DE | FR

A Genève, une soignante licenciée après une agression

La Résidence Notre-Dame, situé dans le quartier des Pâquis, a renvoyé une aide-soignante de 57 ans, arrêtée depuis six mois, après avoir été agressée par un résident instable.
23.02.2022, 11:3023.02.2022, 11:47
La Résidence Notre-Dame est située aux Pâquis, à Genève.
La Résidence Notre-Dame est située aux Pâquis, à Genève. Image: notre-dame.ch

Déchirure de ligaments et épaule bloquée. Ce sont les blessures subies en juin dernier par Clara (prénom d'emprunt). Cette professionnelle de 57 ans a été agressée par un résident de l'EMS et est depuis en arrêt maladie.

Le 7 décembre dernier, alors qu'elle se remet encore de son opération, l'aide-soignante a reçu une lettre de licenciement. La raison? Le délai de protection «qui a atteint 180 jours pour une ancienne collaboratrice», a précisé la secrétaire syndicale d’Avenir syndical, Sabine Furrer à 24 heures.

Double peine

Blessée et virée, pour la cinquantenaire, c'est la double peine, constate-t-elle: «J’ai été licenciée le 7 décembre, je suis toujours en arrêt accident, je ne sais plus quoi faire» a réagi Clara, mardi.

«L’employeur est cynique: il constate que son employée ne sert plus à rien et s’en sépare»
Yves Mugny, d'Avenir syndical 20min.ch

Pour Yves Mugny, ancien secrétaire syndical au SSP et à Unia, l'employeur a fauté. Malgré le délai de protection échu, la Résidence de Notre-Dame aurait pu trouver une alternative, «un reclassement» explique-t-il. Sabine Furrer pointe du doigt le contexte où les plaintes de soignants victimes de violences en EMS augmentent.

La question du manque de personnel est également soulevée. Avec l'augmentation des aînés de plus en plus âgés, les résidences peinent à trouver main d'œuvres. Le syndicat dénonce ainsi le fait que, selon lui, seules deux aides-soignantes se trouvaient dans l’EMS lors de l’agression de Clara, alors que ce dernier abrite 80 résidents.

Accusations réfutées

La direction de l'établissement située aux Pâquis, à Genève, s'est également exprimée, rapporte le 20 minutes. Navrée pour Clara, aide-soignante très appréciée, la résidence s'est justifiée quant à son licenciement:

«On a besoin de personnel pour travailler. Il fallait bien la remplacer. Quant à aménager un poste, nous le faisons régulièrement. Encore faut-il qu’on nous contacte et qu’existe un emploi compatible.»
Direction de la Résidence Notre-Dame20 minutes

Néanmoins, l'EMS rejette l'argument du sous-effectif affirmant que affirmant «sept soignants, dont quatre infirmiers et sept animateurs, étaient présents dans l’EMS» lors de l'agression de l'ancienne employée. (sia)

Ces personnes amputées ont le sens de l'humour

1 / 13
Ces personnes amputées ont le sens de l'humour
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Alexander Zverev agresse un arbitre et risque une longue suspension

Et voici d'autres articles sur la santé, par ici!

Vous n'avez toujours pas eu le Covid? Arrêtez de vous prendre pour un «élu»

Link zum Artikel

«Chemsex»: les dessous de l'alliance du sexe et des amphétamines

Link zum Artikel

Faire du sport après une cuite oui, mais pas n'importe comment

Link zum Artikel

Se soigner du Covid en avalant une pilule? 4 questions sur le Paxlovid

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Combien de temps la Suisse résistera-t-elle avant d'intégrer l'Otan?
La Finlande et la Suède ayant demandé leur adhésion à l'Otan, la question va immanquablement se poser pour la Suisse: doit-elle rejoindre l'Alliance atlantique? watson a confronté des élus et des experts militaires à ce tabou.

L’étau, comme le tabou, se resserre. A présent que la Finlande et la Suède ont demandé à intégrer l’Otan, les derniers Mohicans de la neutralité en Europe sont la Suisse et l’Autriche. Combien de temps encore résisteront-ils avant de rejoindre, eux aussi, l’Alliance atlantique? Concentrons-nous sur la Suisse.

L’article