larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Election au conseil fédéral

Conseil fédéral: le romanche sera l'invité d'honneur

Le romanche sera l'invité d'honneur grâce à cet homme

Martin Candinas est un des trois seuls politiciens romanches sous la coupole fédérale.
Martin Candinas est un des trois seuls politiciens romanches sous la coupole fédérale.Image: sda
Le quadrilinguisme suisse sera mis en avant la semaine prochaine, lors du remplacement d'Ueli Maurer et de Simonetta Sommaruga.
29.11.2022, 04:1429.11.2022, 06:21

Le nouveau président du Conseil national Martin Candinas annoncera le 7 décembre les noms des deux nouveaux conseillers fédéraux en romanche, indique-t-il mardi dans la presse.

«Ce sera un honneur et le point culminant de mon mandat. Avec cela, la nervosité augmente»
Martin Candinas

A peine élu lundi «premier citoyen» du pays, le centriste des âgé de 42 ans devra diriger le 7 décembre les élections au Conseil fédéral pour remplacer les ministres démissionnaires UDC Ueli Maurer et socialiste Simonetta Sommaruga.

«En tant que président du Conseil national, on a l'avantage d'avoir une présence un peu plus importante dans toute la Suisse»
Martin Candinas

Le Grison a été élu par 181 voix sur 188 bulletins valables. Il succède à l'écologiste argovienne Irène Kälin. Il est un des trois seuls politiciens romanches sous la coupole fédérale. (ats/jch)

Le monstre du Loch Ness aurait été aperçu

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des armes suisses en Ukraine? «Il y a une hypocrisie»
La semaine dernière, la commission de sécurité du Conseil national a plaidé en faveur de la réexportation de matériel militaire suisse vers l'Ukraine. Le Conseil fédéral aura le dernier mot. Deux conseillères nationales croisent le fer sur le sujet.

Des chars Leopard II allemands et Abrams américains ont été promis à Kiev par Berlin et Washington. C'est un nouveau pas dans l'escalade dans la guerre en Ukraine: les armées occidentales envoient du matériel de guerre lourd face aux troupes de Poutine.

L’article