DE | FR

La Suisse va abriter un dépôt mondial des coronavirus pour l'OMS

Le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus et le conseiller fédéral Alain Berset.
Le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus et le conseiller fédéral Alain Berset.Image: Keystone/Shutterstock
La Suisse va mettre à la disposition de l'OMS un laboratoire spécialisé situé dans le canton de Berne. L'objectif? Conserver des souches de SARS-CoV-2 et d’autres organismes pathogènes.
24.05.2021, 15:0825.05.2021, 17:47

La Suisse conservera des souches de Sars-CoV-2 ou d’autres organismes pathogènes susceptibles de provoquer une épidémie ou une pandémie.

C'est ce que prévoit un accord signé lundi entre le conseiller fédéral Alain Berset et le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’inscrivant dans le cadre de l’initiative BioHub de l’organisation internationale.

Les virus seront conservés dans le laboratoire de Spiez, situé dans le canton de Berne. Rattaché au Département fédéral de la défense, ce labo s’occupe des menaces atomiques, biologiques et chimiques.

Combien cette opération va-t-elle coûter? Alain Berset a mentionné un coût «supportable» pour la Suisse, qu'il n'a toutefois pas souhaité dévoiler. Impossible aussi de dire quand les premiers échantillons de pathogènes vont arriver. L'organisation du dispositif est «prête», affirme le conseiller fédéral.

«Echange rapide et transparent»

Cet accord vise à faciliter l’échange rapide et transparent de données épidémiologiques et cliniques, écrit le Département fédéral de l'intérieur. Ce faisant, la Suisse contribue à la mise en place d’un système international visant les échanges volontaires de nouveaux organismes pathogènes. (ats/asi/mndl)

La Grève pour l'Avenir en images

1 / 18
La Grève pour l'Avenir, en images
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

What’s in/what’s out, les news de ta semaine

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Salon de l'auto 2023 à Genève est annulé
L'événement n'aura pas lieu en raison de la situation géopolitique et des incertitudes économiques mondiales. Les organisateurs souhaitent se focaliser sur l'édition à Doha, au Qatar, fin 2023.

Le Salon international de l'automobile de Genève (Gims) ne se tiendra pas à Genève en février 2023. Les organisateurs évoquent les incertitudes géopolitiques et économiques mondiales, ayant empêché de nombreuses marques de s'engager.

L’article