Suisse
Crime

Arnaques: les faux e-mails de la Confédération se multiplient

Arnaques: les faux e-mails de la Confédération se multiplient

La police cantonale valaisanne met en garde contre de faux e-mails portant l'en-tête de la Confédération. Elle a constaté depuis quelques jours une recrudescence de ce type de courriers.
18.08.2022, 09:1418.08.2022, 10:19
Plus de «Suisse»

Les escrocs allèguent, en français ou en allemand, que la personne s'est rendue coupable de la diffusion de contenus pédophiles sur internet, explique jeudi la police dans un communiqué. Ils indiquent que des poursuites judiciaires sont ou seront engagées à son encontre pour ces prétendus délits.

Si la personne veut éviter des poursuites pénales, elle doit tout d'abord se justifier en répondant à l'e-mail dans un délai donné. Par la suite, la personne sera amenée à verser de l'argent.

Le courriel envoyé est accompagné d'une lettre PDF, prétendument rédigée au nom de la Confédération suisse avec souvent un logo de police - police.ch, europol, Police fédérale, cybercrimepolice.ch, détaillent les forces de l'ordre valaisannes qui invitent les internautes à ne surtout pas répondre à un tel email. (ats)

Les images saisissantes d'un ouragan en Floride
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Météo en Suisse: dommages possibles aux cultures dus au gel tardif
Le risque de dommages aux cultures d'arbres fruitiers et aux vignobles liés au gel tardif a augmenté. En raison du changement climatique, les hivers sont de plus en plus doux. La nature se réveille donc plus tôt et la période de végétation est prolongée.

L'hiver 2023/2024 a été l'un des plus doux depuis le début des mesures en raison du changement climatique et le printemps est aussi particulièrement clément. Cela a eu un effet sur la nature qui, à l'instar des années précédentes, s'est réveillée très tôt et présente actuellement une avance de deux à quatre semaines, écrit dimanche le service météorologique privé Meteonews sur son site.

L’article