en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Davos

Un randonneur à ski tué par une avalanche près de Davos

Un randonneur à ski tué par une avalanche près de Davos

Le randonneur, qui était accompagné de deux autres personnes, a été enseveli sous une avalanche dimanche au Gorihorn, près de Davos.
16.01.2023, 18:3016.01.2023, 18:51

Le groupe de trois randonneurs à ski, qui s'étaient donné comme objectif de monter au Gorihorn, a interrompu leur randonnée à ski à environ 300 mètres de leur objectif et ils se sont lancés dans la descente, a indiqué lundi la police cantonale des Grisons. L'un d'entre eux, un Allemand de 28 ans, est décédé sur place, enseveli sous une avalanche.

La femme a suivi le tracé qu'ils avaient pris à la montée. Les deux hommes sont descendus par une pente exposée au sud-ouest. Une avalanche s'est déclenchée et l'homme âgé de 28 ans a été emporté et enseveli. La femme et l'autre homme ont localisé leur compagnon et ont commencé à le sortir de la masse de neige après avoir alerté les secours. Malgré la rapidité de la localisation, l'homme est décédé sur place.

Trois hélicoptères, un de la Rega et deux de l'armée engagés pour le WEF, ont assuré le transport des secouristes. Un des hélicoptères de l'armée a transporté les deux survivants dans la vallée. Une enquête a été ouverte pour élucider l'accident. (ats/sia)

Une avalanche engloutit un camp de base dans l'Himalaya

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Genève veut mieux protéger les réfugiés mineurs non accompagnés
Une résolution a été déposée à la suite du suicide d'un jeune requérant afghan de 18 ans qui venait d'apprendre son renvoi. Cette tragédie, qui a eu lieu à la fin de l'année dernière, avait suscité une vive émotion dans le canton.

Genève veut protéger les réfugiés mineurs non accompagnés (RMNA) jusqu'à l'âge de 25 ans. Exerçant son droit d'initiative cantonale, le Grand Conseil a adopté jeudi à une large majorité une résolution qui demande à l'assemblée fédérale d'agir dans ce sens. Le texte, qui émane du Centre et de la gauche, a été accepté par 57 voix contre 25 et 8 abstentions.

L’article