DE | FR

Le Covid bientôt endémique? Voici ce que cela veut dire

Image: sda
C'est l'annonce qui suscite tous les espoirs: selon plusieurs scientifiques, le Covid-19 pourrait devenir une maladie endémique au cours de l'année 2022. Mais qu'est-ce que cela veut dire?
24.01.2022, 20:5825.01.2022, 06:23
Juliette Soudarin / slate
Un article de Slate
Slate

Le 11 janvier, l'Agence européenne des médicaments estimait que nous nous dirigions vers une endémisation du Covid. Depuis, le mot «endémique» est sur toutes les lèvres. Signifie-t-il un retour à la vie normale? Des scientifiques répondent aux interrogations les plus communes concernant l'évolution du virus.

Ça veut dire quoi «endémique»?

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), la principale agence fédérale des Etats-Unis en matière de protection de la santé publique, une endémie est définie comme «la présence constante et/ou la prévalence habituelle d'une maladie ou d'un agent infectieux dans une population au sein d'une zone géographique». En d'autres termes, cela signifie une situation où «l'infection n'est plus imprévisible et qu'elle reste relativement stable», explique Stuart Ray, professeur de médecine dans la division des maladies infectieuses à l'Université Johns-Hopkins à Baltimore.

Endémique égal moins dangereux?

Non. Le caractère endémique d'une maladie ou infection ne signifie pas qu'elle est bénigne. A titre d'exemple, la grippe reste toujours très dangereuse. Ces dernières années aux Etats-Unis, elle a provoqué des centaines de milliers d'hospitalisations et de 12 000 à 52 000 décès par an, selon les estimations des CDC.

Quand le stade endémique sera-t-il atteint?

On considère que le stade endémique est atteint lorsqu'il y a un équilibre entre le niveau de transmission du virus et le niveau d'immunité de la population. Selon Jacob Lemieux, médecin spécialiste des maladies infectieuses au Massachusetts General Hospital, «il est juste de dire qu'Omicron va accélérer la transition vers l'endémicité» compte tenu de «l'énorme quantité d'immunité» engendrée par les infections du variant et des efforts continus de vaccination. Cependant, nous ne connaissons toujours pas les seuils qui doivent être atteints pour que le Covid devienne endémique, ni quand cela pourrait se produire, d'autant plus que le virus reste encore imprévisible.

Et que faire après?

Au début de la pandémie, certains dirigeants politiques ont suggéré que le virus pourrait disparaître. Pour les scientifiques, c'était une erreur. Nous continuerons à vivre avec. Ainsi, le professeur Stuart Ray recommande de donner la priorité aux efforts visant à améliorer les vaccins et à accroître l'offre de traitements pharmaceutiques. Les experts prévoient également le maintien de certaines restrictions pour protéger les plus vulnérables.

Mais il ne faut pas se leurrer. «Personne n'a de boule de cristal, souligne Jacob Lemieux, nous ne comprenons pas complètement pourquoi un variant apparaît à tel moment, comment il apparaît, quel impact il aura. Cette incertitude fait partie de nos vies maintenant. Cela ne signifie pas que nous devons abandonner [la lutte contre le virus].»

Cet article a été publié initialement sur Slate. Watson a changé le titre et les sous-titres. Cliquez ici pour lire l'article original

Serons-nous tous dépressifs à cause du Covid?

Plus d'articles sur le Covid

Injecter une 4e dose de vaccin? Pourquoi «ce n'est pas une bonne idée»

Link zum Artikel

5 points pour comprendre pourquoi l'OMS désavoue les vaccins Covid

Link zum Artikel

Faut-il lever les mesures Covid et prendre la vague de plein fouet?

Link zum Artikel

Pas de rappel, pas de piqûre et pas d'infection? Le vaccin nasal fait rêver

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des anti-UDC sont dispersés par la police
La police a utilisé des armes pour disperser les contre-manifestants qui s'opposaient samedi matin à Bâle à une réunion de l'UDC. Et Ueli Maurer était présent.

La police, mobilisée en nombre, a fait usage de balles en caoutchouc pour disperser une trentaine de contre-manifestants qui s'opposaient samedi matin à Bâle à un rassemblement de l'UDC. Le conseiller fédéral Ueli Maurer notamment participait à celui-ci.

L’article