ciel couvert10°
DE | FR
Suisse
Accident

La Suva s'attend à 3500 accidents de e-trottinette en 2023

Voici à quel point le nombre d'accidents de e-trottinette a explosé

Le nombre des accidents avec des trottinettes électriques s'est multiplié par 20 en peu de temps. La Suva s'attend à 3500 accidents pour cette année.
07.12.2023, 09:0007.12.2023, 12:24
Plus de «Suisse»

Pratiques, faciles à transporter et peu coûteuses à l'entretien, les trottinettes électriques peuvent être facilement louées dans les grandes villes suisses. Leurs nombreux atouts font qu'elles sont très appréciées dans divers groupes d'âge, note jeudi la caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (Suva).

D'un autre côté, elles contribuent à l'augmentation du nombre des accidents. Selon les statistiques des assureurs, près de 2300 accidents impliquant ces véhicules se sont produits en 2021. En 2018, une centaine d'accidents seulement avaient été enregistrés.

«Depuis, le nombre d'accidents croît de manière exponentielle»

La Suva s'attend donc à 3500 accidents pour cette année.

La stabilité n'est pas très bonne sur ces engins, surtout avec des conditions météorologiques maussades. Il est très important de conduire avec prudence en raison des petites roues, de la vitesse élevée et de la forte inclinaison possible dans les virages, souligne l'assurance-accidents.

Celle-ci rappelle qu'il ne faut pas utiliser les e-trottinettes à deux, qu'il faut adapter sa conduite, porter un casque et pas d'écouteurs et être visible. (jah/ats)

On n'a pas toujours l'air con en trottinette, la preuve
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Migros a le droit de dire non au voile
Une employée qui avait décidé de porter le voile a été licenciée par la Migros. Derrière cette revendication, une idéologie, l'islamisme, qui assigne la femme au voilement. Notre devoir: rester fermes sur nos principes tout en faisant la part entre l'idéologie et les individus.

«Toutes les succursales ne sont pas aussi radicales», écrit notre confrère 20 Minutes à propos de cette affaire de voile islamique qui a valu un licenciement à une employée d’une Migros de Lucerne, a-t-on appris cette semaine. La formulation «pas aussi radicale» est révélatrice d’une inversion accusatoire devenue fréquente et qui, souvent, signale la crainte d’être taxé d’islamophobe.

L’article