DE | FR

Maurer ou Berset, qui doit quitter le Conseil fédéral? Les rumeurs courent

GIF animéJouer au GIF
Après la prétendue démission d'Ueli Maurer ou l'éventuel intérêt de Daniel Jositsch pour le Conseil fédéral, les rumeurs vont bon train, mais pourquoi? Et selon vous qui doit partir du Conseil fédéral?
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
11.05.2022, 11:57
Petar Marjanović
Petar Marjanović
Petar Marjanović
Suivez-moi

Si l'on en croit les rumeurs qui circulent au Palais fédéral, le Conseil fédéral pourrait prochainement jouer aux chaises musicales. Des élections fédérales pourraient très certainement avoir lieu en Suisse.

La SonntagsZeitung a ébruité la nouvelle ce week-end: dans la salle des pas perdus, on raconte que le conseiller aux Etats zurichois Daniel Jositsch, membre du Parti socialiste, veut siéger au Conseil fédéral. Pour se faire, il risque de se positionner intentionnellement contre le projet Frontex qui sera soumis au vote ce 15 mai. Cette stratégie lui permettra de se faire apprécier de ses camarades de l'aile gauche du PS.

Le journal en a même trouvé un qui confirme la rumeur, mais de façon anonyme:

«Jositsch se promène actuellement dans le Palais fédéral avec une pancarte ''Votez pour moi!''»
Un social-démocrate très influent, dont le nom n'a pas été communiqué.

De telles rumeurs sont délicates. Elles sont rarement vérifiables d'un point de vue journalistique. Comme il est rare qu'elles soient clairement démenties, elles pourraient aussi être plus facilement diffusées pour faire de la publicité.

Maurer n'a finalement pas claqué la porte

Dans ce cas-là, les rumeurs ont été démenties. Le soir du 30 septembre 2021, les portails en ligne de CH Media ont publié un article spéculant sur une possible démission du ministre des Finances, l'UDC Ueli Maurer. Ces sources la qualifiaient même d'imminente. Certains titres de Tamedia ont été jusqu'à citer les premiers noms possibles pour la succession de Maurer.

A l'époque, ces ouï-dire n'ont jamais été confirmés. Le principal intéressé a gardé le silence à ce sujet. Son porte-parole Peter Minder a souligné une règle importante dans le cadre de telles décisions de carrière:

«Cela fait partie du privilège de la fonction de communiquer soi-même sa propre démission»

Quant à l'UDC? Plusieurs collègues du groupe parlementaire du conseiller fédéral Ueli Maurer ont révélé plus tard qu'ils avaient plaisanté de ces allégations. Deux parlementaires s'étaient même pris au jeu en orientant les suppositions vers d'autres personnes: ce n'est pas Ueli Maurer, mais la conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga qui démissionnera.

Les porte-paroles des départements du Conseil fédéral interrogés se sont également montrés amusés. «C'est à nouveau l'automne!», avait alors déclaré l'un d'entre eux – une allusion au fait que les spéculations des démissions sont souvent faites en automne en raison des prochaines élections au Conseil fédéral.

Daniel Jositsch: No comment

Au final, pourquoi donc ces rumeurs se vérifient-elles rarement? Dans les services de communication des différents départements du Conseil fédéral, on entend l'hypothèse qu'il s'agit de «relations publiques pour sa propre cause»: Si son propre nom entre en jeu en tant que successeur potentiel d'un conseiller fédéral, cela fait une meilleure publicité qu'une petite intervention à la tribune du parlement.

La rédaction de Tamedia avait une autre raison de prendre ces rumeurs au sérieux. Le parti socialiste dégringole dans les sondages. Après les élections au Conseil national de 2023, il devra s'activer pour défendre ses deux sièges au Conseil fédéral face aux prétentions des Verts.

De telles stratégies sont pensées au sein des directions des partis. Mais elles ne sont pas communiquées publiquement. Daniel Jositsch lui-même a refusé de prendre position: il n'a rien à dire à ce sujet.

Notez nos conseillers fédéraux

L'ancienne école

La nouvelle volée

Les notes des internautes

23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi

1 / 25
23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Un maire brésilien règle ses comptes dans l'octogone

Plus de politique suisse

Sophie, non-vaccinée: «On m'accuse d'être responsable de la 5e vague»

Link zum Artikel

N'y avait-il pas plus urgent que «iel» dans les écoles vaudoises?

Link zum Artikel

10 ans que Berset est au Conseil fédéral: on a sorti les vieux dossiers!

Link zum Artikel

Quels cantons ont le mieux géré le Covid? Avenir Suisse distribue les bons points

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse examine l'achat d'un vaccin contre la variole du singe
La vice-directrice de l'OFSP s'est exprimée à propos de la variole du singe, qui vient de faire son apparition sur notre territoire.

Samedi, le virus de la variole du singe est arrivé en Suisse. La propagation de cette maladie dans plusieurs pays du monde est inhabituelle et provoque donc des craintes et des interrogations. Dimanche, la vice-directrice de L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Linda Nartey s'est exprimée sur le virus auprès de la SRF.

L’article