dégagé
DE | FR
Suisse
Conseil national

Inflation: le Conseil national refuse une hausse des rentes AVS

Inflation: le Conseil national refuse une hausse de l'AVS de... 7 francs

Pierre-Yves Maillard, SP-VD, Mitte, spricht waehrend der Debatte um die BVG-Reform, waehrend der Fruehlingssession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 28. Februar 2023, in Bern. (KEYSTONE/Peter K ...
Pierre-Yves Maillard (PS/VD), en tout petit au centre, plaide pour un renchérissement des rentes AVS.Image: sda
La Chambre du peuple ne veut pas adapter les rentes au renchérissement. L'alliance de l'UDC et du PLR a fait pencher la balance.
01.03.2023, 14:01
Plus de «Suisse»

Les rentes ne seront finalement pas adaptées au renchérissement. Après avoir poussé pour le projet en septembre, le National a fait volte-face et refusé par 97 voix contre 92 et 1 abstention d'entrer en matière. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

Au terme d'un débat opposant le Centre et la gauche à la droite, soutenue par les Vert'libéraux, ces derniers se sont imposés sur le fil.

Le Conseil fédéral a déjà procédé à l'adaptation des rentes au 1er janvier, sur la base de l'indice mixte, qui prend en compte l'évolution des salaires et des prix. Les rentes ont ainsi été relevées de 2,5%, a rappelé Philippe Nantermod (PLR/VS) pour la commission. Le renchérissement a été de 0,3% supérieur à l'augmentation de la hausse effectuée par le gouvernement, ce qui est exceptionnel, a-t-il ajouté.

Combien ça coûte et pour qui?

C'est précisément cette différence que la hausse demandée devait couvrir. Concrètement, cela représentait:

  • 7 francs de plus par mois pour la plus petite rente.
  • 14 francs pour la plus haute rente.
Philippe Nantermod, FDP-VS, spricht waehrend der Wintersession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 17. Dezember 2019 im Nationalrat in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)
Philippe Nantermod (PLR/VS).Image: KEYSTONE

Pour une augmentation minime pour les personnes concernées, le projet aura un coût important pour l'AVS, 418 millions de francs, a souligné Nantermod.

L'AVS n'a pas besoin de charge supplémentaire, a abondé Regine Sauter (PLR/ZH). En comparaison internationale, la Suisse s'en sort pas mal au niveau du renchérissement, a-t-elle ajouté. Et de demander:

«Pourquoi les rentiers auraient-ils droit à une augmentation et pas les familles?»

Protéger le pouvoir d'achat

Le Centre et la gauche ont tenté, en vain, de faire valoir la nécessité de la hausse, mentionnant notamment l'augmentation des coûts de l'énergie, des loyers, des primes d'assurance-maladie.

Le taux d'inflation des derniers mois a été élevé et il ne va pas disparaître. Il y a des personnes qui sont concernées par diverses hausses de prix, dont les primes d'assurance-maladie, et cela provoque des peurs existentielles, a relevé Christian Lohr (C/TG).

Mattea Meyer, SP-ZH, spricht waehrend der Debatte um die BVG-Reform, waehrend der Fruehlingssession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 28. Februar 2023, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Mattea Meyer (PS/ZH).Image: sda

Il faut compenser complètement le renchérissement pour protéger le pouvoir d'achat, a plaidé Mattea Meyer (PS/ZH). Et de rappeler que, selon la Constitution, les rentes doivent être adaptées au moins à l'évolution des prix. «Où est passé votre amour de la Constitution?», a lancé Pierre-Yves Maillard à l'adresse de la droite.

Le Conseil fédéral n'est pas d'accord

En décembre, le Parlement avait transmis une motion au Conseil fédéral le chargeant d'adapter entièrement les rentes au renchérissement.

Bundesrat Alain Berset spricht waehrend der Debatte um die BVG-Reform, waehrend der Fruehlingssession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 28. Februar 2023, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Alain Berset.Image: sda

Mercredi, le ministre de la santé Alain Berset a indiqué que le Conseil fédéral avait élaboré ce projet parce qu'il le devait, mais a rappelé l'opposition du gouvernement.

Le Conseil des Etats se penchera sur le sujet jeudi. (jah/ats)

Chaux-de-fonnier vs Genevoise: qui parle mieux le Suisse?
Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
La gauche dépose son initiative pour un fonds climat: voici l'objectif
Le PS et les Vert-e-s affirment que la crise climatique est le défi majeur de notre époque. Ils déposent 130 000 signatures pour l'initiative d'un fonds climat à la Chancellerie fédérale.

La crise climatique est le plus grand défi posé à notre génération, lancent jeudi le PS et les Vert-e-s. Ils ont déposé 130 000 signatures en faveur de l'initiative pour un fonds climat à la Chancellerie fédérale.

L’article