assez dégagé
DE | FR
Suisse
Covid-19

Saturation des soins intensifs: 5 questions sur les transferts

5 questions sur les transferts dans les cas de saturation des soins intensifs

Les unités de soins intensifs collaborent plus intensément à cause du Covid-19. Voici ce qu'elles ont décidé pour le transfert des patients.
15.12.2021, 11:4715.12.2021, 12:05

Quelle est la situation en ce moment?

Les unités de soins intensifs des hôpitaux suisses sont presque pleines en raison du nombre croissant de cas de Covid-19 dans de nombreuses régions. Afin de prévenir une surcharge et de transférer à temps les patientes et patients transportables, les unités de soins intensifs ont redéfini leur collaboration.

Le point sur la situation en Suisse 👇

Qui a décidé de comment les transferts s'organisent?

Le Service sanitaire coordonné (SSC), la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) et l'association des hôpitaux H+ ainsi que la Société suisse de médecine intensive (SSMI) ont apporté des précisions au concept de coordination nationale des unités de soins intensifs, comme l'indique un communiqué de la Confédération ce mercredi.

Dans quelle situation les transferts sont organisés?

Voici les deux conditions:

  • En cas de taux d'occupation élevé de 85% ou plus
  • Lorsque la proportion de patients Covid-19 au sein d'un réseau hospitalier est d'au moins 50%

Où vont les patients transférés?

Des transferts sont organisés vers des réseaux où le taux d'occupation est moins élevé et où la proportion de patients Covid-19 est plus faible. Dans un tel cas, les réseaux d'hôpitaux concernés conviennent des transferts en commun avec le service national de coordination. Les hôpitaux et les cantons devraient se soutenir davantage lors des transferts de patients, et d'autres interventions non urgentes sont censées être reportées au profit de la disponibilité de places de soins intensifs, ajoute le communiqué.

Qui supervise les transferts?

Depuis juin 2020, le centre national de coordination, géré par la Rega, est à la disposition des unités de soins intensifs 24 heures sur 24. Sur demande d'une unité de soins intensifs, elle organise des transferts de patients vers d'autres régions. (sda/jah)

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Berset dit ne pas avoir accès à son compte Twitter et ce n'est pas innocent
Alain Berset est de loin le membre du Conseil fédéral le plus populaire sur les réseaux sociaux. Toutefois, le conseiller fédéral n'a pas accès à son compte sur Twitter. Une information qui peut être capitale dans l'enquête qui le vise pour violations du secret de fonction.

Le mercredi 28 juillet, peu avant quatre heures de l'après-midi, Peter Lauener, alors chef de la communication du ministre de la santé Alain Berset (PS), envoie un e-mail à Marc Walder, CEO du groupe de médias Ringier.

L’article