DE | FR
Bild

Nets assouplissements en perspective. Voici ce que Berne prévoit cet été

La situation sanitaire se détend en Suisse. Le Conseil fédéral prévoit d'alléger considérablement le port du masque, surtout à l'extérieur. Et ce n'est pas tout.



Nouvelles annonces positives du Conseil fédéral ce vendredi après-midi. Il a mis en consultation un cinquième paquet d’assouplissement de mesures de lutte contre le coronavirus.

La situation sanitaire est plutôt réjouissante. L’été arrive, ce qui pousse la population à se tenir davantage à l’extérieur. La transmission du virus y est bien moins élevée qu’en intérieur. Voici les mesures qui ont été présentées :

Port du masque à l’extérieur

Il ne sera plus nécessaire de porter le masque:

Masque à l’intérieur

Entrée en Suisse, quarantaine et certificat

Magasins et sports

Dans la restauration

Discothèques et certificat

Manifs avec certificat

Fin mai, le Conseil fédéral a également décidé qu’il sera à nouveau possible d’organiser de grandes manifestations à partir de juillet, moyennant l’utilisation d’un certificat Covid.

Il propose différentes adaptations sur ce point. Il s’agit notamment de simplifier les règles relatives au port du masque:

Manifs sans certificat

Pour les manifestations accueillant des participants sans certificat COVID, les règles seront les suivantes :

S’agissant des consommations, les règles seront établies en fonction de la configuration. D’une manière générale, ce qui sera permis pour les manifestations privées devra aussi l’être pour les événements familiaux ou entre amis organisés dans des installations accessibles au public.

Il sera ainsi possible de renoncer aux mesures de protection s’il y a maximum 30 personnes à l’intérieur ou 50 à l’extérieur. Il ne sera par exemple pas nécessaire de porter un masque, de respecter les règles de distance ou l’obligation d’être assis lorsque l’on fête un anniversaire dans un restaurant.

Sport et culture amateurs

Autotests

Il sera désormais possible de trouver des autotests validés dans les drogueries et les commerces de détail. Pour recevoir les cinq autotests mensuels par personne et par mois, financés par la Confédération, il faudra par contre toujours se rendre en pharmacie et la remise sera limitée aux personnes qui ne sont pas vaccinées et qui n’ont pas été malades.

Efficacité des vaccin

Selon plusieurs études, l’efficacité des vaccins autorisés en Suisse devrait dépasser six mois. Le 23 juin, le Conseil fédéral devrait donc prolonger officiellement cette durée sur la base de l’estimation que lui transmettra la Commission fédérale pour les vaccinations. Il s’agit d’une indication importante pour diverses réglementations et pour le certificat COVID.

Chômage partiel adapté

Le Conseil fédéral a aussi proposé une adaptation des mesures dans le domaine de l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT). «Malgré les assouplissements prévus, bon nombre d’entreprises et d’employeurs restent limités dans leur activité par rapport à la situation d’avant la crise du coronavirus», écrit-il.

L’Exécutif propose ainsi de continuer à soutenir les personnes touchées avec des mesures ciblées en prolongeant jusqu’à la fin du mois de septembre 2021 le droit extraordinaire à l’indemnité en cas de RHT, accordé aux apprentis, aux personnes exerçant un emploi de durée limitée et aux travailleurs sur appel ayant un contrat de travail à durée indéterminée.

Une petite virée à Zurich, où le premier café à chats de Suisse a ouvert 😍?

1 / 8
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Eric Zemmour se prépare à faire péter la présidentielle

Link zum Artikel

Sommet Biden-Poutine, Genève accusée d’oublier la liberté d’expression

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Israël bombarde la bande de Gaza en réponse à des ballons incendiaires

Link zum Artikel

Et boum: le Tribunal fédéral ne reconnaît pas l'état de nécessité climatique

La sentence était très attendue. Ce 11 juin, le Tribunal fédéral annonce qu'il rejette l'état de nécessité climatique, invoqué par les activistes, condamnés en deuxième instance pour avoir occupé les locaux d'une banque lausannoise en 2018, en signe de protestation. L'incertitude liée à une dizaine de procès de ce type prend fin.

Cette annonce a l'effet d'une bombe pour les douze militants de la cause climatique, qui avaient occupé les locaux de Credit Suisse, pour y jouer une partie de tennis en novembre 2018, et qui avaient été acquittés en première instance (au Tribunal de police de l'arrondissement de Lausanne), puis condamnés en deuxième instance (au Tribunal cantonal vaudois): le Tribunal fédéral rejette leur recours contre le jugement du tribunal cantonal, estimant qu'ils n'ont pas agi en état de …

Lire l’article
Link zum Artikel