DE | FR

Ligne CFF fermée entre Lausanne et Vevey ce week-end et plus tard aussi

Des travaux sont prévus sur la ligne et les trains seront supprimés. Des solutions de remplacement sont mises en place.
14.03.2022, 14:2514.03.2022, 17:19

La ligne CFF Lausanne - Vevey sera fermée le week-end des 19 et 20 mars en raison de travaux. Les horaires des trains sont modifiés et des bus de remplacement sont prévus.

Les travaux auront lieu notamment dans les gares de Cully (VD) (remplacement de lignes de contact) et de Lausanne (technique ferroviaire), indiquent lundi les CFF.

Les trains Interregio (IR90) seront déviés via Palézieux, rallongeant de 20 minutes le trajet entre Lausanne et Vevey. Les trains Regioexpress seront, eux, supprimés.

En trafic régional, certains trains du RER Vaud circuleront selon un horaire modifié. Les trains régionaux seront remplacés par des bus entre Vevey et Lausanne, mais aussi entre Vevey et Puidoux-Chexbres (VD).

Deux autres week-ends de travaux sont prévus sur cette ligne durant le printemps: les 30 avril et 1er mai, puis les 14 et 15 mai. (ats)

Le deepfake de Zelensky et Poutine dans un Tarantinorious Basterds

Plus d'éclairages sur ce qui se passe en Ukraine:

Que se passe-t-il dans la tête de Poutine?

Link zum Artikel

Pas facile d'être russe en Suisse: «Je n’ose même plus dire le mot russe»

Link zum Artikel

L'objectif de Poutine en Ukraine? Etendre sa sphère d'influence

Link zum Artikel

Pourquoi personne ne peut se passer de l'Ukraine économiquement

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Neutralité coopérative» de Cassis: comment la neutralité suisse a évolué
Le président de la Confédération a proposé un nouveau terme au Forum économique mondial de Davos. Est-il également synonyme de nouveau contenu? Une petite clarification de la notion de neutralité suisse.

Samedi, la NZZ a publié un article sur la situation actuelle de la neutralité. La phrase clé: «Alors qu'en Suisse, on continue à débattre des nouvelles formes de neutralité, celle-ci n'est plus reconnaissable en tant que telle depuis longtemps pour le reste du monde.» Le président américain Joe Biden l’a souligné: «même la Suisse» est cette fois-ci du côté d'un belligérant. Notre pays a en effet adopté les sanctions contre la Russie.

L’article