Suisse
Enfance

Omicron: A Meyrin (GE), une classe d'école primaire est en quarantaine

Omicron met en quarantaine une classe d'école primaire à Genève

Des chaises et des tables stockees dans le coin bibliotheque d'une classe 1P-2P lors de la praparation au retour des eleves a l'ecole lors de la pandemie de Coronavirus (Covid-19) ce jeudi 7 ...
Les élèves et les adultes d'une classe de l'école primaire De-Livron de Meyrin (GE) sont mis en quarantaine après un cas «hautement probable» d'Omicron.Image: KEYSTONE
Après les 2000 élèves et professeurs du site vaudois de l'Ecole internationale de Genève, des petits élèves ne reviendront pas à l'école lundi à cause du variant qui sévit actuellement à travers le monde.
13.12.2021, 03:3513.12.2021, 06:30
Plus de «Suisse»

Les élèves et les adultes d'une classe de l'école primaire De-Livron de Meyrin (GE) sont mis en quarantaine après un cas «hautement probable» d'Omicron. Celui-ci n'est pas lié à une propagation locale, mais à un retour de voyage.

«Tant qu'une contamination sur le territoire genevois n'est pas observée, nous pouvons imposer des quarantaines. Nous pouvons encore freiner la propagation.»
Laurent Paoliello, le porte-parole du département de la sécurité, de la population et de la santé (DSES)

La quarantaine décidée par la médecin cantonale est «stricte», a expliqué dimanche le DSES. Les personnes de la classe devront également subir un test PCR. Les parents et les frères et soeurs des élèves devront aussi se faire dépister.

Jusqu'à présent, seuls quelques cas importés ont été identifiés en Suisse. Celui-ci est le 5e du nouveau variant dans le canton. Il y a une dizaine de jours, deux élèves de l'Ecole internationale de Genève sur le site vaudois de l'établissement avaient été testés positifs à Omicron.

Selon les indications préliminaires, Omicron est plus contagieux que Delta et semble rendre les vaccins moins efficaces. Mais les symptômes semblent moins graves, dit l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. (ats/jch)

Sauvetage risqué au sommet des chutes du Niagara
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Eglise réformée rejette une enquête nationale sur les abus sexuels
L'Eglise évangélique réformée de Suisse ne veut pas d'une étude nationale sur les abus sexuels a-t-elle annoncée mardi, préférant utiliser d'autres méthodes pour détecter et prévenir les abus sexuels.

Le Synode de l'Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS), qui s'est réuni à Neuchâtel de dimanche à mardi, a rejeté la réalisation d'une étude nationale auprès de la population générale en lien avec les abus sexuels. Le Conseil regrette cette situation.

L’article