DE | FR

Les Suisses font plus confiance au certificat Covid qu'à leur assurance

Image: sda
Selon l'OFSP, 7 millions de certificats Covid ont déjà été émis pour les personnes vaccinées et testées. Plus de la moitié d'entre elles n'exprime aucune réserve sur l'utilisation du certificat Covid.
02.11.2021, 04:2702.11.2021, 08:52

Les Suisses font plus confiance à l'application Swiss Covid et au certificat Covid qu'aux assurances, révèlent un sondage du site de comparaison en ligne Comparis. Plus de la moitié d'entre eux n'expriment aucune réserve sur l'utilisation du certificat Covid.

«Les gens ont réalisé que l'application est sûre, qu'elle n'a pas de problème de protection des données et qu'elle peut aussi être utile»
Jean-Claude Frick, expert numérique de Comparis

Les deux applications Covid de la Confédération obtiennent les meilleures notes de l'enquête pour le traitement des données personnelles, juste derrière les banques et les autorités, précise comparis.ch dans un communiqué diffusé mardi. Elles pointent devant les assureurs, les plateformes de réservation ou les boutiques en ligne.

L'application Swiss Covid, utilisée pour tracer les contacts après un foyer de contamination du coronavirus, obtient même une note de confiance légèrement plus élevée qu'il y a un an, explique encore Jean-Claude Frick, expert numérique de Comparis.

Sept millions de certificats

57,7% des personnes interrogées n'émettent aucune réserve sur l'utilisation du certificat Covid électronique et à la mise à disposition des données correspondantes sur Internet, précise le texte:

  • Selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), près de 7 millions de certificats Covid ont été émis en Suisse à ce jour pour les personnes vaccinées et pour celles qui ont été testées;
  • 312 000 certificats pour les personnes guéries du Covid-19.

L'enquête représentative a été réalisée par l'institut de sondage et d'études de marché Innofact pour le compte de comparis.ch auprès d'un échantillon de 1022 personnes issues de toutes les régions de Suisse. Le sondage a eu lieu en octobre 2021. (ats/jch)

En parlant de notre beau pays: la Patrouille Suisse nous emmène dans ses cockpits

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
«Nous refusons tout nouveau réacteur nucléaire français à côté de Genève»
Dans une interview à watson, Frédérique Perler, la maire écologiste de Genève, dit sa ferme opposition à la construction de nouveaux réacteurs à la centrale nucléaire du Bugey, en France voisine.

Que savez-vous précisément des intentions du gouvernement français concernant la centrale nucléaire du Bugey, située dans l’Ain, à 70km à vol d’oiseau de la frontière genevoise?
Frédérique Perler:
Nous avons appris, Ville et canton de Genève, que la France avait décidé de prolonger de dix ans la durée de vie de la centrale nucléaire du Bugey et qu’une nouvelle installation de dépôt de déchets radioactifs allait être mise en service, sans concertation avec Genève. Cela remonte à 2019. Et puis, à la fin de l’année dernière, nous avons eu connaissance, par la presse, de l’intention du gouvernement français de construire de nouveaux réacteurs dits de nouvelle génération, des EPR, dont possiblement deux au Bugey.

L’article