Suisse
Commentaire

Pour le mariage pour tous, Marina Rollmann se met nue sur Instagram

Commentaire

Pour le mariage pour tous, Marina Rollmann se déshabille et c’est habile

Dans une publication Instagram, postée mercredi soir, la comédienne et humoriste genevoise se donne littéralement corps et âme pour le mariage pour tous. C'est raccord.
23.09.2021, 06:0524.09.2021, 11:39
Plus de «Suisse»

«Maintenant que j'ai toute votre attention...» C'est un peu la technique qu'a utilisée Marina Rollman dans sa dernière publication Instagram, mercredi, dans la soirée. Elle s'y affiche nue, mais couverte d’un message politique fort: allez voter dimanche et dites oui au mariage pour tous. Si la démarche est un peu oléolé (et pas très politiquement correcte), elle a le mérite d’attirer les regards: la preuve, on en parle ici.

Cela veut-il dire qu'il faut nécessairement se dénuder pour faire entendre sa voix en politique? Non. Est-ce que Marina Rollman va faire violemment pencher la balance pour le «oui»? N’exagérons rien. Et enfin, est-ce que le mariage pour tous justifie une telle démarche? Oui. Car la photo est libre, assumée et totalement décomplexée. A l'image du texte de l’initiative qui demande qu'on déverrouille les codes du mariage et de la famille dite «traditionnelle». Un homme, une femme, un enfant.

Bien mieux qu’un coup de buzz: c’est simplement un joli coup désintéressé de la part d'une comédienne - mariée à un co-fondateur d’un label musical (aux dernières nouvelles) - qui n’expose que très rarement sa vie privée. Encore moins son épiderme. Il y a, là, manière et courage.

Finalement, tout est question de justesse du propos. Pas sûr qu’un ou une téméraire de droite aurait intérêt à se dénuder pour contrer l’initiative 99%💰.

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
partager sur Facebookpartager sur X
Copin comme cochon: «Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Les étranges méthodes d'avocats genevois au service de la Confédération
Une étude d'avocats genevoise a mené une enquête administrative sur mandat de la Confédération. Elle a parfois utilisé des méthodes surprenantes.

Le verdict de la Cour des plaintes du Tribunal pénal fédéral était clair: non, le Ministère public de la Confédération n'avait pas le droit d'autoriser l'étude d'avocats genevoise Oberson Abels à consulter les dossiers d'une enquête pénale. La décision est tombée en décembre dernier. L'étude ne constitue en effet pas une «autorité», comme l'exige le code de procédure pénale, et aucun intérêt suffisant n'avait été démontré pour l'accès à des dossiers par des tiers.

L’article