DE | FR

Voici comment lutter contre le littering, accentué par la pandémie

Masques usagés et déchets de grillades ou de restauration à l'emporter jetés à même le sol: la pandémie a accentué le problème des immondices. Des projets sont mis en place pour pallier à ce problème.
20.04.2021, 17:2720.04.2021, 17:43

Le littering (en gros, les déchets balancés à même le sol) s'était atténué ces dernières années. Mais la pandémie est passée par là et le problème s'est aggravé.

Coût de nettoyage en hausse
Dans de nombreuses villes et communes, les coûts d’élimination des déchets sauvages sont donc en hausse. De plus, les détritus qui traînent suscitent le mécontentement de la population et portent atteinte à la qualité de vie dans l’espace public, observe l'IGSU.

Depuis un an, la fermeture des magasins et des restaurants ainsi que la limitation du nombre de personnes autorisées à se réunir à l'intérieur entraînent une consommation accrue de produits à l'emporter et une augmentation des fêtes en extérieur. Les déchets ne sont pas toujours éliminés correctement. A cela s'ajoutent des masques de protection et des gants jetables, invisibles dans le paysage avant la pandémie.

La communauté d'intérêt pour un monde propre (IGSU) vole au secours des communes à travers plusieurs projets.

Comment ça marche?

  • Concrètement, des parrains et des ambassadeurs de la cause peuvent se procurer à l'IGSU des outils tels que gants et gilets, ce qui assure leur sécurité lors de la collecte des déchets. Sur le site web prévu à cet effet, 33 projets sont d’ores et déjà inscrits, pour lesquels un total de 350 parrains de sites sont mobilisés et en charge de 260 zones environ.
  • Par ailleurs, des équipes d'ambassadeurs de l'IGSU doivent à nouveau sillonner villes et communes suisses à partir du mois de juin pour sensibiliser les passants au problème des déchets sauvages. Ils rencontrent souvent les gens lorsque les déchets s'accumulent ou encore dans les transports publics, lorsqu'ils veulent se débarrasser de leurs masques.
  • En outre, l'IGSU organise un «Clean-Up-Day» («jour de nettoyage») chaque année dans toute la Suisse. L'an dernier, 25 000 personnes y ont participé dans le cadre de 450 actions différentes. Plusieurs tonnes de déchets ont été éliminées de cette manière. Cette année, l'évènement doit avoir lieu les 17 et 18 septembre. (ats)

Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens

1 / 14
Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

La droite appelle le PS à stopper l'initiative contre les F-35

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un homme a perturbé le trafic CFF Suisse en squattant une grue à Zurich
Il est resté perché de lundi soir à mardi matin sur une grue de chantier à proximité immédiate de la gare de Zurich-Oerlikon. Trains et trams ont été supprimés.

Lundi soir un homme a grimpé sur une grue à Zurich Oerlikon. C'était le début d'un bras de fer avec les forces de l'ordre, car l'individu y restera perché jusqu'à peu après 11 heures mardi. L'intervention de la police a interrompu le trafic ferroviaire affectant l'ensemble du réseau suisse des CFF.

L’article