Suisse
Assurance maladie

Assurance maladie: voici comment économiser beaucoup d'argent

Changer de caisse maladie permettrait d'économiser jusqu'à 40 000 francs

Le prochain choc des primes menace à l'automne, et il sera rude. Pourtant, selon Comparis, il est possible de faire des économies en changeant de caisse maladie. Voici quelques chiffres.
09.08.2023, 05:5509.08.2023, 13:13
Michael Graber / ch media
Plus de «Suisse»

Le potentiel d'économies est énorme. En choisissant la caisse maladie la moins chère fin 2012, il serait possible d'économiser près de 40 000 francs à ce jour. C'est ce que montre une nouvelle analyse de Comparis.

Les économies réalisées varient fortement selon le lieu de résidence. Les Genevois auraient pu économiser 39 809 francs, les Zurichois 36 560 francs et à Lucerne, il serait resté 25 832 francs de plus dans le porte-monnaie.

Pour son étude, le service de comparaison part de l'hypothèse qu'au début de 2013, on est passé du produit le plus cher au sein d'une région de primes au produit le moins cher. Ce n'est donc pas seulement la caisse qui change, mais aussi le modèle et la franchise. De même, l'analyse ne suppose aucun autre changement. Si chaque année, les assurés avaient de nouveau opté pour la caisse maladie proposant le modèle le moins cher, les économies possibles auraient été encore plus importantes.

Potentiel d'économies avec le même modèle

Mais comme tout le monde n'aime pas changer de caisse maladie, de modèle d'assurance et de franchise, Comparis a également calculé les économies qui auraient été possibles en changeant uniquement de caisse. Dans le cas d'un modèle avec libre choix du médecin et une franchise de 300 francs, il serait resté entre 18 494 francs (Genève) et 8833 francs (Lucerne) de plus sur le compte en dix ans.

En Suisse, près de la moitié des adultes ont opté pour l’assurance maladie avec modèle du médecin de famille. Avec ce modèle aussi, le potentiel d’économies était considérable, même avec la franchise minimale de 300 francs. Ainsi, les Genevoises et Genevois auraient pu économiser environ 14 825 francs. Et même à Saint-Gall (6856 francs) et à Berne (11 115 francs), le montant obtenu serait encore considérable.

La prime moyenne a augmenté de 46,9% en dix ans

Dans l'ensemble, Comparis constate, toutefois, une harmonisation des primes au sein des régions: «L'écart entre les primes les plus élevées et les plus basses dans une ville s'est réduit parce que la compensation des risques s'est améliorée», constate Felix Schneuwly, expert en caisses maladie de Comparis. Il est néanmoins convaincu qu'il vaut toujours la peine de changer d'assureur.

D'autant plus que, selon Comparis, une «forte hausse des primes» menace à nouveau à l'automne. En 2023, les primes ont augmenté en moyenne de 6,6% dans toute la Suisse. Une hausse similaire est attendue pour l'année prochaine. Au cours des dix dernières années, les primes ont augmenté en moyenne de 46,9% dans les grands chefs-lieux de canton, selon les calculs de Comparis.

Les Romands prêts à changer

Une analyse d'un autre portail de comparaison en ligne, Bonus, s'est penchée sur la propension des assurés à changer de caisse. Bonus a calculé que près de 20% de tous les assurés ont changé de caisse maladie cette année. Et ce, alors que l'année précédente, seuls 8% d'entre eux avaient choisi un nouveau prestataire.

A quoi cela est-il dû? A l'argent, bien sûr. Alors que l'annonce des primes en 2021 a été particulièrement clémente, la hausse des tarifs l'année suivante a incité les gens à changer de caisse.

«Une fois de plus, le constat établi depuis de nombreuses années, à savoir que la fidélité à une caisse maladie dépend fortement de l'évolution des primes, s'est confirmé»
Bonus

Alors que les 20% de personnes qui changent de caisse maladie constituaient déjà un «record historiquement élevé», comme l'écrit Bonus, cette valeur devrait bientôt être à nouveau dépassée. Actuellement, 35% des personnes interrogées auraient l'intention de changer de caisse. Les Romands (42%) et les Tessinois (44%) sont particulièrement enclins à changer de caisse, tandis que les Suisses alémaniques souhaitent en grande partie rester. Mais ici aussi, 24% envisagent d'aller chez la concurrence.

Traduit et adapté par Noëline Flippe

Vous avez mérité des photos de lapins fluffy:
1 / 13
Vous avez mérité des photos de lapins fluffy:
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La Suisse est une plaque tournante de l'or africain de contrebande
Au moins 435 tonnes d'or ont été exportées en contrebande du continent africain en 2022, soit l'équivalent de 31 milliards de dollars au cours actuel, révèle une étude de Swissaid. La Suisse est l'un des trois pays les plus demandeurs de ce métal précieux issu de filières illégales.

Chaque année, ce sont entre 321 et 474 tonnes d'or artisanal qui sont produites en Afrique sans être déclarées, selon Swissaid, qui a mené l'enquête entre 2021 et 2024. Cela équivaut à entre 23,7 et 35 milliards de dollars au prix de l'or le 1er mai dernier ainsi qu'à 75% de la production totale d'or africain extraite de manière artisanale.

L’article