averses éparses
DE | FR
Suisse
Assurance maladie

Comment la Suva s'est fait arnaquer 600 000 francs

Der Eingangsbereich des SUVA Hauptsitz in Luzern anlaesslich der Bilanzmendienkonferenz am Freitag, 18. Juni 2021.(KEYSTONE/Urs Flueeler).
Dans cette affaire, la Suva aurait fait l'impasse sur des salaires manquants et des employés fictifs.Image: sda

L'assurance accident Suva s'est fait arnaquer 600 000 francs

Deux chefs d'entreprises vont être jugés après avoir encaissé de manière frauduleuse des centaines de milliers de francs de la Suva entre 2010 et 2015. Dans l'affaire, le manque de contrôle de cette dernière est également pointé du doigt.
27.09.2022, 11:5227.09.2022, 17:53

C'est une arnaque de grande ampleur. Mardi, 24 heures a révélé que «près de 600 000 francs» avaient été volés à la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (Suva).

Derrière cet immense casse, deux patrons suisses: un Vaudois de 32 ans et un Fribourgeois de 43 ans. Tous deux ont été envoyés au Tribunal correctionnel d'Yverdon (VD). Selon le média, le duo devrait bénéficier d'un procès début d'année 2023.

Blessures peu «crédibles»

Entre 2010 et 2015, les présumés criminels auraient «multiplié les fausses annonces de sinistres pour encaisser des indemnités». Cela, tant pour les sociétés des deux patrons que pour le compte personnel de l'un, précise le journal.

«Le Fribourgeois prétend avoir subi 25 accidents en 15 ans, soit 2404 jours d’incapacité de travail pour 303 773 francs d’indemnités»

Ce serait, en somme, six entreprises qui auraient soumis des déclarations frauduleuses auprès de la Suva. Alors même que certaines descriptions de blessures paraissaient peu «crédibles», observe le parquet.

L'enquête de la police révèle par ailleurs que la Caisse nationale suisse d’assurance aurait également fait l'impasse sur des salaires manquants, des employés fictifs ou encore des incohérences chronologiques évidentes.

Versements basés sur «la bonne foi»

De tels manquements soulèvent la question des contrôles de la Suva. Comme l'explique le média, l’enquête des autorités vaudoises a mis en lumière la «grossièreté» de certaines déclarations de sinistre.

Du point de vue de la Suva, souvent, les généralistes et les assurances n'ont pas d'autres choix que de croire sur parole les plaignants:

«Notre système de couverture et de prise en charge est en grande partie fondé sur la bonne foi. Dans 99% des cas, cela fonctionne»
Philippe Conus, directeur régional de la Suva pour la Suisse occidentale24 heures

Mais face à ces arnaques en constante augmentation, la Suva a affirmé auprès de 24 heures avoir renforcé ses équipes de lutte contre la fraude: «En 2021, sur plus de 2800 cas suspects, près de 700 cas de fraude ont été dénoncés, ce qui a permis une économie de 21 millions de francs en indemnités journalières ou prestations de rente», conclut le directeur régional de la Suva pour la Suisse occidentale. (mndl)

Mort d’Emiliano Sala: le pilote avait laissé un inquiétant message

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Suisse: encore une attaque à l'explosif sur un bancomat
Un bancomat a été dynamité dans la nuit de mercredi à jeudi à Bâle-Campagne. Depuis le début de l'année, pas moins d'une cinquantaine de distributeurs ont été victimes d'attaques à l'explosif sur le territoire helvétique.

Des inconnus ont dynamité un bancomat dans la nuit de mercredi à jeudi près d'un centre commercial à Füllinsdorf (BL). Ils ont pris la fuite. On ignore encore s'ils ont pu s'emparer d'un butin.

L’article