en partie ensoleillé
DE | FR
3
Suisse
Certificat Covid

«Le PLR n'est plus libéral»: un anti-mesures Covid quitte son parti

«Le PLR n'est plus libéral»: un anti-mesures Covid quitte son parti

Nicoals Rimoldi, Co-Praesident von Mass Voll von den Freunden der Verfassung, aeussert sich zum Covid 19 Gesetz, am Donnerstag, 15. April 2021, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Image: KEYSTONE
Ancien vice-président des Jeunes libéraux-radicaux de Lucerne, Nicolas Rimoldi vient de quitter son parti. La raison? Le soutien du PLR à l'extension du certificat Covid qu'il ne cautionne pas.
07.09.2021, 18:3108.09.2021, 14:44

Nicolas Rimoldi, l'une des principales figures du front contre les mesures anti-Covid en Suisse alémanique, quitte le PLR. Le Lucernois réagit ainsi au soutien du parti à l'extension du certificat Covid.

«Le PLR n'est plus un parti libéral», dénonce Nicolas Rimoldi mardi sur Twitter. Ce dernier a donc décidé de démissionner du parti et de se retirer de son mandat de délégué du PLR Suisse, annonce-t-il. Agé de 26 ans, le Lucernois a été, dans le passé, vice-président des Jeunes libéraux-radicaux de son canton. (sda/ats)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Comment la propagande d'Erdogan profite du système suisse
L'avenir politique du président Erdogan est en jeu lors des élections de mai. Son parti, l'AKP, convoite les voix des Turcs vivant à l'étranger. Ces derniers mois, deux amis haut placés du parti d'Erdogan se sont rendus en Suisse...

Deux mille cent vingt-trois kilomètres séparent le palais présidentiel de Recep Tayyip Erdogan à Ankara, la capitale turque, de la Fegistrasse à Spreitenbach, dans petite ville argovienne. Cette adresse anodine, située dans une zone industrielle, est le siège de la section suisse de l'Union des démocrates internationaux (UID). Fin septembre 2022, Ahmet Aydin, député du parti au pouvoir en Turquie, l'Adalet ve kalkınma partisi (AKP), dirigée par Erdogan s'y est exprimé.

L’article