DE | FR

La Suisse fait péter son record d'exportations d'armes en 2020

Image: KEYSTONE
C'est un secteur qui ne connaît pas la crise: l'année passée, la Suisse a exporté pour 900 millions de francs de matériel de guerre. Un record.
09.03.2021, 11:3010.03.2021, 16:46

Plus de 900 millions de francs: c'est la valeur totale des exportations de matériel de guerre par les entreprises suisses en 2020. Ce montant n'a jamais été aussi élevé depuis que les statistiques existent.

Ce résultat est expliqué par quatre grandes opérations réalisées avec le Danemark, l’Indonésie, le Botswana et la Roumanie. De manière générale, l'Europe reste le plus grand acheteur d'armes suisses. Les exportations vers l'Afrique ont augmenté.

Quels sont les produits les plus exportés?

  1. Les véhicules blindés (37,5% des livraisons)
  2. Les munitions et leurs composants (22,5%)
  3. Le matériel de conduite de tir (16,9%)
  4. Les armes de tout calibre (11,6%)

Alors qu'en 2020, l’ensemble des exportations de marchandises depuis la Suisse a légèrement baissé, les exportations de matériel de guerre ont augmenté de 24%. (ats/asi)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette UDC veut limiter le statut S, mais que disent cantons et communes?
D'ici l'automne, la Confédération s'attend à accueillir 120 000 réfugiés ukrainiens. Actuellement, il y a encore environ 60 000 places libres. L'UDC met en garde contre les coûts à venir. Et voici ce qu'en pensent les cantons et les communes.

La conseillère nationale UDC argovienne, Martina Bircher, suggère de restreindre le statut de protection S. Selon elle, il faudrait réfléchir à ne l'accorder qu'aux Ukrainiens originaires de régions où se déroulent des combats. Actuellement, l'essentiel des affrontements s'est déplacé vers l'Est. Bircher ne remet pas en cause l'aide aux réfugiés, mais les conséquences financières «énormes» pour la Suisse, que ce soit pour la Confédération, les cantons ou les communes.

L’article