DE | FR
shutterstock

On connaît le ranking des cantons où les gamins redoublent le plus

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a sorti jeudi une grande étude sur le redoublement en Suisse. On résume cela en cinq points.
22.04.2021, 11:0622.04.2021, 14:36
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Pour la première fois, l'Office fédéral de la statistique (OFS) a analysé les trajectoires éducatives de tous les élèves de 4 à 16 ans de l’école obligatoire dans l’ensemble de la Suisse.

Quels cantons sont champions du bonnet d'âne?

Suivant l'endroit où les enfants vivent, leurs taux de redoublement change. Bon, il n’y a que très peu de différences entre les zones urbaines et rurales, mais pas entre les régions linguistiques. Trêve de suspens, le podium:

  1. Les Romands (1,8%) des élèves.
  2. Les Suisses alémaniques et romanches (1,2%).
  3. Les Tessinois (0,9%).

Mais! Les trois régions linguistiques ne sont pas homogènes et on mesure d’importantes différences suivant les cantons, testez sur la carte interactive:

En plus, les taux de redoublement varient fortement entre les communes et entre les écoles de chaque canton. Ainsi, même dans les cantons où les élèves redoublent le plus souvent, on trouve des communes ou des écoles où les redoublements sont bas en comparaison suisse. Mais bon, on vous avait déjà fait une jolie carte on n'a pas poussé le vice plus loin. Par contre, on a plein d'autres infos à vous donner:

En primaire: 1 élève sur 75 redouble chaque année

Tous les ans, la grande majorité des élèves du degré primaire réussissent leur année scolaire et seul 1,3 redouble, ce qui fait 1 sur 75. Si l’on considère l’intégralité de leur parcours de la troisième à la huitième année, 6,7% des élèves redoublent au moins une fois.

Les garçons redoublent (un peu plus) que les filles

En matière taux de redoublement annuel sur l'ensemble des élèves on mesure une petite différence entre les genres:

  • 1,5% pour les garçons.
  • 1,2% pour les filles.

Les enfants nés à l'étranger désavantagés

L'Office fédéral de la statistique (OFS) constate que des différences marquées s’observent selon l'origine des élèves. En particulier, 2,8% des enfants étrangers nés à l’étranger et arrivés en Suisse après l’âge de six ans redoublent. Cette proportion est bien supérieure à celle constatée pour les élèves de nationalité suisse et qui sont nés en Suisse (1,1%).

Le niveau de formation des parents a un vrai impact

  • Au moins l'un des parents dispose d'un titre de degré secondaire 2: 1,3% des redoublants.
  • Au moins l’un des parents est diplômé d’une haute école: 0,7% des redoublants.
Et vous? Avez-vous redoublé?

Ces gens ont trouvé leur double au musée

1 / 16
Ces gens ont trouvé leur double au musée
source: imgur / imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Péril Jeune Océane

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Variants d'Omicron: «les cas pourraient à nouveau augmenter», selon Tanja Stadler
Alors que le nombre global de cas diminue, on voit déjà les variants d'Omicron s'imposer notamment en Allemagne et au Portugal. L'évolution pourrait néanmoins être différente en Suisse.

Pour l'heure, on recense environ 1700 nouvelles infections de Covid confirmées. C'est quinze fois moins que lors du deuxième pic d'Omicron à la mi-mars. Le nombre de patients hospitalisés testés positifs a également été divisé par dix. La baisse des cas n'est donc pas seulement due au peu de tests effectués.

L’article