DE | FR

La Confédération se réserve 21 millions de doses Pfizer pour 2022 et 2023

Les autorités veulent s'assurer d'avoir assez de vaccins à disposition dans le cas où des rappels seraient nécessaire ces deux prochaines années.
26.08.2021, 07:4526.08.2021, 15:38

La Suisse a conclu un nouvel accord avec la firme pharmaceutique Pfizer pour son vaccin anti-Covid. Le nouveau contrat porte sur:

  • Une livraison annuelle de 7 millions de doses de vaccin en 2022 et en 2023.
  • Il comprend aussi une option pour 7 millions de doses supplémentaires chaque année.

Les vaccins à ARNm de Pfizer-Biontech et de Moderna se sont avérés très efficaces et bien tolérés, a indiqué, mercredi, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). La Confédération veut réserver un nombre suffisant de doses auprès des deux fabricants pour garantir un éventuel rappel de la vaccination. Le contrat entrera en vigueur si les vaccins adaptés sont autorisés par Swissmedic.

D'autres vaccins réservés

Pour protéger la population contre le Covid-19, la Confédération mise jusqu’ici en particulier sur les vaccins à ARNm. Elle veut, toutefois, constituer un portefeuille de vaccins fondés sur différentes technologies (ARNm, à base de protéines, à vecteur viral), afin de permettre par exemple aux personnes souffrant d’intolérances de se protéger au moyen d’un vaccin différent. A ce jour, elle a signé des contrats avec cinq fabricants:

  • Moderna - dont les vaccins sont utilisés en Suisse actuellement - doit livrer 13,5 millions de doses pour 2021 et 7 millions pour 2022.
  • Pfizer-Biontech - dont les vaccins sont utilisés en Suisse actuellement - doit livrer environ 6 millions de doses pour 2021, 7 millions pour 2022 et 7 millions pour 2023.
  • AstraZeneca (environ 5,4 millions de doses, dont 4 millions sont remises au programme international Covax).
  • Curevac (5 millions de doses).
  • Novavax (6 millions de doses).

(jah/ats)

En Suisse, mon patron peut-il me forcer à me vacciner?

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
A Lucerne, 3000 personnes peuvent à nouveau boire l'eau du robinet
La population concernée devait d'abord faire bouillir de l'eau avant de la consommer.

Tous les habitants du quartier de Lucerne touchés par une contamination de l'eau potable peuvent à nouveau boire l'eau du robinet. L'alerte a été totalement levée jeudi, dix jours après la découverte de bactéries intestinales dans le réseau.

L’article