en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Conseil fédéral

Covid-19: Le Conseil fédéral réclame 2 milliards de plus

Le Conseil fédéral réclame 2 milliards (de plus) pour les mesures anti-covid

La Confédération demande une rallonge totale de 2,7 milliards de francs à son budget et une petite partie sera attribuée à ses actions en Ukraine.
30.03.2022, 12:2830.03.2022, 12:38
Plus de «Suisse»

La Confédération a besoin de 2,7 milliards de plus pour le budget 2022. La majorité du supplément concerne les mesures de lutte contre le Covid. Le Conseil fédéral a transmis, mercredi, au Parlement, la demande de rallonge.

Le Conseil fédéral a décidé de consacrer une enveloppe de 80 millions pour l'aide humanitaire en Ukraine. Un crédit supplémentaire de 61 millions de francs est nécessaire.

Quelque 2,1 milliards sont nécessaires pour couvrir les indemnités en cas de réduction de l'horaire de travail. Un supplément de 314 millions est nécessaire pour acheter les vaccins contre le coronavirus.

Pour 2022, les dépenses liées au Covid-19 s'élèvent à dix milliards, en tenant compte du nouveau supplément. Le Parlement a déjà donné son feu vert à des dépenses de 7,3 milliards. (sda/ats)

Les kangourous d'un zoo de Kharkiv en Ukraine ont été sauvés
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Migros, Coop et les paysans veulent vous taxer pour vos courses en France
Le Conseil fédéral veut endiguer le tourisme d'achat en imposant la TVA dès 150 francs, contre 300 aujourd'hui. Une mesure qui ne suffit pas pour les détaillants et l'Union suisse des paysans, qui veulent faire davantage payer le tourisme d'achat. Monsieur Prix s'y oppose et voici pourquoi.

Toutes personnes qui font leurs courses de l'autre côté de la frontière suisse pourraient passer davantage à la caisse à l'avenir. En effet, tant les détaillants que l'Union des paysans font pression pour que la franchise valeur soit abaissée. Ils souhaitent que les touristes paient désormais la TVA dès 50 francs par personne et par jour. Une valeur bien plus basse que les 300 francs imposés aujourd'hui.

L’article