DE | FR
Image: Shutterstock

La dose de rappel protège-t-elle longtemps? Et contre le variant Omicron?

Mais aussi: quand puis-je faire ma dose de rappel et où dois-je m'inscrire? Voici les principales questions et réponses sur le rappel vaccinal.
13.12.2021, 05:11
Chantal Stäubli
Chantal Stäubli
Chantal Stäubli
Suivez-moi
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Il est bien connu que l'efficacité du vaccin diminue avec le temps. En parallèle, les chances de tomber malade augmentent. C’est pourquoi Israël a commencé, il y a plusieurs mois déjà, à procéder à des rappels de vaccination. Et le «booster» était un total succès: le nombre d’infections a diminué en peu de temps.

En Suisse, on a d'abord observé la situation. Fin novembre, on a pris du retard avec la dose de rappel pour tous. Depuis lors, environ 10% de la population a reçu les trois doses de vaccin contre le Covid.

Voici pourquoi, en 18 points, le rapport vaccinal est important et à partir de quand il est utile.

Mise à jour
Cet article a été publié il y a quelques semaines déjà. En raison de l'actualité, nous l'avons entièrement remanié et y avons ajouté les informations les plus récentes.

Qui reçoit une dose de rappel en Suisse?

Le booster (=dose de rappel) est recommandé à toutes les personnes âgées de 16 ans et plus. En particulier pour:

  • Les personnes particulièrement vulnérables présentant un risque élevé de développer une maladie suite à une infection au Covid (personnes vulnérables et personnes souffrant de maladies chroniques)
  • Les résidents dans les maisons de retraite et les établissements médico-sociaux (EMS)
  • Le personnel de santé en contact direct avec les personnes à risque

👉 Les dernières infos sur le Covid en Suisse et dans le monde, par ici 👈

Mais l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande également aux groupes de population moins âgés et sans antécédents médicaux de recevoir une nouvelle dose de vaccin.

A partir de quand puis-je recevoir le booster?

L’OFSP recommande une dose de rappel six mois après l'immunisation de base.

Est-il possible de s'inscrire à la dose de rappel avant la fin des six mois?

Officiellement, cela n'est pas possible. Un rendez-vous pour le vaccin de rappel ne peut être pris que si la deuxième dose a été administrée au moins six mois auparavant. Le rappel est toutefois autorisé dès cinq mois après la deuxième dose. L'OFSP recommande simplement d'attendre six mois. Selon le canton et le centre de vaccination, il est donc possible de se faire vacciner après un peu moins de six mois d'attente.

Les femmes enceintes peuvent-elles recevoir une dose de rappel?

En Suisse, les femmes enceintes peuvent se faire vacciner à partir du deuxième trimestre de grossesse.
En Suisse, les femmes enceintes peuvent se faire vacciner à partir du deuxième trimestre de grossesse.image: shutterstock

Une troisième dose de vaccin est recommandée pour les femmes enceintes à partir de la 13e semaine de grossesse (2e trimestre) ainsi que pendant l'allaitement.

Pourquoi vacciner seulement à partir du deuxième trimestre?
En principe, la vaccination ne pose pas de problème au premier trimestre. Toutefois, comme les interruptions naturelles de grossesse sont encore relativement nombreuses à ce moment-là, il est plus prudent de vacciner à partir du deuxième trimestre.

Où puis-je faire mon rappel?

Les cantons sont responsables de la planification des rappels de vaccination. Certains d'entre eux, comme Lucerne, Zurich et Berne, envoient une invitation personnelle par lettre ou par SMS. Dans les autres cantons, il est possible de se renseigner sur le site web ou l'infoline.

Lorsque vous vous rendez dans un centre de vaccination, avec ou sans rendez-vous, n’oubliez pas de prendre votre carte d’assurance, une pièce d’identité ainsi que votre certificat Covid actuel.

Pourquoi me faire à nouveau vacciner?

L’efficacité du vaccin diminue avec le temps et la probabilité d’attraper le virus du Covid augmente. La vitesse à laquelle cela se produit dépend de différents facteurs comme le type de vaccin, la réaction immunitaire et l’âge.

Des données israéliennes et britanniques montrent que la protection vaccinale diminue plus fortement chez les personnes vulnérables. Avec le vaccin de Biontech/Pfizer, également utilisé en Suisse, l’efficacité du vaccin diminue considérablement après six mois.

Les deux études démontrent que les personnes ayant reçu le vaccin de rappel sont moins susceptibles de contracter le Covid que celles qui n'ont reçu que deux doses.

«Il n’y a aucun doute, la troisième dose a sauvé Israël», déclare Gabriel Barbash, professeur d'épidémiologie. Plus de quatre millions d'habitants sur une population d'environ neuf millions ont déjà reçu la troisième injection en Israël. Toute personne âgée de plus de douze ans peut se faire vacciner une troisième fois en Israël.

Une infection au Covid après la deuxième dose est-elle considérée comme un booster?

Oui. Dans la mesure où la personne a contracté le Covid dans les six mois suivant la fin de l'immunisation de base, un rappel n'est recommandé qu'après six mois supplémentaires depuis l’infection, selon l'OFSP.

Quel type de vaccin est recommandé pour le booster?

En Suisse, la dose de rappel est faite avec le même vaccin ARNm (Moderna ou Pfizer-Biontech) que celui utilisé pour la vaccination de base. Cela signifie que les personnes souhaitant faire le booster reçoivent le même vaccin que pour les deux premières doses. C'est également la recommandation de l'OFSP.

Les rappels avec un vaccin vecteur (Johnson & Johnson) ne sont actuellement pas recommandés en Suisse. Swissmedic ne dispose d'aucune autorisation pour un rappel vaccinal avec le vaccin Johnson.

La situation est différente en Allemagne: les personnes qui ont été immunisées avec une dose unique du vaccin Johnson & Johnson peuvent recevoir n'importe quel vaccin à ARNm pour la dose de rappel.

Puis-je demander un autre type de vaccin?

Si le rappel n'est pas possible avec le même vaccin que celui utilisé pour la vaccination de base, le rappel vaccinal peut être effectué sous la forme d'un «off-label use» (utilisation hors indication). Mais cela n'est possible qu'en concertation avec un médecin.

«Off-label» signifie que Swissmedic n'a pas (encore) autorisé officiellement le mélange de vaccins. Cependant, l'OFSP ne déconseille pas explicitement de tels cocktails de vaccins. Ceux-ci sont disponibles dans différents centres de vaccination, sous la propre responsabilité de l'intéressé.

Un rappel de vaccin trop précoce peut-il nuire à ma santé?

Jusqu'à présent, il n'existe aucune preuve de «survaccination». Selon les spécialistes, une troisième dose de vaccin n'est pas nocive même si une bonne protection immunitaire est déjà en place.

Le rappel vaccinal est-il également efficace contre le variant Omicron?

Le variant Omicron présente diverses mutations.
Le variant Omicron présente diverses mutations.image: Shutterstock

On ne sait pas si les vaccins actuels protègent contre le variant Omicron. Les connaissances sont encore peu nombreuses. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudrait attendre plusieurs mois avant d'avoir un nouveau vaccin. Il est donc important de se protéger dès maintenant et de ne pas attendre un nouveau vaccin, explique Virginie Masseray, responsable de la section de contrôle des infections à l'OFSP.

Certains infectiologues se sont déjà montrés confiants quant à l'efficacité des vaccins contre Omicron. «Il faut considérer la protection de manière différenciée et distinguer entre la protection de l'infection à celle de la maladie grave», explique le professeur Timo Ulrichs, épidémiologiste spécialiste des infections, au Conseil suisse de la science (CSS). «Les vaccins existants peuvent assurer cette protection de manière assez sûre par rapport au variant Omicron».

Le booster peut-il être administré en même temps qu'un vaccin contre la grippe?

Oui, il n'est pas nécessaire de respecter un temps minimum entre la vaccination Covid et l'administration d'autres vaccins. Toutefois, il faut tenir compte du fait qu’il existe à ce jour uniquement des études sur l’interaction entre le vaccin contre le Covid et le vaccin contre la grippe. Il n'existe pas encore d'études cliniques sur le mélange du vaccin Covid avec d'autres vaccins.

Le vaccin de rappel est-il moins dosé?

Les rappels avec Spikevax de Moderna se font avec une dose réduite de 0,25 ml. En revanche, la vaccination avec Comirnaty de Biontech/Pfizer conserve la même dose que pour la vaccination de base, soit 0,30 ml.

Faut-il payer pour la dose de rappel?

Comme pour la vaccination de base, les coûts du vaccin de rappel sont pris en charge par la Confédération.

Est-ce que les anticorps sont mesurés avant la dose de rappel?

Non, ce serait trop compliqué. De plus, on ignore actuellement quelle masse d'anticorps est nécessaire pour assurer une protection suffisante.

Quels sont les effets secondaires de la dose de rappel?

Une grande partie des personnes vaccinées ressentent de légers effets secondaires comme des douleurs à l'endroit de la vaccination et de la fatigue.
Une grande partie des personnes vaccinées ressentent de légers effets secondaires comme des douleurs à l'endroit de la vaccination et de la fatigue.image: keystone

Effets secondaires de Biontech/Pfizer

Biontech/Pfizer ont terminé leurs études cliniques sur le «booster» fin août. L'agence américaine des médicaments (FDA) a publié les chiffres concernant les effets secondaires des participants à l'étude âgés de 18 à 55 ans. Voici les effets secondaires qui ont été le plus souvent constatés:

  • Douleur à l'endroit de la vaccination: 83%
  • Fatigue: 63,8%
  • Maux de tête: 48,4%
  • Douleurs musculaires: 39,1%
  • Frissons: 29,1%
  • Douleurs articulaires: 25,3%
  • Fièvre: 17,3%
  • Diarrhée: 8,7%
  • Gonflement: 8%
  • Rougeurs: 5,9%
  • Nausées/vomissements: 3,5%

Effets secondaires de Moderna

Selon les données de l’agence américaine des médicaments (FDA), il faut s’attendre à des effets secondaires similaires à ceux de la vaccination de base malgré un dosage plus faible du vaccin de rappel.

Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, les effets secondaires sont apparus plus rarement que chez les participants plus jeunes. Les symptômes suivants sont apparus chez les individus âgés de 18 à 65 ans:

  • Douleur à l'endroit de la vaccination: 86%
  • Fatigue: 62%
  • Maux de tête: 58,9%
  • Douleurs musculaires: 49,6%
  • Douleurs articulaires: 41,9%
  • Frissons: 40,3%
  • Sensibilité au bras de la vaccination: 24,8%
  • Fièvre: 14%
  • Nausées/vomissements: 12,4%
  • Gonflement: 6,2%
  • Rougeurs: 5,4%

Selon les études à plus grande échelle, aucun nouvel effet secondaire n'est apparu avec le vaccin de rappel de Biontech/Pfizer ni avec celui de Moderna. Selon une étude américaine, la tolérance est similaire à celle observée après la deuxième dose. Cela signifie que certains ressentiront des effets secondaires, d’autres non.

Le certificat Covid est-il prolongé après la dose de rappel?

Oui, le certificat Covid est prolongé d'un an après une troisième injection. Il est important d'apporter son certificat de vaccination ainsi qu'une pièce d'identité officielle et la carte d'assurance maladie lors du rendez-vous de vaccination. Ainsi, il peut être vérifié quel vaccin a été utilisé lors de la vaccination de base.

Est-ce qu’il y aura une quatrième dose?

C'est difficile à prévoir, mais pas à exclure. En cas d'infection des voies respiratoires, il est difficile de maintenir une protection permanente avec les doses de vaccin actuelles, a expliqué le virologue Carsten Watzl, à la télévision alémanique SRF.

Traduit de l'allemand par Charlotte Donzallaz

«Les effets désirables du vaccin»

1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Le Covid, les vaccins, tout ça

Faut-il exclure les non-vaccinés? «Ils vivent aux crochets des vaccinés»

Link zum Artikel

Si vous avez des enfants, vous avez plus de risques d'attraper le Covid

Link zum Artikel

«On devrait vacciner les enfants de manière ciblée et individualisée»

Link zum Artikel

Envie de vacances? Voici les mesures et restrictions de vos destinations préférées

Link zum Artikel
Bannir la pub pour le tabac: réglementer aussi le sucre et la viande?
Tabac, sel, sucre... Avenir Suisse publie ce matin une étude remettant en question l'intervention des Etats contre les produits «malsains». Qu'en penser alors que la Suisse s'apprête à voter sur l'interdiction des publicités pour le tabac visibles par les enfants? Interviews croisées.

«Le tabac, c'est tabou, on en viendra tous à bout.» Dans Le Pari, en 1997, les Inconnus ne croyaient pas si bien dire. La fumée est de plus en plus malvenue dans la société. D'ailleurs, on fume de moins en moins dans les pays industrialisés – sauf en Suisse, où le quota de fumeurs ne baisse plus depuis dix ans. Le 13 février, la population suisse votera sur l'interdiction des publicités pour le tabac visibles par les enfants.

L’article