DE | FR

Le vaccin obligatoire en Suisse en 2022? C'est l'idée de cette élue

La présidente du gouvernement zurichois, Jacqueline Fehr (PS), a remis sur le tapis la question de l'obligation vaccinale. La Confédération devrait commencer à travailler sur une base légale, estime la ministre de la Justice.
24.12.2021, 16:5525.12.2021, 08:24

«Si nous commençons à travailler sur cette base maintenant, le Parlement pourrait en débattre au printemps et le peuple voter en été», explique Jacqueline Fehr vendredi dans les colonnes du Tagesanzeiger.

«Nous serions parés pour l'automne prochain - pour autant qu'une vaccination obligatoire soit encore nécessaire à ce moment-là. Nous devrions amorcer ce processus»
Jacqueline Fehr, ministre zurichoise de la Justice

Selon la ministre de la Justice, la question de l'obligation vaccinale a mené à une «discussion toxique». «Celle-ci attise la colère des vaccinés contre les non-vaccinés, et chez les non-vaccinés, elle alimente la peur. Nous devons trouver une issue», affirme-t-elle. Une base légale est nécessaire pour une vaccination obligatoire, poursuit la conseillère d'Etat socialiste.

Pour la ministre zurichoise Jacqueline Fehr, une obligation de vaccination doit avant tout être limitée dans le temps.
Pour la ministre zurichoise Jacqueline Fehr, une obligation de vaccination doit avant tout être limitée dans le temps.Image: KEYSTONE

L'enjeu d'une vaccination obligatoire est que l'Etat puisse inviter les personnes non vaccinées à se faire vacciner, leur envoyer un rappel et les contacter. «Mais personne ne sera vacciné de force.»

L'obligation vaccinale dépend de trois conditions

Pour Jacqueline Fehr, une obligation de vaccination doit être limitée dans le temps. Elle précise, en outre dans l'édition en ligne de la NZZ, que trois conditions doivent être remplies pour une éventuelle vaccination obligatoire:

  1. La loi correspondante doit être limitée à trois ans et exclusivement au coronavirus, selon la politicienne.
  2. Une vaccination obligatoire doit être encore nécessaire du point de vue épidémiologique au moment où elle entre en vigueur.
  3. L'accent doit être mis sur la vaccination et non sur les sanctions.

(ats/mndl)

En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe

1 / 13
En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Lutter contre le Covid avec «Maman j'ai raté l'avion»

Plus de Covid? En veux-tu en voilà

Tanja Stadler: «Il est trop tôt pour dire si nous nous ferons vacciner régulièrement»

Link zum Artikel

«On pourra se détendre mi-avril»: ce virologue se montre optimiste sur Omicron

Link zum Artikel

Royaume-Uni: fin du dépistage obligatoire pour les voyageurs vaccinés

Link zum Artikel

Les vaccinés à bout envers les non-vaccinés? «Il y a un grand malaise»

Link zum Artikel
Trop occupé pour lire l'actu? Voici un récap en mèmes
Chaque semaine, les mèmeurs de watson te concoctent un récap de l'actu. Au menu: les CFF enfin à l'heure, Zemmour condamné et Jean-Luc Mélenchon qui invente les meetings «olfactifs».
L’article