc: «J'ai vendu ma voiture pour aller au Qatar»

Zakaria, Yassine et Salim (de gauche à droite) ont attendu pendant des heures devant l'agence de Royal Air Maroc pour obtenir un billet d'avion pour le Qatar.
Zakaria, Yassine et Salim (de gauche à droite) ont attendu pendant des heures devant l'agence de Royal Air Maroc pour obtenir un billet d'avion pour le Qatar. image: watson
Watson au Maroc

«J'ai vendu ma voiture pour voir le match contre la France»

Des Casablancais de tout âge passent des heures à attendre dans des files afin d’acheter des billets d'avion pour le Qatar. Ils sont prêts à tout pour voir la demi-finale contre la France mercredi ou, au moins, faire la fête sur place.
13.12.2022, 19:5814.12.2022, 17:27
yoann graber, casablanca
Plus de «Sport»

Ils sont une cinquantaine à faire la file devant des portes en verre, au beau milieu du trottoir en cette après-midi de mardi. En dessus de celles-ci, cette enseigne: «Royal Air Maroc». Et puis les paroles d'une personne croisée à l'aéroport reviennent subitement en tête:

«Des gens attendent des heures devant les agences afin avoir des billets d'avion pour partir voir la demi-finale du Maroc au Qatar»

L'affirmation est très vite confirmée par deux jeunes hommes en bout de queue. Eux sont là depuis à peine trente minutes, avec très peu d'espoir d'obtenir les précieux sésames. «L'application pour obtenir le visa rame énormément», peste l'un deux. «Mais on tente quand même en venant directement ici.» Finalement, l'immobilisme de la queue aura raison de leur patience: ils la quitteront quelques minutes plus tard.

La file devant l'agence de Royal Air Maroc à Casablanca, ce mardi à 14h00.
La file devant l'agence de Royal Air Maroc à Casablanca, ce mardi à 14h00. image: watson

Un peu plus loin, Zakaria, Yassine et Salim campent fidèlement sur leurs positions. Eux, ils sont là depuis cinq heures, en étant arrivés dès 9h00 le matin. Sans aucune certitude de trouver un ticket d'avion et encore moins un billet pour la demi-finale à Doha. Malgré tout ce temps, ils n'ont avancé que de quelques mètres. «Depuis la qualif en demi-finale, trente vols sont organisés. Et avec une promotion: 5000 dirhams (réd: environ 500 francs suisses) au lieu de 12000 (1200 francs)», raconte Zakaria, 26 ans.

Mais ce joli rabais n'explique pas l'abnégation – qui serait synonyme de supplice pour beaucoup – des trois amis. C'est leur passion folle pour le football et la sélection marocaine qui est derrière tout ça. Deux d'entre eux suivent leur club de coeur respectif à travers tout le continent à l'occasion de la Ligue des champions africaine. Au point de se farcir, par exemple, des déplacements jusqu'en Tanzanie en février prochain. «Lui, il a même vendu sa voiture pour s'offrir le voyage au Qatar et un billet pour le match», s'exclame Zakaria en pointant du doigt son ami, Yassine. Sérieusement?! Le jeune étudiant en droit, 21 ans, acquiesce.

«Oui, c'est vrai, je l'ai vendue 100 000 dirhams (environ 10 000 francs suisses), c'était une Mazda»
Yassine, jeune Casablancais de 21 ans

Visas périmés et aller-retour express

Oui, les trois amis sont vraiment prêts à tout pour aller au Qatar. Et tant pis si c'est juste pour faire la fête sur place, sans accès au stade. «On reçoit des visas seulement pour 24 heures, mais croyez-moi, si on y va, on restera plus longtemps sur place, quitte à prendre une pénalité. On logera chez des amis Marocains qui sont déjà là-bas», anticipe Yassine.

Et qu'en est-il de leurs obligations quotidiennes à Casablanca s'ils parviennent à s'envoler pour le Mondial? Leur réponse ne se fait pas attendre:

«On prend le premier avion et on lâche tout tout de suite pendant quelques jours, le travail ou les études!»
Zakaria, Yassine et Salim, prêts à tout pour aller au Qatar

Voici comment les Marocains voient le match contre la France👇

Juste derrière eux, Faht, 28 ans, vient d'arriver dans la file. Il assiste quasiment à tous les matchs du Maroc à domicile, aux quatre coins du pays. Lui aussi l'assure: il partira dès ce mardi soir s'il trouve un billet d'avion. Et il rentrera chez lui sitôt le match de mercredi soir terminé. Un aller-retour express à 7000 kilomètres de là qui témoigne de l'engouement incroyable autour des Lions de l'Atlas.

Les sélectionneurs à la Coupe du monde 2022
1 / 34
Les sélectionneurs à la Coupe du monde 2022
Félix Sánchez Bas - Qatar
source: keystone / petr david josek
partager sur Facebookpartager sur X
Le défi foot: Yoann vs Elisa
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ces trois Suissesses sont en mission sur la Patrouille des Glaciers
La mythique course de ski de randonnée en haute montagne a lieu cette semaine, dans un climat particulier après le drame de la Tête Blanche le mois dernier. Rencontre avec un trio de participantes singulier.

Le soleil tape sur les sommets enneigés. Seuls quelques nuages voilent le ciel bleu. Par ce temps de carte postale, les amateurs de sports d'hiver sont nombreux à se rendre en montagne, notamment au refuge Testa Grigia, au-dessus de Zermatt (VS). Sur la terrasse pleine à craquer, skieurs et snowboarders en t-shirt profitent des derniers moments de l'hiver.

L’article